Quels sont les signes d’un sol humide ?

Moins visibles que les signes d’humidité sur les murs ou encore les plafonds, les traces d’humidité au sol sont d’autant plus à surveiller. La présence d’humidité au sol peut prendre plusieurs formes, telles que : 

  • Votre parquet (ou autre revêtement de sol) gondole, ou est légèrement bombé
  • Vous observez des tâches foncées (et humides) sur votre sol ou bien blanchâtres (appelées « efflorescences »)
  • De la moisissure commence à se former sur votre revêtement de sol (ou bien des champignons apparaissent)
  • Vous sentez une odeur plus ou moins forte de moisi dans la maison

Ces signes doivent vous alerter : ils résultent d’un problème spécifique qu’il va falloir identifier pour le traiter au mieux et éviter de causer plus de dommages à votre logement. 

Vous souhaitez recevoir des conseils personnalisés et des devis sur mesure ?
Alors remplissez rapidement ce formulaire. C’est totalement gratuit et sans engagement !
arrow-cta-box.pngDemander un devis

Quelles sont les causes de l’humidité au sol ?

Vous avez identifié un ou plusieurs signes d’humidité au sol ? En voici leurs différentes causes possibles : 

  1. La mauvaise ventilation ou le manque d’aération : dans certains cas, l’aération dite « naturelle », en ouvrant simplement les fenêtres et en faisant circuler l’air, se révèle insuffisante à évacuer l’excédent d’humidité présent dans une pièce (notamment les salles d’eau). Cette eau en suspension est la cause de traces d’humidité sur les murs et les plafonds, mais aussi, des sols. 
  2. Le dégât des eaux : il s’agit d’une des causes les plus évidentes, en ce qu’elle résulte d’une fuite de robinetterie ou bien d’appareils ménagers (lave-vaisselle et lave-linge), que ce soit chez vous ou parfois dans l’appartement du dessus. L’eau stagne sur le sol, s’infiltre, et endommage votre revêtement
  3. L’humidité ascensionnelle (ou remontées capillaires) : lorsque l’étanchéité n’est plus assurée entre le sol de votre maison et ses fondations (le soubassement), l’humidité dite « ascensionnelle » remonte par capillarité, et infiltre peu à peu votre revêtement. La source de ces remontées peut être diverse : mauvaise isolation, nappes phréatiques pleines, proximité d’un cours d’eau, sous-sol mal isolé… 
  4. L’infiltration d’eau et/ou condensation : lorsque le logement est mal isolé de l’extérieur, les infiltrations d’eau sont courantes. Le plus souvent, les traces d’infiltration d’eau et de condensation sont concentrées sur les murs ou bien à la jointure entre les murs et le sol. Cela étant, lorsque l’humidité est généralisée, le mur communique son humidité au sol par ruissellement et peut endommager le revêtement. 
  5. La fuite dans les canalisations : enfin, l’humidité au sol peut résulter d’un défaut de canalisation sous le sol, dans les fondations. La rupture d’une canalisation, endommagée ou bien trop vétuste, est très rapidement source de fuite et donc d’infiltration d’eau. Si cela n’est pas traité comme il faut et à temps, vous risquez un dégât des eaux. 
Un angle de parquet sous une prise électrique présente des signes d'humidité sol au niveau des plinthes.

Quelles sont les solutions ?

Les problèmes d’humidité et leurs causes doivent être diagnostiqués et traités par un professionnel : il vous faudra faire appel à un spécialiste pour une intervention sûre et durable dans votre maison. Comme pour le traitement humidité mur, votre spécialiste peut vous proposer plusieurs solutions de traitement de l’humidité sol.

En moyenne, le prix pour lutter contre l’humidité des sols varie entre une centaine d’euros et plusieurs milliers d’euros : cela va dépendre de la source du problème, de son état d’avancement, de la configuration du logement, et de ce que le spécialiste jugera le plus adapté. 

Type de traitement pour l’humidité du solPrix
Diagnostique de fuiteEntre 300 € et 400 €
Installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) A partir de 3.000 €
Injection de produit hydrofugeEntre 100 € et 180 € par mètre linéaire
Drainage de sol de caveEntre 3.000 € et 10.000 €
Cuvelage de cave Entre 15 € et 30 € par mètre carré

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et peuvent varier en fonction de votre situation. Pour savoir combien vous coûterait l’intervention d’un professionnel, il est préférable de faire une demande de devis personnalisé selon votre profil spécifique. 

Vous cherchez un professionnel en diagnostic humidité ?Faîtes votre demande de devis ici !

Injection de produit hydrofuge

Le prix d’un traitement par injection de produit hydrofuge (c’est à dire qui repousse l’eau), varie entre 100 € et 180 € par mètre linéaire. Il s’agit de la principale intervention pour traiter les remontées capillaires.

Ces travaux consistent à forer des trous à intervalles réguliers dans lesquels, par le biais de tubes, le spécialiste injecte un produit hydrofuge (liquide ou gel) qui va s’infiltrer dans les éléments de maçonnerie et former un barrage étanche contre l’humidité ascensionnelle qui remonte du sol. 

Cuvelage ou drainage de cave humide

Le prix d’une intervention de type cuvelage ou drainage de cave humide varie entre 3.000 € et 10.000 €. Il s’agit d’étanchéifier la cave avant que l’humidité de celle-ci ne communique plus avec le sol supérieur. 

Le cuvelage est une intervention sur les murs de la cave : les revêtements d’origine sont remplacés par des mortiers hydrofuges qui isolent du contact extérieur, afin que l’humidité de la terre ne s’infiltre plus à travers les murs de la cave. Le taux d’humidité ainsi réduit ne se transfère plus au sol supérieur. 

Le drainage de la cave, quant à lui, est une intervention pour les cas plus graves d’humidité. Il s’agit d’effectuer un drainage du sol, à l’aide de membranes hydrofuges à bulles dont les spécialistes recouvrent le sol, et dont l’eau ainsi récupérée est redirigée vers un puits d’évacuation. Après quoi, un nouveau béton de revêtement est coulé sur ces membranes : le sol de la cave restera alors sec. 

Ventilation

Le prix d’un traitement de l’humidité par ventilation débute à partir de 3.000 € et consiste principalement en l’installation d’un système de Ventilation Mécanique Contrôlée communément appelée VMC.

Recommandée dans les pièces d’eau telles que les salles de bain et les sanitaires, ce système est un complément efficace à l’aération naturelle, souvent insuffisante. En circulant, l’air s’assèche, s’assainit, et le taux d’humidité s’abaisse. L’installation consiste à percer un des murs et mettre en place une grille d’aération ventilée. 

Un parquet près d'une fenêtre est gondolé par l'humidité sol.

Trouvez des professionnels pour résoudre vos problèmes d’humidité au sol dans votre région et comparez plusieurs devis gratuitement ! 

Vous n’êtes pas certain de la meilleure solution à appliquer pour lutter contre vos problèmes d’humidité au sol ? Remplissez le formulaire suivant et obtenez jusqu’à 5 devis gratuit s et sans engagement pour trouver la meilleure solution au meilleur prix !

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Pourquoi mon sol est humide ?
+
Un sol humide sans dégât des eaux apparent témoigne d’un problème d’humidité plus large qu’il faut traiter. Que cela provienne de remontées capillaires, d’infiltration d’eau, ou plus simplement d’une ventilation insuffisante, c’est un problème sérieux qui nécessite l’intervention d’un professionnel.
Est-ce que l’humidité est un vice caché ?
+
Les problèmes d’humidité résultant d’une mauvaise isolation (depuis l’extérieure ou au niveau des fondations) sont considérés comme un vice caché. Les problèmes humidité logement peuvent dégrader votre bien, votre confort de vie, mais aussi votre santé.
Les procédures pour prouver la préexistence d’un vice caché à l’achat étant parfois très longues, il est plus que recommandé d’observer très attentivement le logement que vous souhaitez acheter. Recherchez toute trace d’humidité ou de moisissure, notamment à la jointure des murs et des sols. 
Quel est le taux normal d’humidité dans une maison ?
+
Le taux d’humidité relative (HR) de votre logement doit normalement se situer autour des 50 % à 55 % en été et des 30 % en hiver. Pour connaître ce taux, vous pouvez utiliser un hygromètre (mécanique ou électronique) ou bien faire réaliser par un professionnel un diagnostic humidité
Ce dernier aura l’avantage de repérer les mauvaises répartitions d’air ou de chaleur, ainsi que les problèmes éventuels d’humidité et leurs causes. Sachez qu’un taux d’humidité trop élevé ou trop bas n’est ni bon pour votre mobilier et votre logement, ni bon pour votre santé et qualité de vie.
Quel taux humidité avoir dans un sous-sol ?
+
Le taux d’humidité optimal de votre sous-sol va dépendre de l’usage que vous souhaitez en avoir, mais aussi de sa température ambiante. Pour une cave à maximum 15°C qui vous sert plutôt de débarras, un taux de 70 % d’humidité est correct. En revanche, si vous souhaitez y entreposer du vin par exemple, il ne faut pas que la température dépasse les 12°C et alors le taux d’humidité peut être compris entre 70 % et 80 %
Comment savoir s’il y a une infiltration d’eau ?
+
Une infiltration d’eau n’est pas seulement un excès d’humidité mur, mais bien le signe d’un problème plus grave à traiter. Les signes en sont pourtant les mêmes : traces sombres, auréoles, écoulement d’eau, condensation autour des fenêtres, etc. Pour savoir s’il y a une infiltration d’eau, le mieux est de faire appel à un professionnel pour effectuer un diagnostic humidité
Cela dit, certains signes peuvent vous alerter tout particulièrement, notamment la localisation de ces diverses traces. Si elles se situent autour des fenêtres, au milieu d’un mur, ou bien encore au niveau de vos plinthes, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’un problème d’infiltration d’eau.
Humidité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions