En tant que plateforme n°1 de comparaison de devis, Bobex est régulièrement repris dans la presse. Ci-dessous, vous pouvez découvrir un aperçu de nos articles les plus importants et les plus récents dans les médias francophones.

Bobex étend sa toile dans le Benelux grâce au rachat de l’entreprise Verbouwkosten

Bobex est une des entreprises à plus forte croissance en Europe

« Nous recrutons des jeunes diplômés et nous les formons nous-mêmes »

Jouer la carte Internet, ce n’est pas toujours aussi simple qu’on l’imagine. La clé, c’est s’adapter. C’est le secret de la survie de la plate-forme de demande de devis Bobex qui, à ses origines au début des années 2000, était un lieu de rencontre entre fournisseurs et entreprises.

Du B2B pur et dur, Bobex a dû se réinventer en près de 20 ans pour devenir aujourd’hui une plateforme à 80 % dépendante du B2C.

Les articles récents à propos de Bobex

Bobex, plateforme belge spécialisée en devis de construction, étend encore sa toile dans le Benelux

L’Echo
2022

Bobex reprend la plateforme néerlandaise Verbouwkosten

Communiqué de presse
2022

Trois rachats en un an et demi pour la société internet belge à succès

Bobex, le plus grand site belge de comparaison de devis d’entreprises de construction et de rénovation, poursuit son parcours de rachat en acquérant la société néerlandaise Verbouwkosten BV. Cette entreprise est un nom établi aux Pays-Bas et l’un des plus grands réseaux de professionnels du bâtiment du Benelux. Avec cette acquisition, Bobex renforce sa position aux Pays-Bas et sa position de leader au Benelux. Sur Verbouwkosten.com, les consommateurs peuvent trouver réponse à toutes leurs questions sur la construction et la rénovation. Avec sa troisième acquisition en dix-huit mois, Bobex veut se concentrer encore davantage sur les secteurs durables. Plus tôt cette année, elle a racheté le réseau de rénovation en ligne SVH et la société française Renowizz début 2021.

Un réseau de construction unique

Avec pas moins de 4 millions de visiteurs uniques par an, Verbouwkosten est une valeur sûre pour les constructeurs et rénovateurs néerlandais, qui peuvent y poser toutes leurs questions. « L’équipe de spécialistes du marketing digital de ‘s-Hertogenbosch possède une énorme expertise en matière de contenu en ligne et de conseils pour les projets de construction dans et autour de la maison », déclare Jean-Louis Van Marcke, fondateur et CEO de Bobex. « Chaque mois, ils attirent 300.000 consommateurs néerlandais et 60.000 belges ayant des projets de construction, sur leur plateforme de conseils. Nous pouvons maintenant aider ces visiteurs à aller plus loin et à obtenir des devis sur mesure pour leurs projets de construction. Et grâce à cette intégration verticale, nous serons en mesure de fournir à notre réseau de milliers de professionnels des projets encore plus nombreux et de meilleure qualité”, poursuit Jean-Louis Van Marcke.

“Ce n’est pas un sprint, mais un marathon”

Peter Viveen, fondateur de Verbouwkosten : « C’est un grand compliment pour moi et toute l’équipe de Verbouwkosten que Bobex ait montré de l’intérêt pour la société que j’ai créée il y a 15 ans. Grâce à cette coopération, nous pourrons aider chaque jour nos milliers de visiteurs ayant des projets de construction à trouver rapidement le bon professionnel. »

Par ailleurs, Verbouwkosten continuera à fonctionner dans sa configuration actuelle et depuis le même emplacement. « Je reste actif et actionnaire, car je crois en ce projet unique », poursuit Peter Viveen. « Nous avons aussi des liens étroits en dehors du travail, puisque Jean-Louis et d’autres collègues de Bobex sont également des coureurs passionnés. Le week-end dernier, nous avons couru ensemble les 20 km de Bruxelles, et bientôt nous courrons à nouveau des marathons”. Jean-Louis Van Marcke confirme : « En effet, nous partageons la même passion mais aussi la même vision à long terme. Nous offrons de la qualité et souhaitons entretenir des relations à long terme avec nos clients, nos employés et nos partenaires. Ce n’est pas un sprint mais un véritable marathon ».

« Chaque inconvénient a ses avantages ».

Ce n’est un secret pour personne que le secteur de la construction souffre actuellement de l’augmentation des prix. Ils sont souvent la conséquence de la rareté des matériaux et de l’inflation. Les travaux de construction sont interrompus parce qu’il n’est plus possible de construire au prix convenu. Les devis ne sont plus fiables et les professionnels sont souvent occupés ou en sous-effectif. Une tendance qui profite à Bobex, car en comparant les prix sur Bobex.com, les constructeurs et les rénovateurs peuvent économiser beaucoup d’argent, jusqu’à 40 % sur un achat.

« Nous sommes un site de rencontres de qualité pour les (re)constructeurs et les artisans », explique Jean-Louis Van Marcke. « Bobex propose un matching idéal, basé sur des critères tels que la disponibilité d’un artisan, son expertise, sa fiabilité et bien sûr les besoins et préférences spécifiques du rénovateur. Nous sommes des entremetteurs et nous mettons les deux parties en contact l’une avec l’autre. Le client a accès à un aperçu du professionnel, avec des avis et un historique sur la plateforme. De cette façon, personne ne perd de temps et nous assurons un ‘rendez-vous’ qualitatif idéal. Nous sommes uniques en la matière.”

« La croissance des ventes, c’est bien, mais une croissance rentable, c’est encore mieux ».

Bobex.com existe depuis 22 ans et peut facilement être considéré comme l’un des rares succès belges de l’Internet. Avec l’acquisition de Verbouwkosten, cet acteur bruxellois de la tech n’en est pas à son coup d’essai. L’entreprise française Renowizz et le réseau belge de rénovation SVH avaient déjà été acquis auparavant. « L’année dernière, nous avons connu une croissance de 30 pourcent en Belgique et de presque 60 pourcent aux Pays-Bas », déclare Jean-Louis Van Marcke. « Mais nous voulons nous développer de manière intelligente et rentable. Faire un gros chiffre d’affaires avec beaucoup de pertes ne nous intéresse pas. C’est pourquoi nous sommes très sélectifs dans nos acquisitions. Nous voulons poursuivre notre croissance aux Pays-Bas et en France, et nous n’excluons pas non plus d’autres acquisitions ; nous continuerons à scruter le marché à la recherche d’autres opportunités.”

Prix, zone géographique… Quels sont les éléments à prendre en compte pour trouver la meilleure carte carburant si vous êtes indépendant?

L’Echo
2022

Comment bien choisir sa carte carburant ?

L’Echo
2022

Prix, zone géographique… Quels sont les éléments à prendre en compte pour trouver la meilleure carte carburant si vous êtes indépendant? Nous faisons le point pour vous. Le carburant représente un coût important pour la plupart des indépendants et des sociétés. Différents leviers susceptibles de faire baisser ce poste de dépenses existent, mais les cartes carburant font partie des indispensables. L’offre est néanmoins diversifiée, et il faut tenir compte de plusieurs critères pour choisir la solution la plus adaptée.

Qu’est-ce qu’une carte carburant ?

Une carte carburant permet de faire le plein et ou de recharger son véhicule dans différentes stations-service. Assortie en général de remises, elle fonctionne comme une carte de paiement classique, avec un code PIN, et une facture est envoyée de façon mensuelle ou annuelle au titulaire du compte lié à la carte.

Certaines cartes combinent d’autres services comme une assurance, le paiement de l’entretien des véhicules, les péages, les parkings, le nettoyage du véhicule, etc. La majorité des cartes propose aussi des fonctionnalités pour faciliter la comptabilité et l’administration de votre flotte de véhicules (application de géolocalisation des pompes à essence disponibles dans le réseau, suivi de la consommation du carburant, etc.).

Ciblez vos besoins

De nombreuses cartes carburant sont disponibles sur le marché, il est dès lors important de vous poser les bonnes questions avant de faire votre choix. « La consommation que chaque indépendant fait sur une base mensuelle est un critère essentiel », explique Olivier Neirynck, de la Fédération belge des négociants en combustibles (Brafco).

Vous devrez également déterminer quelle zone géographique (Belgique, Benelux, Europe?) votre carte devra couvrir. « Si la carte est utilisée à l’échelle locale, il vaut mieux faire une petite installation dans l’entreprise même, avec une cuve et un pistolet intégré, car lorsqu’une société commande de grandes quantités de carburant (entre 2.000 et 5.000 litres), elle peut négocier une ristourne substantielle auprès du distributeur, ce qui est plus avantageux », ajoute Olivier Neirynck. « Si c’est au niveau national, il est alors préférable d’opter pour une carte proposée parmi les sociétés implantées en Belgique (Esso, Total, Shell, Maes, Gabriels – attention, ce dernier est plus actif en Flandre qu’en Wallonie), etc. »

Notez que d’autres cartes sont également actives sur le Benelux et en Europe (on citera notamment Total Eurotrafic, Total Benelux, Network Fleet Card, Euroshell, Esso Card WEX Europe, Q8 libertyCard, OCTA+ HybridCard, DKV Card).

Vous devrez aussi choisir le type de carburant que vous utiliserez ainsi que la quantité de cartes dont vous aurez besoin, et si vous souhaitez que cette carte soit couplée à d’autres services.

Enfin, il vous faudra éviter certains « pièges ». « Certaines sociétés proposent des contrats où la carte de carburant est liée au leasing d’un véhicule. Ce que l’on déconseille, car la société de leasing prend une marge et impose le choix de la carte » explique Jean-Louis Van Marcke, administrateur délégué de Bobex, site spécialisé dans les comparaisons de devis.

Multimarques ou monomarque ?

Une fois ces critères établis, vous devrez choisir entre une carte monomarque (Q8 Liberty Card et Q8 Mobility card, Esso Card National, Total National Fleet, etc.) ou une carte multimarques. Dans cette dernière catégorie, on citera notamment la carte proposée par Fleetpass (qui offre plus de 2.100 stations-service en Belgique), la carte Modalizy, ou encore ou encore, la carte DKV Mobility (qui propose 2.126 stations-service en Belgique).

Les cartes multimarques offrent une plus grande liberté au conducteur grâce à un vaste réseau de stations-service, mais encore une fois, tout dépendra de vos besoins et de la zone géographique que vous devrez couvrir.

Prix journalier ou hebdomadaire ?

Certains distributeurs de cartes carburant proposent des prix hebdomadaires, alors que d’autres pratiquent des prix journaliers. D’autres offrent les deux options. « En Belgique, nous fonctionnons avec un prix officiel qui varie de jour en jour, on applique un pourcentage sur le montant affiché à la pompe. On propose aussi, selon le type d’offre, un prix hebdomadaire, où chaque semaine, un prix moyen, basé sur les données officielles disponibles, est fixé pour la semaine suivante », explique Frédéric de Broux, responsable chez Tankkaart.

Quelle option faut-il alors choisir? « En temps normal, le prix établi de façon hebdomadaire est plus intéressant, mais en raison des fluctuations actuelles, il vaut mieux pour l’instant se focaliser sur les prix journaliers », explique Olivier Neirynck.

Notez également qu’en raison de la récente flambée des prix, les remises offertes avec les cartes carburant se sont vues fortement réduites. « Ces ristournes ont fondu comme neige au soleil. Sont encore d’application la ristourne contractuelle additionnée de la ristourne additionnelle, au prorata de la consommation, mais les avantages d’une carte carburant ne se calculent pas sur un mois. Ils se calculent plutôt sur une année et, de ce point de vue-là, une carte reste plus avantageuse », poursuit Olivier Neirynck.

Les frais d’abonnement

Certains distributeurs facturent également des frais d’abonnement selon la formule choisie par le client, d’autres (comme DKV) ne le font pas. Selon le comparateur de devis bobex.com, ces tarifs oscillent en général « entre 1 euro et 2 euros HTVA d’abonnement par carte par mois, soit 20 euros et 25 euros HTVA par carte par an. Des frais d’ouverture de compte peuvent aussi être comptabilisés ».

Comparez et négociez

Vous devrez par ailleurs comparer les différentes offres disponibles sur le marché. « Il peut y avoir de grandes disparités entre les différents opérateurs. Cela peut aller jusqu’à 6 cents le litre », explique Olivier Neirynk. D’où l’importance de se rendre sur les différents sites des distributeurs nationaux (mentionnés plus haut) ou sur des sites de comparaison de devis (bobex, icompario, companeo, etc.) et « de demander des devis personnalisés et de négocier », ajoute Olivier Nierynck.

La carte est-elle fiscalement déductible?

Les règles sont différentes pour les indépendants en personne physique et les sociétés. Pour les indépendants en personne physique, une partie des frais liés à la carte carburant est déductible (de 0 à 50%, voire 75% pour un véhicule utilitaire), en TVA et en frais professionnels, mais ce pourcentage varie selon le secteur d’activité.

Quant aux entreprises, dans le cas où le travailleur utilise la carte carburant pour des déplacements professionnels, il s’agit de frais propres à l’employeur. Dès lors, ils sont déductibles au titre de frais professionnels, alors qu’une carte carburant liée à un véhicule non utilitaire sera en partie déductible.

La plateforme web de comparaison de devis Bobex reprend SVH

Libre IMMO
2022
bobex-reprend-SVH

Bobex étoffe son offre

La Libre
2022
bobex-etoffe-son-offre

Le comparateur de devis Bobex, rachète la plateforme de rénovation SVH

La Libre
2022

Bruxelles 25 janvier 2021 – Bobex.com – le plus important site belge de comparaison de devis fait une nouvelle acquisition. La société rachète le réseau de rénovation en ligne SVH à Sam Van den Haute. Cette reprise s’inscrit dans le cadre des plans de croissance de Bobex visant à devenir encore plus actif dans tous les secteurs durables. Fin 2020, Bobex a également repris la société Renowizz (ex-Companeo).

Plateforme d’informations et de devis

La plateforme SVH est un vaste canal d’informations composé de sites web spécialisés dans le secteur de la construction. Les particuliers peuvent trouver des réponses à toutes leurs questions sur la construction et la rénovation de leur maison. Mais les visiteurs peuvent dorénavant aussi entrer en contact avec les bons pros du bâtiment dans leur région grâce au réseau Bobex qui compte des milliers de professionnels qualifiés. ‘Le réseau qualitatif de SVH nous donne accès à de nouvelles connaissances dans le monde de la construction et à de nouveaux canaux. Nous sommes maintenant en contact quotidien avec des milliers de nouveaux visiteurs intéressés par un projet de rénovation. Et nous pouvons désormais aider tous ces gens à trouver le bon professionnel pour leurs travaux’, déclare Dick Boelens, responsable marketing de Bobex.

Pénurie sur le marché

‘A l’heure actuelle, il n’est pas facile de trouver le bon corps de métier pour ses travaux, car les agendas des spécialistes sont souvent remplis pendant des mois, mais aussi parce que les matériaux de construction sont en pénuries. À cela, il faut ajouter l’incertitude liée aux prix des matériaux en raison de l’inflation croissante, ce qui rend les devis incertains ou parfois inexacts. La plateforme Bobex offre une solution adéquate. Nous nous chargeons de faire le matching pour chaque projet et nous nous basons sur une multitude de critères. Par exemple, la disponibilité de chaque professionnel, mais aussi ses spécialités et sa zone de travail, et bien sûr les besoins et préférences de chaque client. De cette façon, nous pouvons établir un “matching” unique et qualitatif pour chaque projet. Nous mettons les deux parties en contact et le client obtient également un aperçu totalement transparent de chaque fournisseur, avec tous ses avis et évaluations, mais aussi son historique complet sur la plateforme. De cette manière, personne ne perd de temps et nous garantissons une ‘rencontre idéale’, poursuit Dick Boelens.

International

La société Bobex.com a été créée il y a plus de vingt ans comme l’une des premières plateformes de devis en ligne en Europe. Le fondateur Jean-Louis Van Marcke : ‘Nous voulons poursuivre notre expansion. En Belgique, mais aussi à l’étranger (pensez aux Pays-Bas), nous souhaitons gagner des parts de marché. À Bruxelles, nous sommes particulièrement bien positionnés pour poursuivre notre expansion grâce à notre connaissance unique et à notre proximité avec les marchés et les cultures francophones et néerlandophones. Sachant que 90 pourcent des ventes dans le secteur de la construction provient aujourd’hui encore du bouche-à-oreille, il existe un potentiel énorme pour les ventes en ligne. Les 10 pourcent qui ont déjà trouvé leur chemin vers les plateformes en ligne et les sites de comparaison de devis vont connaître une forte croissance dans les années à venir’.

Cocooning en temps de Corona

Le coronavirus a mis l’entreprise sous pression pendant un certain temps en 2020, mais le chiffre d’affaires et la marge ont continué de croître. ‘En 2021, nous avons à nouveau connu une très forte croissance’, déclare M. Van Marcke. La crise a provoqué une demande croissante du consommateur, celui-ci est resté plus à la maison, a eu plus de temps et certains ont pu économiser et dépenser davantage pour la rénovation.

Bobex, l’expert de la comparaison de devis, s’offre son concurrent direct

L’Echo – Le Vif – La Libre – Fusacq
2020

L’Echo

Le spécialiste belge de la comparaison de devis en ligne Bobex vient de reprendre les activités commerciales de son concurrent Renowizz. L’entreprise entend doubler son chiffre d’affaires d’ici 2025.

Data News – Le vif

Bobex, un important site belge de comparaison d’offres, absorbe les activités commerciales de l’entreprise française Renowizz. Cette dernière est le numéro quatre sur le marché belge de sites de comparaison et un concurrent direct de Bobex.

La Libre

Van Marcke est un nom connu dans le petit monde de l’immobilier. Et pour cause, Jean Van Marcke, le paternel, a propulsé l’entreprise de sanitaires fondée en 1929 par son propre père hors de son fief de Courtrai et même, hors de nos frontières. Son fils cadet, Mathieu, a créé l’agence de com’ spécialisée en immobilier Hooox et tenu les rênes du salon Realty lors de ses dernières éditions. Tandis que Jean-Louis, son aîné (52 ans), patron de Bobex, la société qu’il a lancée en 2000, est lui aussi versé dans la brique, à tout le moins… virtuellement. Et ce, même s’il ne s’y destinait pas à ses débuts.

FUSACQ

Des acquisitions en Belgique et à l’étranger pour doubler le chiffre d’affaires et atteindre 12 millions d’euros.

Bobex, le plus gros site belge de comparaison de devis, reprend les activités commerciales de la société française Renowizz.

Le Top 5 des travaux qui ont la cote dans nos maisons

La DH
2020

La rénovation de maison a fait fureur tout au long de la pandémie COVID-19, et c’est toujours le cas cet été. Beaucoup de gens ont eu plus de temps pour repenser leur habitation, d’autres ont annulé leurs vacances et avaient un budget à consacrer aux travaux pour la maison.

Pour connaître les dernières idées en matière d’amélioration de l’habitat, il suffit de découvrir le top 5 des travaux qui ont la cote dans nos maisons.

TOP 5 :

  1. Panneaux solaires  : le top 1 des demandes des Belges malgré les débats liés au tarif prosumer. Depuis 2000, les prix des panneaux solaires ont chuté de 60%. Pour une installation qui couvre la consommation moyenne d’un ménage (3500 kWh), vous devez compter environ € 8.000 – l’onduleur, l’installation et la TVA compris.
  2. Rénovation de façades : Votre façade aurait besoin d’un bon coup de frais? Le crépi reste la finition tendance! . Et si vous utilisez un isolant en plus, votre investissement sera doublement rentabilisé!
  3. Adoucisseur d’eau : Les Belges sont les premiers concernés par une eau trop dure. Enormément de personnes ont décidé de se tourner vers un adoucisseur d’eau : une eau moins aggressive pour le linge et la peau, ce qui réduit les problèmes cutanée.
  4. Rénovation de toiture : refaire son toit est dans les travaux subsidiés par la Région Wallone, et c’est pour cette raison qu’il est devenu beaucoup accessible de remplacer une partie de sa toiture! La liste des ouvrages concernés : le remplacement de la couverture, l’appropriation de la charpente, le remplacement d’un dispositif de collecte et d’évacuation d’eaux pluviables.
  5. Remplacement de fenêtres et portes : Ne serait-il pas temps de remplacer vos vieux châssis par des nouveaux? Le premier critère à prendre en compte est la valeur d’isolation. Vos fenêtres isolent-elles peu contre le froid et le bruit? Et surtout avez-vous encore du simple vitrage qui n’est pas efficace face aux déperditions d’énergie…

Venez découvrir la suite des tendances travaux du moment chez Bobex dans l’article de la DH !

Les vérandas et pergolas en plein boom post-Covid (COMPARATIF)

La DH
2020

Les vérandas et pergolas ont le vent en poupe depuis la pandémie du COVID-19 et le confinement. Les constructeurs ont vu les demandes se multiplier et Bobex ressent exactement la même tendance!

La véranda peut devenir une nouvelle pièce à vivre à part entière : salle à manger, cuisine, voire même chambre à coucher… Mais un conseil : miser sur une décoration sobre. Le mélange de la structure en bois et d’une décoration ultra moderne offre à cette véranda un côté luxueux. Non seulement, vous profiterez d’un havre de paix tout en faisant une plus-value sur votre maison. Quant à la pergola, c’est la solution idéale pour se mettre à l’abri de la chaleur ou de faibles pluies en toute saison. Installez-y tous les décors que vous désirez. Et profitez de votre jardin plus longtemps les soirs d’été. Venez découvrir toutes les infos sur les vérandas et pergolas ainsi que les conseils de Bobex dans l’article de la DH !

Une plateforme internet promet de « matcher » l’offre et la demande contre le Covid-19

L’Echo
2020

Bruxelles – 16 avril 2020

Grâce à www.help-coronavirus.be, première plateforme de « matching » pour l’assistance face au Covid-19, les entreprises et les bénévoles peuvent répondre au mieux aux besoins spécifiques des hôpitaux et autres organisations.

“En tant que plateforme de comparaison de devis en ligne, Bobex a une grande expérience dans le matching de l’offre et de la demande entre les entreprises”, argumente Jean-Louis Van Marcke, son CEO. “Au sein de l’entreprise, nous avons réfléchi ensemble à la manière dont nous pourrions utiliser cette expertise technologique dans la lutte contre le Covid-19, et très vite une équipe enthousiaste de bénévoles s’est mise à travailler sur une toute nouvelle plateforme informatique pour faire correspondre l’offre et la demande d’aide à une vitesse record.”

“Une équipe de bénévoles chez Bobex a construit une plateforme informatique de ‘matching’ afin de répondre, au mieux et au plus vite, à la demande d’aide face au coronavirus.”

Le site www.help-coronavirus.be fournit ainsi un aperçu des demandes spécifiques des organisations dans le besoin, et les solutions proposées par les entreprises et les particuliers volontaires. Objectif de l’initiative: mettre en contact le plus rapidement possible les deux parties afin de s’entraider sur fond de crise sanitaire.

Outil gratuit en ligne

“De nombreux hôpitaux, maisons de retraite et autorités gouvernementales sont inondés de propositions émanant d’entreprises, d’organisations et de particuliers qui veulent apporter leur contribution à la lutte contre le coronavirus”, souligne Bobex. “Toutefois, le traitement de ces initiatives, petites et grandes, prend du temps. De nombreuses entreprises et personnes volontaires ne savent pas où elles peuvent faire connaître leur offre pour aider les personnes dans le besoin.” Il existe donc un risque réel que les bonnes intentions ne soient jamais concrétisées.

Via l’outil gratuit en ligne de Bobex, les organisations font connaître leurs besoins spécifiques au grand public et peuvent consulter les offres des entreprises, allant d’une société de bioéthanol qui veut offrir 40.000 litres de gel désinfectant pour les mains, à un concessionnaire automobile qui veut mettre gratuitement des voitures à disposition.

Chaque solution est accompagnée d’une description des services ou des biens, du site de l’entreprise qui offre le service et d’une personne de contact. De cette manière, le site Web espère réunir toutes les parties de manière efficace. La plateforme collaborative est totalement gratuite, ouverte et transparente.

Les plateformes citoyennes et solidaires se sont multipliées

Le Soir
2020

Bruxelles – 5 juin 2020

« On cherchait des visières de protection pour notre personnel, et on en a trouvé, pour un prix qui nous a semblé raisonnable sur aidecoronavirus.be », explique Nathalie Cloes, la directrice d’une crèche d’hôpital, à Soignies. Ce site, qui existe en plusieurs langues, a été lancé par Bobex, un spécialiste belge des plateformes d’échange.

« Nous mettons en contact prestataires de services et clients », explique son fondateur, Jean-Louis Van Marcke. « A la mi-mars, on s’est dit qu’on pouvait nous aussi apporter notre pierre à l’édifice et on a développé ce site très vite, en une dizaine de jours. Le service est gratuit, tant pour le fournisseur que le client. »

La Flandre organise un achat groupé de voitures électriques

RTBF – Vrt
2019

La Flandre va organiser un achat groupé de voitures électriques et des systèmes de recharge qui les accompagnent, a-t-on appris en marge du salon de l’auto de Bruxelles. Elle a confié cette tâche à la plateforme de demande de devis Bobex, selon qui il s’agit d’une première en Europe. Le consommateur pourra choisir parmi quatre modèles et bénéficier d’une réduction de groupe significative ainsi que de promotions supplémentaires. Les inscriptions se clôtureront le 15 mai prochain.

Le gouvernement flamand s’est fixé pour objectif d’atteindre une part de 7,5% de voitures électriques à batterie au nord du pays d’ici 2020, contre 1,94% fin décembre et 0,6% en 2017. La vente de ce type de véhicules a, certes, augmenté ces derniers mois mais reste très limitée en comparaison avec la vente de voitures conventionnelles.

Quatre modèles ont été sélectionnés pour cet achat groupé, qui comprend aussi l’infrastructure de recharge : Nissan Leaf, Hyundai KONA, Peugeot iON et Renault ZOE. Les intéressés pourront effectuer un trajet d’essai avec un ou plusieurs d’entre eux. Plus d’informations sur www.samenelektrisch.be.

La Fédération belge de l’automobile et du cycle (Febiac), qui représente les constructeurs automobiles, n’est pas très enthousiaste de cette initiative. Selon elle, plutôt que de s’attarder aux aspects commerciaux, les autorités devraient se préoccuper de la sécurité d’approvisionnement en électricité. Comment sinon convaincre les gens de rouler à l’électrique, s’interroge-t-elle.

La coupole du secteur demande en outre une vision à long terme sur la transition vers une énergie verte. « Cet achat groupé crée de l’attention et va convaincre un certain nombre de personnes mais cet élan ne durera qu’un moment. »

Bobex et le darwinisme digital: « la clé de la survie, c’est s’adapter »

La Libre
2018

Bruxelles – Septembre 2018

Jouer la carte Internet, ce n’est pas toujours aussi simple qu’on l’imagine. La clé, c’est s’adapter. C’est le secret de la survie de la plate-forme de demande de devis Bobex qui, à ses origines au début des années 2000, était un lieu de rencontre entre fournisseurs et entreprises à la recherche de biens dits « non stratégiques », comme du leasing automobile, des machines de bureaux, etc.

Du « B2B » pur et dur (business to business), Bobex a dû se réinventer en près de 20 ans pour devenir aujourd’hui une plateforme à 80 % dépendante du « B2C » (business to customer).

Bobex et le darwinisme digital

Bobex est une des entreprises à plus forte croissance en Europe

Inc. 5000 Europe List
2018

Bruxelles – 1 mars 2018

La société Bobex a été reprise par le célèbre magazine Inc. dans son classement annuel des 5 000 entreprises européennes à forte croissance. L’hebdomadaire américain pour les PME et les start-ups placent Bobex au 4.760e rang dans son classement Inc. 5000.

Inc. incluait auparavant dans cette liste des cas de réussite tels que Microsoft, HelloFresh et Coolblue. Aujourd’hui, Bobex a également gagné sa place avec une croissance de 68%.

L’entreprise doit cela à la forte croissance qu’elle a connu ces dernières années en tant que comparateur de devis. La plateforme est particulièrement populaire auprès des Belges qui souhaitent rénover leur maison et rechercher des devis gratuits sur Internet. Bobex met ces utilisateurs en contact avec les meilleurs entrepreneurs de leur région rapidement et gratuitement.

Interview Jean-Louis Van Marcke, CEO de Bobex

MiNT Radio
2017

« L’entrepreneur de la semaine est Jean-Louis Van Marcke de Bobex Belgique. Une plateforme créée aux débuts de l’internet belge, d’abord B2B, désormais B2C. Son parcours et son opinion sur les grands besoins en formation vont vous inspirer »

Voir l’interview http://bit.ly/2yNx0pH