Pourquoi mon carrelage est humide ? Les causes les plus courantes

Principalement utilisé pour les salles d’eau, le carrelage est un revêtement de sol plébiscité car facile d’entretien. Cependant, même s’il est prévu pour des pièces souvent humides, il peut aussi présenter des signes d’humidité excessive et anormale. Voici les différentes causes possibles de ce type d’humidité du sol

Carrelage dans une pièce humide et froide : salle de bain, sous-sol, cave

L’humidité est un phénomène normal dans les habitations : quand le temps est pluvieux, ou quand du linge sèche, ou encore après une douche, l’air se charge d’humidité et celle-ci retombe sous forme de condensation sur les surfaces du sol et des murs. Si la pièce concernée n’est ni aérée, ni chauffée, alors cette humidité stagne, et des signes de moisissures s’installent rapidement

De fait, si le carrelage d’une pièce présente des signes d’humidité, c’est peut-être dû à un manque de chauffage. Les pièces qui par exemple sont rarement ouvertes et encore moins chauffées observent un taux d’humidité supérieur au reste de l’habitation ainsi qu’aux recommandations des experts (soit 55 % en été et 30 % en hiver). 

Un carrelage qui souffre d'humidité dont les joints sont noirs.

Fuite provenant d’une canalisation

Si vous constatez une infiltration d’eau sur votre carrelage, surtout si celle-ci est localisée, il s’agit sûrement d’une fuite d’eau provenant d’une canalisation. Sous votre carrelage, et globalement sous le sol de votre maison, courent de nombreuses canalisations qui évacuent les eaux usées.

Malheureusement, si l’une d’elle est endommagée (défaut de fabrication, usure prématurée, malfaçon au moment de la pose), elle s’est peut-être rompue. Dès lors, l’excès d’eau cherche à s’évacuer, et s’infiltre au travers des matériaux poreux qui composent votre sol, en finissant par votre sol carrelé. 

En localisant la fuite, vous saurez où intervenir. Dans tous les cas, faîtes appel à un expert pour établir un diagnostic et engager les travaux de réparation nécessaires. 

Humidité ascensionnelle 

Si votre carrelage est humide au toucher voire mouillé, et ce, sur une très grande surface, il est fort possible que cela soit dû à un problème d’humidité ascensionnelle. Il s’agit de remontées capillaires : lors des fortes pluies, votre terrain se gorge d’eau, et si vos fondations ne sont pas assez bien isolées, cet excédant d’eau s’infiltre aux travers des couches successives dont certains des matériaux sont poreux. En dernier lieu, cette eau arrive jusqu’à votre revêtement de sol, et s’infiltre au travers du carrelage. 

Comparez gratuitement plusieurs devis de prestataires !

Quels sont les signes de problèmes d’humidité ?

Une humidité excessive de votre carrelage s’observe de plusieurs façons. Ses signes sont à identifier et différencier pour en comprendre les causes, et y apporter les solution les plus adaptées

Les carreaux sont humides au toucher ou présentent des tâches d’humidité

Un problème d’humidité de votre carrelage peut se manifester au niveau des carreaux. Ce phénomène, qui survient surtout dans les saisons froides et lorsqu’il pleut, est dû à un taux d’humidité de l’air trop élevé. Au contact de l’eau en suspension dans la pièce et à cause des différences de température entre les surfaces, les carreaux de votre carrelage se refroidissent puis s’humidifient : ils suintent.

Lorsque les carreaux sont humides voire mouillés au toucher, il est important d’intervenir, que ce soit pour votre santé ou pour le reste de votre logement (notamment les murs). Pour faire baisser le taux d’humidité de l’air dans les pièces concernées et éviter toute condensation, il est recommandé par les experts de chauffer ces pièces, même un minimum. Cela va permettre d’assécher suffisamment l’air, et d’uniformiser la température ambiante. L’installation d’un déshumidificateur devra aussi être envisagée.

De l’eau remonte par les joints du carrelage

Lorsque votre carrelage souffre d’humidité, les joints aussi peuvent être touchés. Attention, si votre logement est de plain-pied, et que régulièrement, lors des saisons froides et des fortes pluies, les joints de votre carrelage sont plus foncés, alors c’est sûrement le signe d’un problème plus grave qu’un taux d’humidité de l’air trop élevé. 

En effet, il y a fort à parier que votre sol, et donc votre carrelage, souffre d’humidité ascensionnelle (ou remontées capillaires). C’est le signe d’un problème d’isolation qui ne peut pas être réglé en surface et qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Le plus efficace pour remédier au problème d’humidité ascensionnelle est de procéder à une coupure capillaire

Le mur d'une salle de bain carrelée jusqu'à mi-hauteur souffre d'humidité derrière la barre de douche.

Comment savoir si l’humidité vient du sol ?

De façon générale, si vous ressentez une forte humidité ou si vous en constatez les signes (ou dégâts) chez vous, il est recommandé en premier lieu de mesurer le taux d’humidité dans l’air à l’aide d’un hygromètre.

Observez où l’humidité se manifeste le plus : est-ce plutôt vers le plafond, ou au contraire au niveau du sol, des plinthes ? Est-ce généralisé dans la ou les pièces, ou bien est-ce que ces tâches et autres signes sont très localisées

Si les traces d’humidité se situent au niveau du sol, à la jointure entre les murs et le sol, ou encore au niveau des plinthes (et un peu plus haut), l’humidité vient probablement du sol, ce que vous confirmera un expert lors de son diagnostic. 

Faire appel à un professionnel pour traiter l’humidité du carrelage

Dans tous les cas, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer un diagnostic humidité et proposer les meilleures solutions pour traiter la cause de l’humidité et ses manifestations. 

Si vous faîtes vous-même le diagnostic, il se peut que celui-ci ne soit pas le bon, ou bien qu’il soit incomplet. Dès lors, votre intervention ne sera pas adéquate et vous risquez, à plus ou moins long terme, d’aggraver l’état de votre sol, mais aussi de votre logement en général puisque l’humidité excessive communique avec les murs et les plafonds

Vous souhaitez recevoir des devis sur mesure pour vos problèmes d’humidité ?
Gratuit et sans engagement, le formulaire suivant vous permet de recevoir jusqu’à 5 devis !
arrow-cta-box.pngDemander un devis

Quels sont les traitements ?

Si votre revêtement de sol souffre de l’humidité, il est important d’en identifier les causes et d’intervenir. Chaque type de problème a sa solution appropriée qu’un professionnel pourra vous conseiller après son diagnostic. Notez que les traitements évoqués ici concernent l’humidité sur un carrelage, si votre maison ou appartement souffre d’humidité sur les parquets, les traitements seront différents, même si les causes sont similaires.

La coupure capillaire contre l’humidité sous carrelage

Si vous observez que par temps de pluie ou en hiver vos joints foncent, ou pire, si vous constatez des infiltrations d’eau au niveau des joints de votre carrelage, c’est le plus souvent le signe d’une fuite des canalisations sous votre sol, ou bien d’un problème d’isolation lors de la pose du revêtement.

Concrètement, l’excédant d’eau que vous voyez provient du sol et de ses fondations : il s’agit de remontées capillaires, c’est-à-dire que l’eau contenue dans le sol (notamment lors des fortes pluies) s’infiltre et remonte au travers des couches successives du sol dont les matériaux (comme le béton, par exemple) sont poreux. 

Vous devrez faire réaliser par un professionnel ce qu’on appelle une « coupure capillaire » (ou coupure de capillarité) qui consiste à retirer le revêtement actuel (votre sol carrelé), pour refaire la couche d’isolation. Cette couche sera composée d’un mélange de sable et de gravier, d’un « liner » (une toile en PVC épaisse et étanche), puis d’une dalle ferraillée. Après quoi, l’artisan pose une chape sèche, le plus souvent à base de chaux, de résine ou de ciment. Enfin, un ragréage de finition peut être posé, avant de procéder à la pose de votre carrelage. 

Il s’agit de travaux plutôt longs et coûteux mais qui vous garantissent l’étanchéité de votre sol

Un sol carrelé mouillé près d'une fenêtre et d'un canapé.

Le déshumidificateur contre la condensation d’un sol avec carrelage

En revanche, si l’excès d’humidité sur votre carrelage n’est pas dû à un souci de construction ou de fondation, mais simplement à un manque ou à une absence de ventilation ou encore de chauffage, vous n’aurez pas de lourds travaux à réaliser. 

En effet, dans le cas d’une humidité de surface, reconnaissable lorsque les carreaux (et non les joints) sont humides au toucher, la solution la plus efficace qui s’offre à vous est d’installer un appareil déshumidificateur. Couplé avec une bonne aération et un minimum de chauffage des pièces concernées, ce déshumidificateur absorbera toute humidité excédentaire, évitant les phénomènes de condensation

Trouvez des professionnels pour résoudre vos problèmes d’humidité de carrelage dans votre région et comparez plusieurs devis gratuitement ! 

Votre logement présente des problèmes d’humidité au niveau de vos carrelages ? Le mieux est de faire appel à un professionnel. Pour savoir combien vous coûterait une intervention, remplissez le formulaire suivant et recevez gratuitement et sans engagement jusqu’à 5 devis personnalisés !

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Pourquoi mon carrelage transpire ?
+
La transpiration du carrelage est généralement due à une accumulation d’humidité. Cette humidité peut provenir de l’eau qui s’infiltre dans le sol ou des murs ou encore de l’air humide qui pénètre par des fissures ou des fenêtres mal isolées. L’accumulation d’humidité engendre alors une condensation qui se manifeste par la transpiration du carrelage.
Comment éviter la condensation sur mon carrelage ?
+
Afin d’éviter la condensation sur le carrelage, il est important de maintenir une température et un taux d’humidité équilibrés dans la pièce où se trouve le carrelage. Il est recommandé de maintenir une température ambiante entre 18 et 21 degrés Celsius et un taux d’humidité relative entre 40 et 60%.
Comment stopper l’humidité qui vient du sol ?
+
La meilleure solution pour stopper l’humidité qui vient du sol est d’installer une membrane d’étanchéité sous le carrelage. Une membrane d’étanchéité permet de rendre le sol étanche et évite ainsi l’infiltration de l’humidité dans le carrelage. Elle peut également être appliquée sur le mur afin d’empêcher l’humidité de s’élever et de pénétrer dans le carrelage.
Humidité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions