Mérule ou salpêtre : comment faire la différence ?

La mérule est un champignon à l’aspect filandreux et cotonneux, qui dégage une odeur nauséabonde. Le salpêtre est quant à lui un minéral à l’aspect poudreux, composé de cristaux, qui dégage une légère odeur de renfermé, comme les moisissures.

On trouve la mérule sur les éléments en bois, tandis que le salpêtre est plus souvent sur les murs en pierre. 

 MéruleSalpêtre
Type de parasiteChampignon (lignivore)Sel minéral (nitrate de potassium)
Couleur / ApparenceBrune-orangée dans les pièces lumineuses, blanche à grise dans les pièces sombresCristaux blanchâtres, aiguilles.
AspectFilandreux ou cotonneuxEn relief, texture poudreuse
OdeurOdeur très forte de sous-bois, forêt humide, voire pourritureOdeur de renfermé (comme les moisissures)
Où le retrouver ?Caves et éléments en bois : planchers, charpentes, chambranles de porte, plinthes, escaliers en boisEn bas des murs, parfois au plafond si infiltrations d’eau à l’étage supérieur
Pièces ?Toutes celles qui contiennent des éléments en boisCuisine, salle de bain, cave, fosse septique
Cause(s) ?Humidité excessive et manque d’aération ou de ventilation Humidité excessive : remontées capillaires
Conséquence ?Ronge et fragilise les éléments en bois. Risque d’effondrement du bâtiment à terme.Ronge les surfaces : effritements des murs, et de la structure.
Traitement ?Injection de produit fongicide puissant et remplacer entièrement les parties contaminéesGratter les cristaux, nettoyer les surfaces, appliquer un produit anti-salpêtre et remplacer les parties contaminées
Prévention ?Vérifier l’isolation des fondations, veiller à la bonne ventilation des pièces, traiter les éléments en bois avec un produit fongicide en préventifVérifier l’isolation des fondations, veiller à la bonne ventilation des pièces
Vous avez affaire à de la mérule ou du salpêtre chez vous ?
Venez en à bout du problème en faisant appel à un pro !

Le salpêtre ou “sel de pierre” : des sels minéraux qui fragilisent votre habitat

Le salpêtre est une des manifestations des problèmes d’humidité dans votre logement :

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le bas d'un mur en pierre recouvert de salpêtre.

Le salpêtre est un corps chimique composé de sels minéraux qui apparaît lorsque le taux d’humidité dans l’air est trop élevé. Il s’agit d’un résidu laissé par des bactéries qui se nourrissent de l’ammoniaque provenant du sol et du carbonate de calcium présent dans les murs. Lorsque le salpêtre rentre en contact de l’air et de l’oxygène ainsi que de l’azote qui y est présent, il cristallise en formant des dépôts blanchâtres.

Le salpêtre, appelé aussi « sel de pierre » est du nitrate de potassium qui se développe quand la température est comprise entre 10 et 15 degrés Celsius. On le nomme « sel de pierre », car il apparait sur les minéraux, donc les murs en brique et en parpaing principalement. Il se forme surtout sur les murs anciens et humides, le plus souvent en bas des murs, mais on peut aussi en apercevoir au niveau des plafonds parfois, notamment dans les caves. 

La présence de salpêtre est le plus souvent le signe de remontées capillaires : on parle alors d’humidité ascensionnelle. L’excès d’eau contenu dans les sols remonte par capillarité dans la maçonnerie, et c’est en séchant que les sels contenus dans l’eau cristallisent et apparaissent en surface.

Il est donc crucial d’identifier et de gérer toute source d’humidité excessive pour éviter la problèmes de salpêtre ou la formation de tout autre type de moisissure. 

Comment le reconnaître ?

Du fait de sa composition minérale, le salpêtre prend la forme de cristaux : il forme ce qu’on appelle des aiguilles, et il est poudreux au toucher et non pas duveteux. Ces cristaux minéraux se manifeste par des taches blanchâtres ou grises et ils ont tendance à briller s’ils sont éclairés. 

De plus, il peut provoquer des effets visibles sur vos revêtements muraux comme la peinture ou l’enduit qui s’écaille ou le papier peint qui se décolle. Les taches d’humidité peuvent également être un signe de sa présence. Si vous observez ces signes, il est probable que vous ayez du salpêtre chez vous.

Cependant il y a d’autres raisons qui peuvent expliquer des taches d’humidité ou encore un écaillement de la peinture ou de l’enduit. Dans tous les cas, il s’agit d’un problème d’humidité qu’il est important de prendre en main. Ainsi, nous vous conseillons de prendre contact avec un professionnel afin de réaliser un diagnostic humidité. 

Quel est le danger du salpêtre dans une cave ou sur les murs ?

Si vous observez des traces de salpêtre dans votre maison, il faut vous en occuper. La présence de salpêtre peut entraîner une détérioration des matériaux de construction. En effet, en sèchant, il maintient l’humidité au niveau du mur ou du sol, provoquant l’effritement progressif du parpaing et de la pierre et la dégradation du bois. 

En termes de santé, le salpêtre peut représenter un danger pour les personnes atteintes de difficultés respiratoires telles que les asthmatiques, aggraver les rhinites et bronchites, et être particulièrement dangereux pour les personnes allergiques au potassium. Il peut également provoquer des maux de tête voire des migraines.

Une action rapide est donc nécessaire en cas de détection de salpêtre sur vos murs ou dans votre cave ou en cas d’apparition de ces symptômes. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour effectuer un diagnostic. 

La mérule : un champignon lignivore dévastateur qui s’attaque au bois

Illustration comparant les aspects visuels du mérule et du salpêtre.

La mérule, dite « lèpre des maisons » est un véritable fléau causé par l’humidité :

Qu’est-ce que la mérule ?

Notez que si vous remarquez la présence de spores orangés-marrons dans les pièces lumineuses et des spores blancs dans les pièces sombres, la mérule est déjà à un stade avancé : vous devez contacter un expert dans les plus brefs délais

La mérule est un champignon lignivore, c’est à dire qu’il se nourrit de bois, et plus particulièrement de bois tendre. De fait, elle s’attaque à tous les éléments qui sont composés de bois, comme le plancher, les plafonds, les poutres, la charpente…

La mérule peut donc être dévastatrice pour la structure même de votre habitation, et dans les cas plus extrêmes, elle peut causer l’effondrement de celle-ci.

Comment savoir si c’est la mérule dans votre maison ?

Mérule apparente sur du bois dans une maison

Craignant la lumière, ce champignon se développe surtout dans les pièces sombres. Elle apprécie également les espaces mal ventilés et dont le taux d’humidité se situe entre 20 et 23 %. Enfin, elle se développe entre 20 et 26°C.

La mérule présente une couleur blanchâtre à grise, mais parfois brune aussi : selon son stade de développement, elle a l’aspect de toiles d’araignées, avec un mycélium d’aspect cotonneux. Des filaments de 6 à 8 mm de diamètre se développent, parfois sur de grandes surfaces. Elle prend même un aspect de ouate blanche si elle est en grande concentration (dans un sous-sol, par exemple). 

Son odeur étant très forte, sa présence sera vite repérable. Enfin, si cela s’attaque uniquement aux éléments en bois, il y a de fortes chances que ce soit la mérule.

Quel danger présente ce champignon de maison pour l’habitation et la santé ?

La mérule se développe très vite en rongeant le bois, ce qui fragilise la structure même du bâtiment. Fléau des habitations, la mérule peut même s’attaquer aux câbles électriques et autres éléments en plastique !

Quant aux dégâts causés aux humains, la mérule est connue pour s’attaquer au système respiratoire. Les enfants et les personnes âgées y sont particulièrement sensibles. Ces troubles se manifestent sous la forme de bronchites ou d’allergies.

Les premiers signes d’un début de mérule

Du fait de ses effets dévastateurs et de la rapidité de son développement, il est important de détecter la mérule dès les premiers signes. La mérule s’attaque bois : il faut donc surveiller de près les éléments en bois de votre logement. Soyez donc à l’affût de toute déformation ou gondolement de votre parquet, de vos plinthes, ou encore de vos murs. 

Surveillez également qu’il n’y ait pas de tâches d’humidité, signe que l’environnement est propice au développement de la mérule. Enfin, si vous détectez une odeur désagréable, ou encore des filaments blancs ou gris qui se développent à la surface des différents éléments de construction (plafonds, murs, boiseries…), n’hésitez pas à faire intervenir un spécialiste en humidité pour faire un diagnostic.

Vous avez détecté les premiers signes de la présence de mérule chez vous ?
Alors agissez sans tarder et trouvez un expert grâce à notre formulaire en ligne !
arrow Demander un devis

Mérule et Salpêtre : comment en venir à bout ?

Que votre logement soit envahi de salpêtre ou mérule, il est important de traiter les surfaces concernées de façon appropriée, et ce le plus rapidement possible, car ils se développent très vite. Pour éliminer l’un comme l’autre, il va y avoir trois étapes

  • Faire réaliser un diagnostic mérule, un diagnostic salpêtre ou un diagnostic humidité plus large par un professionnel qui en déterminera l’étendue ainsi que la cause. 
  • Réaliser des travaux pour résoudre le problème d’humidité sous-jacent à la présence de la mérule ou du salpêtre : l’injection d’un produit hydrophobe (entre 15 €/m2 et 50 €/m2), des travaux contre l’humidité ascensionnelle (entre 20 et 200 €), ou encore l’installation d’un système de ventilation (jusqu’à 5.000 €). Comptez également le remplacement des éléments de structures contaminées.
  • Eliminer les traces de salpêtre et de mérule à l’aide d’un traitement approprié : pour le salpêtre, il s’agit de brosser toutes les zones concernées pour enlever les cristaux, de laver la zone avec un détergeant (comme de la Javel) ou bien du savon de Marseille, puis d’appliquer un produit anti-salpêtre. Pour la mérule, cela va dépendre de son étendue, mais le plus souvent le traitement contre la mérule consiste en l’injection d’un puissant fongicide, voire d’un traitement par air chaud. Comptez alors entre 80 € et 200 € par mètre carré, et 50 € par litre de traitement.

En prévention, il est recommandé de bien ventiler votre logement pour faire circuler l’air et évacuer l’humidité. Si votre habitation est vétuste, ou bien si vous constatez les premiers signes d’humidité (telles que les surfaces des murs ou du sol anormalement froids), faîtes appel à un professionnel qui pourra vérifier que l’isolation de toute l’habitation est suffisante, notamment celle des fondations.

Vous pouvez également traiter vos éléments de structure en bois avec un produit fongicide en préventif, et bien sûr, veiller à ce que le taux d’humidité des pièces soit idéal.

Primes pour le traitement de l’humidité : lutter contre le salpêtre et la mérule

En Belgique, il existe des primes pour les traitements contre l’humidité sous forme de systèmes d’aide à la rénovation des bâtiments.

Un mur en pierre recouvert de cristaux de salpêtre.

Prime RENOLUTION Bruxelles : 

Il existe une prime pour l’observation de champignons, insectes ou moisissures et problèmes / traitements de l’humidité : les primes varient de 30 à 80 % des coûts éligibles selon la catégorie de revenus du foyer.

Primes humidité en Wallonie :

Il existe une prime pour l’élimination des champignons et de la mérule : à partir de 250 € (à multiplier selon la catégorie de revenus du foyer) avec plafonnement à 80 % de la facture.

Pour le salpêtre, et plus largement pour les causes de l’apparition de salpêtre ou de mérule, il existe des primes spécifiques, comme par exemple pour l’installation d’une VMC, ou encore l’assèchement de murs fragilisés par les infiltrations d’eau ou par les remontées capillaires.

Primes humidité en Flandre

S’il n’existe pas de primes spécifiques pour l’élimination du salpêtre ou de la mérule en Flandre, il existe en revanche des primes pour l’isolation ou la rénovation du sol, ainsi que la rénovation des murs intérieurs, des plafonds ou des escaliers. Ces diverses primes peuvent vous aider dans le financement des travaux à réaliser suite au constat de dégâts causés par l’humidité et par ces formes de parasites. 

Faites appel à un professionnel pour éliminer le salpêtre et la mérule et traiter vos problèmes d’humidité efficacement. Devis gratuits et sans engagement

Vous pensez que votre logement est atteint par le salpêtre ou la mérule ? Estimez l’intervention d’un professionnel grâce au formulaire suivant : recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement ! Vous pourrez ainsi comparer les différentes offres et optez pour la plus appropriée à votre situation spécifique

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité

Quelle est la cause du salpêtre ?

+
Le salpêtre est généralement causé par un excès d’humidité dans l’environnement. Plus précisément, il est la conséquence d’un phénomène appelé remontées capillaires, où l’eau du sol s’infiltre dans les murs de votre bâtiment. Cela peut résulter d’une mauvaise isolation des fondations de la maison par rapport à la nappe phréatique ou à un sol humide. Les conditions atmosphériques, comme les fortes pluies, peuvent également favoriser l’apparition du salpêtre en provoquant des infiltrations d’eau.

Comment se débarrasser du salpêtre sur les murs ?

+
Pour éradiquer le salpêtre sur les murs, plusieurs étapes sont nécessaires : (1) le traitement de la cause du surplus d’humidité ; (2) l’élimination du salpêtre en surface à l’aide d’une brosse dure et vinaigre blanc (ou autre produit efficace contre le salpêtre) ; (3) le nettoyage du mur avec de l’eau chaude savonneuse afin de retirer toutes les taches, puis rincer à l’eau clair ; (4) le traitement post-nettoyage avec du produit anti-salpêtre afin d’éviter une réappairition du salpêtre. Il est à noter que le salpêtre peut être tenace et dans certains cas, l’intervention d’un professionnel peut être nécessaire pour garantir son élimination complète.
Humidité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions