Qu’est-ce qu’un poêle à pellet ?

Les poêles à granulés ou poêles à pellets sont une invention moderne. D’une part, ils utilisent un combustible naturel pour chauffer une pièce. D’autre part, ils offrent une technologie intelligente, une consommation durable, une régulation automatique de la température et une efficacité particulièrement élevée.

Un poêle à granulés intéresse la plupart des propriétaires de maison. C’est un appareil de combustion qui fonctionne avec des granulés de bois. Ceux-ci sont stockés dans un réservoir situé dans la cuisinière. Une vis sans fin transporte les granulés vers une chambre de combustion dans laquelle l’air est pompé par un ventilateur, et ils sont enflammés par une bougie d’allumage. Les granulés brûlent rapidement et presque complètement, produisant une chaleur agréable. Un deuxième ventilateur conduit les gaz de combustion dans la cheminée.

La chaleur d’un poêle à granulés normal est suffisante pour chauffer confortablement le salon. La vitesse à laquelle les granulés sont introduits dans le poêle est contrôlée par l’électronique avec un thermostat. De cette façon, le poêle maintient intelligemment et automatiquement la pièce à la bonne température.

Prix pour un poêle à pellets en Belgique

Le prix pour un poêle à pellets varie entre 1000 euros et 5000 euros sans les primes régionales.

Poêle à pelletsPrixInstallationPrix total
Poêle à pellets entrée de gamme1000 € 450 € 1450 €
Poêle à pellets standard2500 € 600 € 3100 €
Poêle à pellets de luxe5000 € 825 € 5825 €

L’achat d’un poêle à pellets est rapidement rentabilisé, car les granulés qui constituent le combustible du poêle sont très bon marché. Le chauffage est environ 3 fois moins cher que le chauffage électrique et 2 fois moins cher que le chauffage au gaz naturel.

Comparez les Prix en Ligne

Prix par type de poêle à pellets

Matériau poêle à pelletsPrix
Tôle d’acierEntre 1500 € et 2500 €
FonteEntre 2000 € et 5500 €
  • Un poêle à pellets fabriqué en tôle d’acier avec des pièces en fer coûte entre 1 500 et 2 500 euros.
  • Un poêle à pellets en fonte avec des pièces en argile cuite coûte entre 2 000 et 3 500 euros.
  • Un poêle en fonte avec des pièces en vermiculite coûte entre 3 000 et 5 500 euros.

Prix pour l’installation d’un poêle à pellets

L’installation d’un poêle à pellets et son raccordement sans faille à une cheminée ou à un conduit de fumée coûtent entre 200 et 500 euros, en fonction de la forme du conduit et du professionnel auquel vous faites appel.

Si un tuyau en acier inoxydable doit être installé dans la cheminée, les coûts d’installation peuvent être supérieurs de quelques centaines d’euros. Pour la construction d’une nouvelle cheminée (s’il n’y a pas de cheminée), vous pouvez compter sur un montant d’environ 1 000 € pour l’ensemble de l’installation.

InstallationPrix moyen (H.T.V)
Le poêle sera installé dans un conduit de fumée existant (cheminée).150 € – 500 €
Un tuyau en acier inoxydable est placé dans le conduit de fumée existant s’il n’est pas adapté à un poêle à granulés.600 € – 900 €
Absence de cheminée et/ou d’extraction d’air
Une nouvelle cheminée est installée
900 € – 1500 €

Pourquoi opter pour un poêle à pellets ?

Un poêle à pellet est un moyen de chauffage moderne, efficace et astucieux.

AvantagesInconvénients
Grande facilité d’utilisation grâce à l’allumage, l’alimentation en combustible, et la programmation automatique.Entretien régulier
Rendement supérieur à 90%Niveau sonore du ventilateur
Respect de l’environnementDépendance électrique
Faibles coûts de chauffageLes coûts d’installation peuvent être élevés

Mais le poêle à granulés peut également concurrencer de manière excellente le chauffage au gaz naturel ou électrique.

Fonctionnement automatique

Un poêle à pellets est similaire à un poêle à bois dans son fonctionnement. Mais la principale différence est que le combustible est constamment ajouté au bon rythme. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de surveiller la combustion du poêle et d’ajouter régulièrement du bois – cette opération est réglée par le poêle lui-même.

Haut rendement

Les granulés sont constitués de déchets de bois purs, sans additifs chimiques. Grâce à leur forme et au fonctionnement efficace du poêle, un poêle à granulés à un rendement très élevé – jusqu’à 90 %, par rapport à un feu ouvert (seulement 5 à 15 %) et aussi par rapport à un poêle à bois (50 %).

Respect de l’environnement

Un poêle à pellets brûle des granulés de bois – de petits granulés fabriqués à partir de déchets de bois provenant de l’industrie de transformation du bois. C’est un moyen durable de chauffer votre maison ou vos locaux.

Des coûts de chauffage à la baisse

Comme il s’agit de déchets résiduels, le prix des granulés est faible. Le prix total des pellets nécessaires pour une année se situe entre 200 et 400 euros. C’est suffisant pour chauffer confortablement une maison avec une famille de quatre personnes, même pendant les mois d’hiver.

Comment effectuer l’installation d’un poêle à pellets ?

L’endroit où vous allez installer votre poêle est crucial pour la sécurité et l’efficacité. Pour vous aider à prendre votre décision, nous allons examiner les différents emplacements possibles pour votre poêle.

À côté d’un mur extérieur : L’installation d’un poêle à granulés à côté d’un mur extérieur est toujours une bonne option, car elle permet de réduire le coût de la ventilation.
À côté d’un escalier : Un autre endroit idéal pour installer votre poêle est à côté d’un escalier, parce qu’il sera plus efficace pour chauffer l’ensemble de la propriété. En le plaçant près d’un escalier, l’espace ouvert permettra à la chaleur de circuler sans entrave. Ce type d’appareil nécessite cependant un ventilateur et un système de chauffage à air chaud par conduits.
Dans un sous-sol bien isolé : Placer votre brûleur dans un sous-sol bien isolé est une autre excellente option, pour à peu près la même raison que de le placer à côté de l’escalier, car la chaleur sera plus facilement distribuée en haut.
De même, si vous le placez près de votre escalier, vous devrez investir dans un système de soufflerie.

Comment choisir un poêle à pellets?

  • Un poêle à pellets « normal » convient pour chauffer la pièce principale de la maison.
  • Un chauffage à pellets qui chauffe uniquement l’eau. Cette eau chaude est acheminée vers les radiateurs. Vous pouvez chauffer toute la maison avec une chaudière à granulés.
  • Un poêle/chaudière à pellets de type chauffage central qui remplit ces deux tâches. La chaleur est directement libérée dans la pièce où l’appareil est installé. Mais il chauffe également l’eau, qui est acheminée vers des radiateurs situés ailleurs dans le bâtiment.

Choisissez de préférence un poêle à pellets qui souffle l’air chaud le plus bas possible, c’est-à-dire au niveau du sol. C’est ce que font les poêles Piazzetta. Choisissez un poêle à pellets qui a été mis au point par un fabricant de poêles.

Choisissez un poêle à granulés avec un manteau en céramique lourd et solide, car cela permet d’isoler le bruit que les ventilateurs produisent (éventuellement). Choisissez un poêle à granulés dont la puissance est adaptée à la pièce que vous voulez chauffer.

Sachez qu’il existe aussi des modèles de poêles à pellets design qui s’adapteront à votre intérieur.

Les types de poêle à pellets

Chaque type de poêle à granulés à ses propres caractéristiques. Quel que soit le modèle, leur fonctionnement est en grande partie automatique et programmable.

Le poêle à pellets encastrable : Il s’agit de l’installation d’un poêle à granulés de bois dans une cheminée existante. C’est un excellent moyen d’éviter d’avoir à percer un mur ou à traverser le toit pour évacuer correctement le poêle.

Le poêle à pellets canalisable : ce type de poêle à pellets réchauffe à la fois la pièce dans laquelle il est installé et les autres pièces de la maison grâce à un réseau de gaines.

Le poêle à pellets mixte bois-pellets : ce poêle permet de profiter des avantages d’un poêle à bûches et d’un poêle à pellets en un seul appareil. Vous pourrez apprécier la chaleur et l’autonomie des bûches selon vos envies et les pellets prennent le relais automatiquement en tout autre temps.

Le poêle à pellets sans électricité : ces poêles fonctionne sans aucun raccordement à l’électricité. Cela les rend complètement autonomes et adaptés à des zones plus reculées.

Le poêle à pellets hydro : ce type de poêle a la capacité de chauffer l’eau et peut donc s’intégrer à un chauffage central ou à un chauffe-eau. Il s’agit d’une bonne alternative à une chaudière.

Le poêle à pellets suspendu : il s’agit de loin de la solution la plus design. Le poêle est directement attaché au plafond et habille votre intérieur tout en le réchauffant. Certains sont mêmes rotatifs.

Les critères d’achat

Il y a quelques éléments que vous devez prendre en considération avant d’acheter un poêle à pellets.

Capacité du conteneur de granulés

Plus la capacité du réservoir est grande, moins souvent vous devrez recharger le poêle à granulés. Les différences sont parfois significatives. Avec certains modèles, vous ne pouvez pas chauffer pendant plus de deux jours avec une trémie pleine. Avec d’autres poêles à pellets, cela peut prendre plus de deux jours. La taille de la pièce et l’isolation jouent naturellement aussi un rôle.

Capacité du poêle à pellets

La puissance du poêle à pellets doit être suffisamment élevée pour chauffer efficacement la pièce. La capacité est souvent indiquée en m³. La capacité de chauffage en kW est également souvent indiquée. Une règle simple consiste à diviser la surface de la pièce par dix, ce qui correspond au nombre de kW dont vous avez besoin. Ainsi, pour une pièce de 50 m², vous avez besoin d’un poêle à granulés d’une capacité de 5 kW.

Régulation de la température

La dernière génération de poêles à pellets est équipée d’un thermostat programmable. Le poêle à granulés maintient la température automatiquement et vous pouvez définir comment la température doit changer au cours de la journée ou même de la semaine. Lorsque vous rentrez chez vous, il fait bon et chaud et le poêle à pellets ne s’allume pas si ce n’est pas nécessaire. Il existe aussi aujourd’hui des modèles que vous pouvez contrôler avec votre smartphone.

Meilleurs poêles à pellets en Belgique

Vous envisagez d’acheter un le meilleur poêle à pellets ? Vous pouvez le trouver dans le tableau ci-dessous. Nous avons testé les variantes en fonction du prix, du type, des fonctions, des caractéristiques et de la qualité. Vous pouvez choisir en fonction de différents critères.

Il existe de nombreuses bonnes marques sur le marché. Toutefois, on constate que les marques les plus populaires sont aussi celles qui obtiennent de bons résultats en termes de rapport qualité-prix.

Le plus vendu en 2021La meilleure offreLe meilleur rapport qualité prix
La Nordica Extraflame Marilena Plus Ad Crystal avec une capacité de chauffage de 230 m³ et une consommation de 0,8 à 1,8 kg par heure. L’Interstoves Marina 10 kW est un bon poêle à granulés avec une capacité de chauffage de 250 m³ et une consommation de 0,52 kg de granulés par heure. Le rendement est de 88,2 %.L’Interstoves Cora 9 kW est un très bon poêle à granulés avec un rendement élevé de 95,03% et une consommation de 0,7 kg de granulés de bois par heure. Il a une puissance de chauffage de 9 kW.
3564 1149 1379

Primes pour les poêles à pellets en Belgique

Il existe plusieurs mécanismes de soutien qui diffèrent selon les trois Régions : Wallonie, Bruxelles et Flandre.

Dans la Région wallonne, la prime pour les poêles à pellets de base accordée va de 250 € à 1500 €. À cela s’ajoute l’Ecopack et le Rénopack, permettant des prêts à taux 0 (compris entre 2500 € à 30 000 €). Toutefois, il faut remplir plusieurs conditions pour bénéficier de la prime comme : être majeur, propriétaire, domiciliée en Wallonie, être âgé de 20 ans, correspondre à des exigences techniques d’éligibilité, réalisez un audit agrée et trouvez un installateur certifié.

À Bruxelles, il n’y a pas encore de prime concernant les chaudières à granulés

Tandis qu’en Flandre, la prime est possible pour tous les propriétaires qui souhaitent rénover leur maison (prime à la rénovation). Cependant, la chaudière à pellet doit obligatoirement servir de chauffage central afin de pouvoir en jouir. Le montant de cette prime dépend la somme dépensée pour tous les travaux d’installation et se situe entre 20% ou 30% des factures approuvées.

Testez votre éligibilité

Entretien de votre poêle à pellets

Pour maintenir l’efficacité à un niveau optimal, nous vous recommandons un entretien de votre poêle à pellets. En ce qui concerne l’entretien, une distinction est faite entre l’entretien ordinaire, que vous pouvez faire vous-même, et l’entretien à grande échelle, qui doit être effectué par un professionnel.

Avec un entretien régulier, vous devez penser à remplir la réserve de granulés, à nettoyer le tiroir à cendres et à vérifier l’entrée d’air. Pour les autres entretiens, vous devez faire appel à un spécialiste.

Dans la plupart des cas, vous avez la possibilité de convenir avec votre fournisseur d’un prix total qui inclut la maintenance annuelle. Cet entretien annuel comprend le nettoyage de la cheminée, l’élimination des résidus de cendres, le nettoyage du système, etc.

Pour l’entretien annuel, il faut compter environ 100 à 200 €.

Décrivez votre projet
1*. Quel type de chauffage avez-vous actuellement?
2*. Comment est votre isolation?
3*. Quand voulez-vous l'installation de la chaudière à pellets ou chauffage à pellets?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. In accordance with the law of July 30, 2018 on the protection of individuals with regard to data processing, you have the right to access and rectify your data. To find out more, see our privacy charter
Poêle à pellets : les entreprises dans les autres régions