Reconnaître une remontée capillaire

En Belgique, presque 1 logement sur 5 est victime de problèmes d’humidité.

Cette situation préoccupante s’explique notamment par son climat tempéré. L’humidité ambiante et la pluie presque quotidienne gardent nos sols gorgés d’eau. Cette eau s’engouffre dans nos maisons avec le phénomène des « remontées capillaires », appelé aussi humidité ascensionnelle.

Vous observez des dégradations au niveau de votre plancher ou de vos murs au rez-de-chaussée de votre logement ? Il s’agit peut-être d’un problème de remontées capillaires ! En effet, la peinture qui s’effrite, des auréoles sur vos murs, des traces de moisissures ou l’apparition du salpêtre sont autant de signes qui doivent vous alerter.

Plus particulièrement, ce sont les traces d’humidité sur le bas des murs de votre rez-de-chaussée ou sous-sol qui doivent surtout vous mettre la puce à l’oreille. Sur vos murs extérieurs, ce sont les taches d’efflorescences (grisâtre ou blanchâtre) ou de taches sombres qui démontrent généralement des problèmes de remontées capillaires. 

Il s’agit d’un phénomène qui ne se règlera pas tout seul et qui peut fragiliser considérablement vos fondations ! C’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste

Tâches d'efflorescences blanchâtres sur un mur extérieur.

Causes d’une remontée capillaire

La remontée capillaire provient de l’eau contenue dans le sol. Celle-ci fragilise les fondations du bâtiment en s’infiltrant dans la structure composée de matériaux poreux (les briques, le plâtre, les parpaings, le béton, le bois…) et en remontant dans l’ensemble de la construction en commençant par le sous-sol.

Comment cette eau remonte dans les murs, me diriez-vous ? L’électricité statique crée un phénomène d’aimant attirant l’eau au cœur de vos maçonneries jusqu’à 2 m de hauteur (Loi de Jurin). Au-delà de ses 2 m, l’eau stagne jusqu’à ce qu’elle ressorte par les parois verticales : vos murs. 

On en retrouve également souvent dans les constructions anciennes (construites avant 1970), car le sol ou les murs sont en contact direct avec l’humidité de la terre. En effet, les fondations de ce type de bâtiment n’ont généralement pas été protégées par une barrière étanche (arase étanche) et l’eau pénètre ainsi à travers la maçonnerie, et ce, dans toute son épaisseur.

Outre ces maisons dont la barrière étanche est inexistante, l’arase étanche des maisons construites après peut être détériorée. 

De plus, les variations de champs électromagnétiques terrestres peuvent provoquer des remontées d’humidité : l’eau souterraine (nappe phréatique) remonte par capillarité dans les murs.

Vous cherchez un spécialiste ?Cherchez des spécialistes contre les remontées capillaires

Conséquences des remontées capillaires

Les conséquences des remontées capillaires sont nombreuses. Les remontées capillaires impactent les fondations du bâtiment, abîment votre intérieur et vos revêtements de finition. Enfin, elles s’en prennent à votre portefeuille par l’augmentation de votre consommation d’énergie et à votre santé ! 

Mur dont les briques sont gorgées d'eau.
  • Dégâts au niveau de vos fondations : les matériaux poreux ne peuvent pas contenir de l’eau indéfiniment et s’alourdissent jusqu’à ce qu’ils se détériorent et ébranlent la construction. En hiver, le gel risque que les briques de vos murs humides se fissurent et permettent de nouvelles infiltrations. 
  • Dégradations visibles dans votre intérieur : en plus de l’odeur de moisi ou de renfermé qui peut régner dans la maison, de la moisissure sur vos murs, décollement du papier peint, de la peinture qui s’écaille, des plinthes ou du carrelage qui se décollent ou l’apparition de salpêtre (sels minéraux blancs) doit absolument vous alerter !
  • Augmentation de la consommation d’énergie : l’humidité amène une sensation de froid et de crudité dans votre intérieur. Ce qui le rend difficile à chauffer. Votre facture énergétique peut augmenter de 5 à 10 % à cause de l’humidité engendrée par les remontées capillaires. 
  • Problèmes de santé : l’humidité dans les murs et contenue dans l’air ambiant peut entraîner des maladies respiratoires comme des rhumes, bronchite, pneumonie, rhinite, toux, … L’humidité ambiante peut également déclencher d’autres maux comme une irritation du nez, des yeux et de la gorge, des maux de tête, de la fièvre, des problèmes articulaires (dont arthrite et arthrose), des troubles du sommeil. Enfin, cela peut également contribuer au développement d’allergies et du germe bactérien staphylocoque qui peut causer des réactions cutanées.  

Pour prévenir ce type de problèmes, pensez à veiller à ce que l’eau de pluie s’évacue correctement de votre terrain ! Si vous voulez en savoir plus sur les techniques de prévention et le traitement des remontées capillaires, consultez notre article sur l’humidité ascensionnelle.

Vous souhaitez recevoir des conseils personnalisés et des devis sur mesure ?
Alors remplissez rapidement ce formulaire. C’est totalement gratuit et sans engagement !
arrow-cta-box.pngDemander un devis

Comment traiter les remontées capillaires ?
6 solutions efficaces contre les remontées capillaires

Les remontées capillaires peuvent rendre votre logement insalubre, pour s’assurer qu’elles n’abîment pas outre mesure votre logement ou votre santé, il existe plusieurs solutions pour traiter les remontées capillaires efficacement et agir sur l’origine du problème d’humidité dans les murs

1. Le cuvelage intérieur

Le cuvelage est un traitement des remontées capillaires au niveau du sous-sol et dans les caves. Il s’agit de réaliser un caisson étanche à l’aide d’une membrane étanche synthétique ou d’un revêtement d’imperméabilisation à base de mortier de ciment (ciment hydrofuge et enduit hydrofuge). Ce caisson résiste à l’eau issue des nappes phréatiques et des précipitations. Le prix moyen du cuvelage intérieur varie entre 50€ et 350€/m².

2. L’injection dans les murs

L’injection de résine dans les murs est le traitement le plus utilisé contre l’humidité dans les murs causés par des remontées capillaires, surtout dans les vieilles maisons. Elle consiste à injecter un gel hydrofuge à travers des trous préalablement forés, et ce, tous les 10 à 15 centimètres dans le bas du mur, et ce, et ce afin de couper le phénomène de capillarité.   

Une fois introduit, le gel se dilate et imperméabilise le mur. Il faut ensuite reboucher les trous et laisser sécher le mur, avant de le parachever à nouveau. Bien entendu, il vaut mieux confier ce travail d’injection de résine à un professionnel, qui vous demandera en moyenne 100 €/m².

Schéma exprimant comment l'injection permet d'arrêter les remontées capillaires.
Illustration provenant du site internet Maison-étanche

3. La saignée

La saignée est un traitement moins répandu, et pour cause, il nécessite des travaux plus importants (une rénovation complète), plus longs et plus coûteux

En effet, cette méthode endommage considérablement les murs intérieurs et extérieurs, demandant à ce que les murs intérieurs soient entièrement refaits et que les murs extérieurs soient protégés, par une plinthe en pierre bleue par exemple. 

Par contre, malgré son coût, la saignée est populaire lors d’une rénovation complète du bâtiment, car elle permet avec certitude de se débarrasser de l’humidité ascensionnelle. En moyenne, l’expert vous demandera entre 125 € et 175 € par mètre courant.

4. Le sciage du mur

Cette méthode consiste à faire des fentes d’une longueur de 80 centimètres en sciant le mur. On y insère ensuite la membrane étanche

Cette pratique est efficace et n’endommage pas autant le mur que la saignée et permet de traiter les remontées capillaires de manière efficace. Elle coûte également entre 125 €/m et 175€/m.

5. Se débarrasser du salpêtre 

Le salpêtre est un dépôt blanc, composé de sels minéraux, qu’on retrouve sur les murs. Le sel (et donc le salpêtre) attire l’humidité, c’est pourquoi si on veut se débarrasser de l’humidité, il faut aussi éliminer le salpêtre !

Vous pouvez nettoyer les murs vous-même grâce aux nombreux produits en vente libre. Parfois, il faudra répéter l’opération plusieurs fois. Sinon, faites appel à un professionnel qui s’en chargera pour vous !

Comparez gratuitement les devis en ligne

6. L’inverseur de polarité électro magnétique (IPE) : 

C’est une solution simple et efficace, si on n’est pas pressé … C’est une méthode qui permet l’assèchement des murs sous plusieurs mois, voire un an. Il s’agit d’un boîtier qui se fixe sur un mur porteur, il s’installe en quelques heures par un seul intervenant

L’objectif est de diffuser des ondes électromagnétiques à très basses fréquences de façon homogène à travers les murs humides. Ces ondes déstabilisent la polarité et suppriment l’attirance magnétique qui engendre le phénomène de remontées capillaires. 

C’est le procédé le plus écologique et facile à faire de cette liste tant la mise en œuvre de ce traitement est simple ! Le boîtier peut avoir un rayon d’action important, il est garanti 30 ans et il a une faible consommation électrique.

Membrane noire collée autour des fondations d'un bâtiment.

Afin de déterminer la méthode la plus adaptée à votre situation, demandez l’avis de plusieurs experts. 

Trouvez des professionnels pour lutter contre les remontées capillaires dans votre région et comparez plusieurs devis gratuitement ! 

Trouvez les corps de métier qui assureront des travaux de qualité pour contrer vos problèmes de remontées capillaires. Remplissez ce formulaire pour être mis en contact avec des spécialistes dans votre région et recevoir des devis. C’est gratuit et sans engagement !

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Humidité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 22 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions