Traitement et barrière anti-salpêtre 

Le salpêtre est un dépôt blanchâtre composé de sels minéraux qui prolifère le plus souvent en bas des murs sous la forme de cristaux. Nuisible pour les matériaux sur lesquels il apparaît comme pour votre santé, il vaut mieux agir rapidement dès les premiers signes d’apparition.

Le salpêtre est composé de sels dits « hygroscopiques« , c’est-à-dire qu’ils absorbent l’humidité : cela entraîne un véritable cercle vicieux, puisqu’ils apparaissent à cause de l’humidité et qu’ils l’entretiennent. 

Quels sont les différents traitements pour lutter contre le salpêtre dans son logement ? 

Il existe différents traitements pour lutter contre le salpêtre, et ce, sous différentes formes, notamment des enduits, peintures ou même chaux. Cependant, ces traitements se révèleront peu voire inefficaces si l’origine du salpêtre n’est pas identifiée ni résolue ! Si vous constatez la présence de salpêtre, faîtes appel à un spécialiste pour en identifier la source et résoudre les problèmes d’humidité. 

Vous avez des problèmes de salpêtre ?
Recevez des devis de spécialistes !

Traitement chimique : CONVERTISSEUR ET NEUTRALISEUR DE SELS HYGROSCOPIQUES

Vous pouvez traiter les surfaces contaminées avec un traitement chimique. Il s’agit de convertisseurs et neutraliseurs de sels hygroscopiques. Ces produits se pulvérisent sur les murs ou bien s’injectent à l’intérieur. Avant application, il faudra vous assurer de l’assèchement total du mur et de la résolution du problème de remontées capillaires.

Ce type de traitement chimique va modifier la composition des sels minéraux pour les rendre insolubles et ainsi empêcher leur migration au travers des murs jusqu’à la surface des supports. Ce traitement chimique liquide provoque une réaction des sels minéraux qui se transforment en silice dans la zone traitée. Ceci a pour avantage de minéraliser les supports et donc de renforcer les matériaux de construction de la structure.

Notez que pour l’application de ce type de traitement, il est conseillé de pulvériser le traitement lorsque les matériaux ne sont pas trop endommagés, tandis que l’injection du produit est recommandé dans le cas d’une grosse atteinte des supports. Ce traitement est ininflammable, sans solvant et incolore et peut être appliqué par un professionnel ou par un particulier.

Avant traitement, les zones concernées doivent être décapées, brossées, lavées et dégraissées. L’application s’effectue par pulvérisation des surfaces en couches successives espacées d’environ 24 H chacune, et ce, jusqu’à saturation du support. La consommation est d’1 L à 1.5 L par mètre carré, selon la porosité du support. Il est recommandé de porter lunettes et gants de protection, ainsi qu’une tenue de travail appropriée.

Traitement physique :  FIXATEUR DE SELS HYGROSCOPIQUES

Si vous ne pouvez pas attendre l’assèchement total des murs, vous pouvez aussi lutter contre le salpêtre par traitement physique, avec ce qu’on appelle un « fixateur de sels hygroscopiques« . Ce type de traitement va bloquer les sels minéraux en empêchant leur cristallisation. Il s’agit de créer un barrage anti-salpêtre et de physiquement fixer les sels (chlorures, sulfates et autres nitrates, comme le nitrate de potassium).

Ce traitement incolore assainit, imperméabilise et durcit les surfaces des matériaux pour créer une barrière contre l’humidité et l’apparition du salpêtre. Il pénètre en profondeur pour bloquer les remontées capillaires à l’origine du salpêtre.

Ce traitement peut s’appliquer à la brosse, au rouleau ou encore au pulvérisateur, et ce, jusqu’à saturation du support, c’est-à-dire jusqu’à ce que la surface traitée n’absorbe plus le produit. Il est conseillé de légèrement déborder des zones infectées pour empêcher toute récidive et de renouveler l’opération tous les ans.

Ce traitement peut être appliqué par un professionnel ou par un particulier. Pour la consommation, comptez 1 litre de produit pour 3 à 4 m², selon la porosité du support. Ininflammable et sans solvant, il n’y a normalement pas de précautions particulières pour l’application, si ce n’est de respecter les consignes de préparation du support et de conditions météorologiques présentes sur l’emballage. 

La base d'un mur recouverte de salpêtre.

Combien coûte un traitement anti-salpêtre ? 

Le prix du traitement anti-salpêtre coûte entre 20 € et 105 €. Cela va dépendre bien évidemment des surfaces à traiter, mais aussi du type de traitement utilisé. 

Type de traitement anti-salpêtreCoût moyen du traitement
Traitement chimique par convertisseur er neutraliseur de sels105 € pour 5L (soit 3 à 5 m2)
Traitement physique par fixateur de sels20 € pour 0.75L (soit 3m2)

Ces prix sont donnés à titre indicatif : les tarifs d’un traitement anti-salpêtre vont varier selon différents critères. Pour obtenir une estimation au plus proche d’un traitement approprié contre le salpêtre dans votre logement selon votre situation particulière, faîtes une demande de devis. 

Comment venir à bout du salpêtre soi-même ? 

Il existe différentes méthodes « maison » pour éliminer les tâches de salpêtre, Cependant, notez bien qu’il ne s’agit que de solutions provisoires qui ne traitent le problème qu’en surface et à court ou moyen terme, et non définitivement. Lorsque du salpêtre se forme en surface, c’est le signe que l’humidité des murs a atteint un stade avancé qui nécessite l’intervention d’un professionnel pour des travaux d’isolation et/ou de rénovation. 

Pour éliminer le salpêtre de vos murs, il vous faudra tout d’abord retirer les éléments de finition, comme le papier peint, qui par ailleurs a sûrement été endommagé. Puis, avant de nettoyer les tâches restantes, il faut éliminer les cristaux poudreux en surface. Pour cela, vous pouvez utiliser une ponceuse, ou bien simplement une brosse en métal dite « chient-dent ». Frottez-bien pour être sûr de tout éliminer ! Important : le salpêtre est une matière volatile, protégez-vous d’un masque de bricolage ainsi que de lunettes pour éviter tout contact avec vos muqueuses. 

Enfin, vous pouvez procéder au lavage des zones. Il existe plusieurs solutions, parmi lesquelles : 

  • De l’eau chaude additionnée de produit détergeant comme de l’eau de Javel
  • De l’eau chaude additionnée de savon de Marseille 
  • Un mélange d’eau et de sucre (500 grammes de sucre pour un volume de 10 litres d’eau)
  • De l’eau additionnée de chlore 

Les traitements préventifs : les produits anti-salpêtre intérieurs ou extérieurs

Si votre logement est de base humide ou fortement exposé à l’humidité du fait de sa localisation géographique, il est conseillé de traiter vos murs en prévention contre le salpêtre. Notez que nous parlons ici d’humidité excessive naturelle : si celle-ci est le fait d’infiltrations d’eau, de fuites, ou encore de remontées capillaires dues à un problème d’isolation au niveau des fondations, ces mesures préventives seront insuffisantes et ne feront que retarder, voire masquer, le problème. 

Peinture anti-salpêtre

La peinture anti-salpêtre est un traitement préventif pour les peintures et les papiers peints. Elle renforce ces revêtements et en augmente la tenue. C’est une peinture de type « microporeuse » qui s’applique donc sur les supports poreux (tels que le ciment, la brique, le plâtre) et qui assèche progressivement les cloisons humides.

Elle se pose sur des surfaces sèches ou humides et possède des propriétés hydrofuges qui agissent à l’intérieur de la maçonnerie. Vous trouverez ce type de peinture en magasin de bricolage, pour un prix allant de 40 € à 55 € pour 2.5 L. Pour la consommation, un litre de produit permet de couvrir 3 à 4 m² pour supports secs et 5 à 6 m² pour les supports humides. 

Enduit anti-salpêtre 

Si les murs de votre maison sont enterrés, il est conseillé de coupler la peinture anti-salpêtre avec un enduit de cuvelage. Cela formera un barrage supplémentaire contre l’humidité venant de l’extérieur. Cet enduit s’applique sur les murs secs ou humides, après quoi vous pouvez appliquer une peinture microporeuse. 

Il est recommandé d’appliquer cet enduit de cuvelage en 2 couches (soit 4 kg par mètre carré), et d’en ajouter une troisième (soit 2 kg au mètre carré) si l’humidité est très élevée. Pour le prix, comptez 46 € pour un pot de 5 kg. 

Ciment anti-salpêtre

Enfin, vous pouvez prévenir l’apparition du salpêtre en appliquant un ciment composé de sable et de résines synthétiques. Ce ciment est à appliquer sous le plâtre de revêtement de vos murs. Il permet d’étanchéifier ces derniers et doit être appliqué sur des surfaces propres, saines, solides et nues de toute peinture. 

Ce type de produit se pose à la brosse ou par projection, et comme tout ciment, nécessite le port de lunettes de protection. Il faut compter 6 kg de ciment par mètre carré pour obtenir une épaisseur de 3 mm, pour un tarif d’environ 85 € les 20 kg

Vous souhaitez trouver la meilleure solution pour votre problème de salpêtre ?
Remplissez ce formulaire et obtenez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement
arrow Demander un devis

En savoir plus sur le salpêtre 

Le salpêtre est un corps chimique corrosif pour les surfaces : il attaque les revêtements des murs et parfois même les cloisons intérieures. À terme, et s’il n’est pas traité suffisamment à temps, le salpêtre peut dégrader les installations électriques voire fragiliser l’ensemble de la structure de votre logement. 

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre, ou « sel de pierre », est l’appellation commune du nitrate de potassium. Il s’agit d’un dépôt blanchâtre qui se forme à la surface d’éléments de maçonnerie, le plus souvent en pierre (d’où son surnom). Ressemblant à une efflorescence de petits cristaux, il est composé de sels minéraux. C’est un indicateur de problème d’humidité des murs dans un logement. 

Le salpêtre résulte le plus souvent de problèmes de remontées capillaires : lorsque l’eau présente dans la maçonnerie s’évapore en séchant, alors les minéraux transportés par cette eau depuis les fondations se cristallisent. Grâce à ce phénomène, ils traversent alors les matériaux de construction, et apparaissent en surface

Comment le reconnaître ?

Le salpêtre a un aspect poudreux, de couleur blanchâtre. Les sels minéraux qui le composent forment de petits cristaux identifiables à l’œil nu. Il dégage une légère odeur de renfermé, un peu comme les moisissures. Si vous l’éclairez, selon les angles, vous voyez la lumière se refléter dans les cristaux. Il est facilement différenciable de la moisissure en elle-même, qui a une texture veloutée. En revanche, il est un peu plus difficile à différencier de la mérule

Le plus souvent, il apparaît sur la surface des parties basses des murs, dans les cuisines, les salles de bain, les caves ou encore les fosses septiques. Il peut aussi apparaître à la surface de votre plafond dans le cas d’une infiltration d’eau. Enfin, le salpêtre s’observe le plus souvent en rez-de-chaussée. Il peut avoir pour signes avant-coureurs l’effritement de la peinture d’un mur ou le décollement du papier peint, ou encore l’apparition de tâches d’humidité (auréoles). 

Zoom sur une brique recouverte de cristaux de salpêtre.

Pourquoi ai-je du salpêtre sur mes murs ou dans ma cave ?

L’apparition de salpêtre est due à un excès d’humidité dans l’air ambiant et sur les murs. Cette humidité anormale peut avoir plusieurs origines, parmi lesquelles : 

Une mauvaise ventilation : si votre logement n’est peu ou pas ventilé, l’eau contenue dans l’air ambiant (après une douche, en cuisinant, ou simplement par temps humide) a tendance à stagner, se fixer sur les surfaces telles que les murs ou les sols, et favoriser l’apparition de champignons, moisissures et salpêtre

Une infiltration d’eau : une humidité excessive peut provenir d’une infiltration d’eau, par une fissure le plus souvent. Cela peut provenir d’une canalisation rompue, ou d’une infiltration d’eau de pluie par une fissure sur un mur extérieur. L’eau stagne et favorise elle aussi l’apparition de phénomènes dommageables pour votre santé et pour la structure même de votre habitation. 

Des remontées capillaires : appelé aussi « humidité ascensionnelle », le phénomène de remontée capillaire se produit lorsque l’isolation de votre habitation est endommagée ou insuffisante, notamment au niveau des fondations ou de la base des murs. L’eau présente naturellement dans les sols, et qui augmente par temps de pluie, remonte par capillarité au travers de la maçonnerie dont les matériaux sont poreux et s’infiltre ainsi jusque dans les murs

Comment réduire et empêcher le salpêtre de revenir ?

Éliminer toutes les traces de salpêtre, et même remplacer les cloisons endommagées, ne suffira pas à prévenir toute réapparition du salpêtre dans votre logement. Il s’agit d’un signe qui révèle un problème d’humidité sous-jacent qu’il va vous falloir traiter en profondeur.

Le premier réflexe à avoir en découvrant la présence de salpêtre dans une ou plusieurs pièces de votre logement est de faire appel à un expert en humidité pour qu’il fasse un diagnostic précis. Cela va lui permettre de déterminer la cause de la prolifération de ces cristaux de nitrate de potassium : le plus souvent, il s’agit d’infiltrations d’eau ou bien de remontées capillaires. 

Une fois la source du problème identifiée, le professionnel pourra vous préconiser les travaux d’isolation ou de rénovation à effectuer pour éliminer en profondeur la cause de cet excès d’humidité. C’est la seule manière d’empêcher le salpêtre de revenir sur le long terme. Après quoi, le nettoyage des zones et l’application d’un traitement anti-salpêtre empêcheront la réapparition des cristaux en surface. 

Faites appel à un professionnel pour éliminer le salpêtre de votre habitation : comparez gratuitement différents devis

Vous avez constaté la présence de salpêtre dans votre logement et souhaitez savoir combien vous coûterait l’intervention d’un professionnel ? Remplissez le formulaire suivant et recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement ! Comparez les offres et choisissez la plus adaptée à votre situation.

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Humidité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions