Fonctionnement d’un poêle à pellets sans électricité

Les poêles à granulés sans électricité (ni système électronique) ont la particularité de fonctionner seuls, en toute autonomie sans aucun raccordement à un réseau électrique. Ainsi, vous pourrez toujours profiter de la fiabilité d’un poêle à bois et de l’autonomie d’un poêle à pellet ordinaire sans la crainte d’une panne de courant.

En effet, cet appareil de chauffage à granulés fonctionne par convection naturelle. Avec cette technologie, il vous suffit de remplir le réservoir avec la quantité de pellets voulue et d’actionner un levier qui permet d’ouvrir une trappe entre le réservoir et la chambre de combustion.

Ensuite, la gravité s’occupera de faire descendre les granulés pour remplir le foyer. La ventilation est contrôlable grâce à un levier qui permet de gérer l’arrivée et l’intensité de l’air dans la chambre de combustion. 

Par ailleurs, pour une utilisation de 24 h environ, un sac de granulés d’environ 15 kg suffit. Bien sûr, il faut aussi tenir compte de la capacité du réservoir.

Faire appel à un spécialiste

Qu’en est-il de la sécurité ?

En règle générale, il y a 3 systèmes de sécurité sur les poêles à granulés sans électricité. Il y a d’abord un système d’amorce de rupture au niveau de la gâche porte. Il s’agit d’une précaution qui permet à la porte de s’ouvrir en cas de trop forte pression à l’intérieur du foyer de combustion. 

Le deuxième système de sécurité se trouve aussi le plus souvent au niveau de la porte, mais cette fois-ci sous la vitre du chauffage à granulés sans électricité. À ce niveau, il y a une trappe antipression qui est fixée sur deux ressorts. Chaque fois que le poêle est en surpression, ces ressorts se déclenchent. 

Enfin, il y a les plaques de sécurités qui se trouvent de part et d’autre du poêle à granulés sans électricité. Ces plaques jouent un double rôle, notamment un nettoyage plus aisé et une fonction de trappes antisurpression comme dans le cas de la trappe sous la vitre.

Avantages et inconvénients

L’utilisation des poêles à granulés sans électricité offre de nombreux avantages. Toutefois, il y a quelques inconvénients à considérer.

Les avantages du chauffage à granulés sans électricité

Le principal avantage du chauffage à granulés sans électricité réside dans son indépendance énergétique. En effet, l’appareil n’a pas besoin de réseau électrique pour fonctionner. Il peut donc servir en cas de coupure de courant ou si vous n’avez pas d’électricité chez vous.

C’est la raison pour laquelle il représente le meilleur choix lorsque vous souhaitez vous rendre dans une zone un peu reculée ou mal raccordée. L’autonomie énergétique de ce poêle lui permet d’être moins énergivore. Ce qui vous permet de faire des économies sur les factures d’électricité.

En ne fonctionnant qu’avec du pellet, le chauffage sans électricité est bien plus écologique qu’un chauffage au bois ou une cheminée. De même, son rendement et ses performances sont nettement supérieurs. Pour chauffer votre pièce, vous aurez besoin de moins de combustible. 

Par ailleurs, le fonctionnement des poêles à granulés sans électricité est très silencieux. Cela est dû au fait qu’il n’y a pas de ventilation, de moteur ou encore de système de déversement des granulés.

Le poêle à pellets écologique est une solutions écologique

Les petits inconvénients

Tout d’abord, le fait que cette poêle fonctionne sans électricité implique un démarrage et une mise à l’arrêt manuel

Cependant, cela ne pose aucun problème majeur puisque le foyer du poêle est alimenté de manière automatique. Vous n’avez donc pas besoin de vous lever pour l’attiser à la main. Tant qu’il y a du pellet dans le foyer, vous avez du chauffage. 

De même, l’absence de ventilateurs ne permet pas la diffusion de la chaleur dans plusieurs pièces en même temps. Vous ne pouvez chauffer que l’environnement immédiat de l’appareil.

Utilisation d’un poêle à granulés autonome

L’utilisation d’un poêle à granulés sans électricité est assez aisée. Il suffit de bien le régler, de bien l’entretenir et de connaitre quelques spécifications. 

La principale chose à savoir sur l’utilisation de ce poêle à granulés, c’est qu’il est initialement conçu pour servir de chauffage d’appoint ou de chauffage de secours. 

Toutefois, certains particuliers l’utilisent comme chauffage principal. Il s’agit la plupart du temps de ceux qui ont une habitation secondaire ou située dans une zone un peu reculée.

Bien le régler 

Avant toute chose, il est conseillé de bien lire le manuel d’utilisation de votre poêle avant toute manipulation. Selon les fabricants, le réglage de votre poêle peut être différent, mais en règle générale, il s’agit des mêmes choses. 

Après les branchements, lorsque vous actionnez le levier de démarrage, il faut patienter quelques minutes avant de ressentir la chaleur dans la pièce.

Le poêle est souvent muni d’une molette qui permet de régler l’air de combustion. Cette molette peut ainsi être réglée sur la position maximum ou minimum. Si vous souhaitez faire remonter la température de la pièce, ce sera le maximum sinon, pour maintenir la température, il faudra régler sur la position minimum.

Bien l’entretenir

Dans l’idéal, l’entretien du chauffage à granulés sans électricité s’effectue au quotidien. Pour un utilisateur qui ne voit pas l’entretien comme une contrainte, cela ne prend que 5 minutes. 

Dès que l’appareil refroidi, il faut nettoyer le brasero en se servant du secoueur. Ensuite, il faudra aspirer les cendres, nettoyer la vitre et s’assurer qu’il n’y a pas de pellets coincés. 

Ponctuellement, il faudra aussi décrasser les injecteurs thermiques avec le secoueur. Une à deux fois l’an, votre poêle à granulés sans électricité aura besoin d’un ramonage et d’une vérification générale de son état et des conduits.

Quels prix pour un poêle à pellets sans électricité ?

De manière générale, le prix pour un achat d’un poêle à granulés sans électricité va de 800 € à plus de 5000 €. Plusieurs éléments peuvent influer sur ce tarif. Il s’agit de la qualité de l’appareil, du design et de la marque. Le coût peut aussi varier avec le coût de l’installation et de l’offre d’entretien.

Sur le marché, on remarque que ce type de poêle est le plus coûteux. Ceci est surtout dû à l’habillage massif en pierre. Afin de vous procurer un poêle qui convient à votre budget, nous vous conseillons de mettre les offres en concurrence à travers un comparatif.

N’oubliez pas toutefois de vous renseigner sur la prime wallonne pour l’installation d’un poêle à pellets.

Recevoir des devis à comparer

Comparatif des différents modèles

Sur le marché, vous trouverez un grand nombre d’appareils de chauffage à granulés sans électricité. Parmi les plus connus, on a les appareils qui suivent :

BRONPI Free 6 kW

Ce poêle dispose d’un système de double combustion qui vous offre la possibilité d’obtenir une deuxième combustion des gaz imbrûlés lors de la première combustion. Il est aussi muni d’un système de verre propre qui améliore la combustion et empêche de verre de noircir. 

Il a une puissance maximale de 6 kw et un rendement de production situé entre 83 et 89 %. Cet poêle a un réservoir d’une capacité de 7,5 kg et consomme au maximum 1,5 kg de combustible par heure.

Poêle à granulés sans électricité FIORELLO Bordeaux

Pouvant chauffer une surface de 120 m², le poêle à granulés sans électricité FIORELLO Bordeaux est idéal pour les cabanes de chasse ou de pêche. Il est simple d’utilisation et peut donc être utilisé par les personnes novices en électronique. Il offre un rendement de 86 % et une autonomie allant jusqu’à 18 heures. La capacité de son réservoir est de 12 kg et il pèse 84 kg.

GRAVISSIMO 6KW

Avec un poids net de 115 kg, le poêle à granulés GRAVISSIMO 6KW fonctionne sans électricité. Il propose un réservoir de 13 kg de capacité et un diamètre de buse de 150 mm. 

Il est silencieux et dispose d’un raccord des fumées au-dessus. Sa vitre très généreuse vous permet de visualiser toute la beauté des flammes naturelles sur toute la largeur.

Installation d’un poêle à granulés sans électricité

Pour installer votre poêle à granulés, vous n’avez pas grand-chose à faire. Il vous suffit de trouver l’appareil qui convient à la superficie de la pièce à chauffer et de faire appel à un spécialiste

Toutefois, si vous avez des connaissances en électronique et que vous êtes un bricoleur averti, vous pourriez le faire vous-même. Cependant, il est peu probable que le résultat soit comme celui d’un professionnel. 

Le poseur devra respecter les indications du fabricant en ce qui concerne le conduit d’évacuation des fumées, la prise d’air, les distances de sécurité et la réglementation en vigueur à ce propos.

Installer un poêle à pellets : devis gratuits de spécialistes

Afin de trouver un bon installateur, il est possible de procéder à une comparaison des devis. Pour cela, vous pouvez effectuer une demande de devis via le formulaire ci-dessous afin de recevoir plusieurs devis à comparer. Ensuite, il vous reviendra d’en choisir un qui correspond à vos attentes et contraintes. La demande de devis est gratuite.

Décrivez votre projet
1*. Quel type de chauffage avez-vous actuellement?
2*. Comment est votre isolation?
3*. Quand voulez-vous l'installation de la chaudière à pellets ou chauffage à pellets?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. In accordance with the law of July 30, 2018 on the protection of individuals with regard to data processing, you have the right to access and rectify your data. To find out more, see our privacy charter
Poêle à pellets : les entreprises dans les autres régions