Injection dans les murs

Comparez gratuitement et sans engagement

L’injection dans les murs : prenez les bonnes mesures

L'injection dans les murs est une bonne solution pour mettre fin aux problèmes d’humidité ascensionnelle. Concrètement, il s’agit d’injecter une couche d’hydrofuge qui va bloquer l’humidité : en dessous de cette couche, les murs seront peut-être encore humides mais cette humidité ne pourra plus transparaître de manière visible sur les murs de votre maison.

Prix injection dans les murs

Le coût de l'injection d'un mur avec du gel contre l'humidité ascensionnelle oscille entre 100 et 180 € par mètre linéaire. Le prix est fortement déterminé par l'épaisseur du mur. Les maisons plus anciennes ont souvent un mur extérieur épais et il faudra alors faire une double injection : une à l’intérieur du mur et une autre plus à l'extérieur de celui-ci. Dans ce cas, le prix final augmente bien entendu.

Travail Prix par mètre linéaire
Injection d'un mur (extérieur) 100 €
Injections d’un mur à double paroi (intérieur et extérieur) 180 €
Finition du mur 100 €



Comparez des offres pour l'injection de vos murs?

 

Comparateur de Prix en Ligne !

 



L’injection dans les murs : les étapes

L'injection dans les murs se fait en plusieurs étapes. Avant de procéder à l’injection, il est essentiel de procéder à une bonne analyse du problème d’humidité.

Étape 1: l’analyse du problème

Injection dans les murs: analyse

L'injection dans les murs est une bonne solution pour les problèmes d’humidité ascensionnelle. Cependant, avant de prendre une telle mesure, il faut vous assurer que l’état de dégradation de vos murs est bien dû à une humidité ascensionnelle. Quelques indices sont faciles à repérer.

D’une part, lorsque les dégâts sont bien causés par une humidité ascensionnelle, ils sont d’abord visibles en bas des murs et dans le coin des pièces. D’autre part, les problèmes d’humidité surviennent avant tout au sol-sol étant donné que l’eau vient du sol.  Dès lors, si vous ne remarquez pas de dégâts en bas de vos murs ou que les pièces concernées sont principalement à l’étage, le problème n’est sans doute pas dû à de l’humidité ascensionnelle et procéder à une injection dans les murs est, dans ces cas-là, inutile.

Pensez également à observer l’évolution du problème selon les saisons et les conditions climatiques. Un problème d'humidité tend à empirer en hiver ou après une forte pluie. Si vous constatez cela, mentionnez-le à l’expert, c’est une information importante.

Pour établir un diagnostic un expert utilisera des humidimètres et prélèvera un échantillon. Grâce à cet échantillon, l’expert pourra mesurer combien de sels minéraux sont présents dans les parois et déterminer à quel point l'humidité traverse celles-ci. In fine, cela permet à l'expert de vérifier si la hausse d'humidité est la cause du problème.

Étape 2: le travail préparatoire

Une fois qu’il a été établi que l'augmentation de la nappe phréatique est la cause de votre problème d'humidité et qu’une injection dans les murs peut remédier à cela, les travaux préparatoires peuvent commencer. Durant ceux-ci, il est important de laisser suffisamment d'espace autour du mur pour que l'expert puisse travailler sans problème. L'expert choisira également le gel à insérer dans votre mur. En outre, l'expert décidera la hauteur à laquelle seront faites les injections et la distance qui séparera les unes des autres.

Étape 3: l’injection

Injection dans les murs: préparation

Une fois les travaux préparatoires terminés, le véritable travail peut être entrepris : injecter les murs contre l’humidité ascensionnelle. Pour commencer, un trou est percé dans le mur. Ensuite, un gel résistant à l'humidité est inséré dans chaque forage. Sur la base de son analyse, l'expert sait combien de gel est nécessaire pour traiter votre mur.




A la recherche d'une solution adaptée à votre problème d'humidité?

 

Diagnostic gratuit

 




Étape 4 : Les finitions

Injection dans les murs

Après les travaux, le mur doit redevenir beau. Vous ne voulez en effet pas de trous sur vos murs intérieurs. L'expert veillera donc à faire consciencieusement les finitions.

Étape 5 : le suivi

Enfin, il est important de suivre l’évolution et les résultats obtenus car derrière la couche d’hydrofuge, le problème d'humidité reste présent.

Si les dommages persistent, c’est le signe que l’opération effectuée n’a pas marché. Peut-être que le mur n'a pas été injecté avec le bon type de gel ? Peut-être que les injections étaient trop éloignées ? Rappelez votre expert pour lui faire part du problème. La plupart d’entre eux garantissent l’efficacité de leur travail mais ce n’est pas systématique. Demandez donc toujours à quel point l’expert en charge de vos murs s’engage à vous débarrasser de votre problème d’humidité et quelles garanties il prévoit. Comparez aussi les offres des différents experts de votre région pour faire le meilleur choix.