Quel prix pour une chaudière à pellets?

Le prix d’une chaudière à pellets (dites chaudières à granulés) est estimé entre 8 000€ et 20 000€ (installation et TVA non comprise).

Tandis que le coût de l’installateur dépend de certaines conditions comme les tarifs de montage, la durée des travaux, les aléas et contraintes rencontrées durant le chantier, etc. Ce qui permet d’évaluer un prix d’installation allant de 1000 à 3000 €

Il existe deux modèles de chaudières à pellets : standard ou à condensation. À cela s’ajoute le prix d’un des deux modèles avec un silo de stockage.

Voici un tableau indiquant les prix des articles en fonction du modèle choisi :

ModèlePrix (sans installation)Prix de l’installation
Standard8000 à 12 000 €1000 à 3000 €
À condensation12 000 à 15 000 €1000 à 3000 €
Avec silo de stockageModèle choisi + 800 à 2600 €500 à 1000 €

Selon le modèle choisi, l’achat d’un silo coûtera une somme comprise entre 800 à 2600 €. À ces tarifs, ajouter un supplément de 500 à 1000 € pour l’installation du silo de stockage en bonne et due forme. C’est pour ces raisons que le prix d’une chaudière à pellets à condensation avec silo atteint les 20 000 €

Comparez les prix en ligne

Chaudière à pellets et à granulés, chaudière standard et à condensation, et silo de stockage

Prix du combustible

Malgré le coût onéreux de la chaudière et de l’installation, l’atout majeur de ce chauffage réside surtout dans la faible dépense de son combustible écologique, les granulés de bois.

Le prix de la tonne de granulés se situe entre 250 et 350 €. Cela signifie qu’il est moins cher que l’électricité, le gaz et le mazout (le fioul). L’achat en vrac est d’ailleurs plus intéressant que l’achat par sac.

Voici un tableau comparatif des prix des différents articles selon la ressource employée :

RessourceGranulé/PelletGaz richeMazout/FioulÉlectricité
Prix chaudière (€)12.000 à 20.0003000 à 70007000 à 10.0004000 à 6000
Prix (€/kWh)5,33 (sac)

 

5,05 (en vrac)

6,27 (Wallonie)

 

5,56 (Bruxelles)

5,12 (Flandre)

5,8015

On remarque que le granulé est l’un des combustibles les moins chers du marché (après le bois que l’on estime à 4,52 €/kWh). Ce qui en fait un bon choix sur le long terme. D’ailleurs, le granulé est le combustible le plus stable depuis plusieurs années (contrairement au gaz et mazout qui connaissent énormément de changement).

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement

Prix d’entretien annuel

Il est nécessaire d’effectuer un contrat annuel de maintenance avec des entreprises qualifiées. Le tarif du contrat est compris entre 180 à 350 €.

D’abord, il faut compter une intervention de nettoyage des dépôts de suie, salissant le conduit d’évacuation à cause de la combustion des granulés, calculée entre 150 et 200 €

À cela ajouter des frais de 40 à 100 € deux fois par an pour le ramonage de votre chaudière.

Prix de la consommation annuelle d’un poêle à pellet

Sachant que la consommation d’un poêle à granulés varie entre 0,6 à 2 kg toutes les heures, on peut évaluer que la consommation moyenne d’une famille de 4 personnes est d’environ 1500 kg (avec une hausse durant la saison hivernale). Ce qui équivaut à un prix estimé entre 250 à 400 € par an.

Comment choisir une chaudière à pellets ?

Il est parfois difficile de savoir avec exactitude qu’elle sera la chaudière alternative le plus adapté à mon foyer et à mes besoins domestiques. Il faut prendre en compte le type de chaudière et un certain nombre de critères importants.

Les types de chaudières à pellets

On recense plusieurs types de technologie alternative pour la chaudière à pellets. Selon le modèle choisi (standard ou à condensation), l’utilisation de votre chaudière est différent.

À vis sans fin : Ce type est relié à l’électricité afin qu’un tube incliné tourne pour alimenter la chaudière. Pour cela marche correctement, il faut que les granulés de bois soient tous stockés, juste à côté de la chaudière.

À aspiration : Ce type est relié à un silo de stockage qui aspire tous les granulés afin de les déposer dans la chaudière.

Les critères à prendre en compte

Les principaux facteurs qui déterminent l’achat d’un poêle à granulés sont le bruit, la puissance et l’esthétique

chaudière à pellets

Le bruit

Le niveau sonore qu’émet une chaudière à pellets varie entre 1 et 4. Plus le chiffre est petit, moins le bruit est fort. Le numéro 1 correspond aux modèles les plus silencieux. Cependant, il faut également considérer qu’il est difficile de mesurer cet indice, car tout dépend du type de chaudière à pellets en votre possession. Certaines pièces de l’installation font toujours plus de bruit que d’autre.

La puissance

Celle-ci est déterminée en fonction de la qualité d’isolation de votre maison et du nombre de granulés que vous consommez. Pour rappel : 1 kg de granulés dégage une puissance d’environ 5 kW. Ce qui est suffisant pour chauffer une petite maison bien isolée. Tandis que pour une grande demeure, il faut une puissance de 20 kW.

La place et l’esthétique

Vous devez réfléchir dans quelle salle de votre demeure, vous souhaitez placer votre chaudière. Sachez que de toute manière, les chaudières à pellets modernes s’adaptent parfaitement aux différents espaces et styles de vos pièces en vue de correspondre à vos goûts et besoins.

Type d’émetteurs de chaleur

L’installation de nouveaux systèmes de chauffage nécessite parfois d’installer de nouveaux émetteurs.

Le plancher chauffant basse température est entièrement compatible avec les chaudières à granulés chauffant l’eau à 38°. Les radiateurs à chaleur douce, sont une solution moderne et très économe en énergie. Les radiateurs très haute température sont également compatibles avec une chaudière à pellets, mais sont très gourmands en énergie.

Certaines chaudières à granulés peuvent également gérer simultanément l’alimentation de différents émetteurs de chaleur en même temps, comme le chauffage au sol dans le séjour et les radiateurs basse température dans les chambres.

Qualité du pellet

La qualité du bois joue un rôle très important si l’on veut une combustion efficace et durable. Tous les pellets n’ont forcément pas tous les mêmes pouvoirs calorifiques (de préférence entre 16,5 et 18 MJ/1000), ni le même taux d’humidité (doit être inférieur à 10%), et ces deux critères ont un impact sur le rendement de l’appareil. Notre conseil est donc de choisir des pellets certifiés ENplus ou DINplus (pour garantir le respect des spécificités minimales en termes de qualité).

Recevez des devis gratuits et sans engagement

Avantages de la chaudière à pellets

Celle-ci se définit par ses nombreuses caractéristiques pratiques.

Écologique

Le seul combustible que cette chaudière nécessite sont des granulés de bois. Celui-ci provient d’une production locale qui est exploitée en respectant les mesures liées à la protection de l’environnement. Il s’agit donc d’un combustible bien moins polluant et bien plus écologique que peut l’être le mazout et le gaz. En effet, se chauffer aux pellets émet du CO2 (dioxyde de carbone) neutre.

Économique

La durée de vie d’une chaudière à pellets est d’environ 25 ans. De plus, le prix du combustible est très abordable et moins soumis aux lois strictes du marché. Ce qui a comme conséquence de stabiliser le coût des granulés qui a peu augmenté. Mais il ne faut surtout pas oublier qu’avec un modèle à condensation, vous pouvez économiser jusqu’à 15% du carburant.

Autonomie et confort

Elle vous permet une plus grande flexibilité quant vos besoins de chauffage et de ravitaillement. Avec une chaudière à granulés, vous êtes moins dépendant d’un distributeur et si vous disposez d’un silo de stockage, vous pouvez aisément ranger vos pellets afin de vous alimenter facilement pendant toute une année.

Facilité d’utilisation

La chaudière est programmable automatiquement et à distance, afin que la température de votre foyer corresponde à vos désirs.

Fonctionnement du système de chauffage

Pour faire simple, les granulés sont entreposés dans une pièce ou un silo. Puis, ils sont conduits par un système à vis ou par aspiration. Ensuite, les pellets sont brûlés dans la chambre de combustion afin de produire une chaleur agréable et délicate à la fois dans l’atmosphère comme dans l’eau de votre foyer. Pour être plus précis, la phase de combustion s’exécute de façon automatique à l’aide d’une bougie et la chaleur qui est produit par les cendres des granulés transmettent une énergie qui se dirige dans tout le système de chauffage de la maison.

Qu’ils s’agissent d’un modèle standard ou à combustion, la chaudière doit toujours être alimentée par des granulés placés dans le réservoir de la chaudière ou acheminés par des conduits connectés directement au silo de stockage.

Le rendement d’une chaudière à pellets

La chaudière à pellets peut atteindre un rendement énergétique de plus de 90%. Ce qui en fait un investissement très lucratif avec un taux de rendement extrêmement efficace au fil du temps.

De plus, afin d’améliorer cette puissance incommensurable, vous pouvez additionner à la chaudière à granulés des équipements de régulation comme un thermostat, des robinets et un programmeur. De cette manière, vous pouvez facilement maîtriser et vérifier l’énergie consommée.

Faites appel à un professionnel

L’entretien d’une chaudière à pellets

En Belgique, l’entretien de sa chaudière (aussi bien gaz naturel, mazout que granulés), par l’une des entreprises certifiées, est une obligation légale.

Pour les chaudières à pellets (les poêles ne sont pas concernés), au bois et mazout on parlera d’une obligation annuelle. Contrairement aux chaudières à gaz qui nécessitent un entretien tous les deux ou trois ans selon la Région.

Les détenteurs de chaudière à pellets sont donc dans l’obligation légale de faire entretenir une fois par an leur installation de chauffage par un professionnel, qui délivrera un certificat de conformité. Le technicien devra faire un nettoyage approfondi de votre chaudière afin de lui conserver un bon rendement. Mais ceci n’est pas suffisant. Pour optimiser le rendement de votre chaudière, il est également nécessaire de :

  • Vider les cendres du bac une fois par semaine si la chaudière ne dispose pas d’un compacteur de cendres permettant leur élimination
  • Nettoyer le brûleur (creuset pour la combustion du pellet) tous les deux jours. Certaines chaudières plus évoluées disposent d’un système de nettoyage automatique.
  • Nettoyer les différentes pièces de la chaudière pour éviter son encrassement(tube d’air, résistance d’allumage, chambre de combustion…)
  • Vérifier le niveau du silo à granulés avant de partir en vacances par exemple.

En appliquant ces quelques consignes, pas de panique, les rendements seront toujours optimisés et vous continuerez à faire des économies sur vos factures.

Chaudière à pellets ou poêle à granulés ?

Lorsque vous décidez d’employer un chauffage biomasse, le choix entre la chaudière ou le poêle est parfois difficile. Les différents critères qui distinguent et permettent de choisir entre les deux types de chauffage sont :

  • La rythme d’utilisation. Si votre utilisation est occasionnelle, optez pour la poêle
  • L’espace à chauffer (toute la maison ou une seule pièce). Un grand espace rime avec chaudière.
  • Disposez de suffisamment de place pour la chaudière (et peut-être un silo de stockage)
  • La compatibilité entre votre foyer et le système de chauffage.
  • Les tarifs et les frais relatifs à l’achat, l’installation, les futurs entretiens et maintenances.

Prime pour une chaudière à pellets

Chaque région a établi et décidé de ses propres primes.

Prime chaudière à pellets Wallonie, Flandre et Bruxelles

Wallonie

La Région wallonne accorde une prime pour les poêles à pellets de base allant de 250 € à 1500 €. Pour l’installation d’une chaudière biomasse, la prime varie entre 1000 et 6000 euros en fonction de vos revenus. Sachez que toutes les chaudières à pellets sont catégorisées comme étant des chaudières à alimentation automatique.

De plus, il existe en Wallonie l’Ecopack et le Rénopack, qui sont des prêts à taux 0 (allant de 2500 € à 30 000 €) destinés à financer vos projets visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre maison.

À noter que certaines provinces accordent également une prime d’installation pour les chaudières à pellets. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous tourner vers votre administration communale.

Testez votre éligibilité

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de la prime, il faut remplir un formulaire. Mais avant de le faire, sachez qu’il faut correspondre à certaines conditions et règles :

  • Être majeur, propriétaire de l’habitation et domiciliée en Région Wallonne
  • Avoir un logement datant d’au moins 20 ans.
  • La chaudière à pellets choisie, doit satisfaire certaines normes techniques propres à la Région Wallonne, comme se trouver dans la liste des chaudières éligibles, etc.
  • Vous devez faire une demande et procéder à l’expertise d’un audit qualifié
  • Les travaux doivent être réalisés par l’un des installateurs certifiés.

Dans tous les cas, adressez-vous à votre commune pour en savoir plus.

Bruxelles

Pour le moment, la Région de Bruxelles-Capitale n’est pas encore concernée par une prime pour une chaudière à pellets.

Flandre (Prime à la rénovation)

Pour l’instant, la prime pour l’installation de chaudière à pellets est possible pour les propriétaires qui rénovent leur maison, à condition que celle-ci serve de chauffage central pour l’entièreté dans votre demeure. Mais également, si votre immeuble ou maison date d’au moins 30 ans. De plus, selon vos revenus, le montant de la prime est 20 à 30% de la somme dépensée pour les travaux (avec un minimum de travaux de 2500 € et un maximum de 7500 €). Cette prime à la rénovation concerne également d’autres chauffages et chaudières : gaz (condensation), mazout, etc. Cette prime correspond à la prédilection du gouvernement flamand aux technologies alternatives de chauffage.

Devis gratuits

Alors, vous sentez-vous enfin prêt pour acheter et installer une chaudière à pellets comme chauffage centrale rentable et écologique ? Avec ce type de chaudière biomasse, il n’y a que des solutions. Remplissez ce formulaire et recevez jusqu’à 5 devis gratuits personnalisés sans la moindre petite obligation ou engagement. Bobex se chargera de trouver le professionnel de votre région le plus compétent et fiable.

orange-arrow-form.png
Décrivez votre projet
1*. Quel type de chauffage avez-vous actuellement?
2*. Comment est votre isolation?
3*. Quand voulez-vous l'installation de la chaudière à pellets ou chauffage à pellets?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l'égard du traitement des données, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 22 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Poêle à pellets : les entreprises dans les autres régions