L’isolation thermique des murs en brique : qu’est-ce que c’est ?

L’isolation des murs creux par l’intérieur fait partie des techniques d’isolation les plus répandues et efficaces. En règle générale, ce type d’isolation se fait simplement par l’installation d’une couche isolante du côté intérieur d’un mur en brique. 

Les murs en briques sont très appréciés par leur aspect esthétique et traditionnel. Cependant, en fonction du type de briques, le mur n’est parfois pas très résistant face aux changements de températures et il faudra donc isoler correctement celui-ci. Pour ce faire, il est important de savoir de quel type de brique est constitué votre mur. En effet, il existe actuellement cinq sortes de briques différentes avec leurs caractéristiques spécifiques : 

  • Les briques pleines ou rouges : Ce sont les briques traditionnelles. Elles offrent une bonne base en termes de performance d’isolation et conviennent parfaitement à la construction d’une façade ou d’un mur porteur.
  • Les briques creuse : Distinguable par ses perforations horizontales, la brique creuse offre une isolation supérieure à celle de la brique pleine. Elle convient aussi bien à la construction de murs intérieurs qu’extérieurs, qu’ils soient porteurs ou non.
  • Les briques de parement : D’aspect brut ou lisse et proposée dans de nombreuses couleurs, ce type de brique est plutôt décoratif et est utilisé tant en intérieur qu’en extérieur.
  • Les briques réfractaires : Ces briques sont généralement installées derrière une cheminée ou un poêle car leurs capacités à absorber la chaleur est très efficace.
  • Les briques de verre : Ces briques transparentes sont utilisées de manière décorative, généralement pour des cloisons intérieures.
Installation d'une couche isolante sur un mur par l'intérieur.

Les principes de l’isolation intérieure des murs 

L’isolation des murs par l’intérieur est une technique visant à améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment en ajoutant une couche isolante du côté intérieur des murs extérieurs et des façades. Cette technique permet de ne pas changer l’aspect de la façade du bâtiment existant, contrairement à l’isolation par l’extérieur. Cela se fait généralement en fixant des matériaux isolants tels que la laine de verre, la laine de roche ou des panneaux isolants directement sur la paroi intérieure.

Cette méthode permet de réduire les pertes de chaleur en hiver et de maintenir une température confortable à l’intérieur, tout en limitant les gains de chaleur en été. L’isolation des murs par l’intérieur peut également contribuer à atténuer les variations de température, à améliorer le confort thermique et à réduire la consommation énergétique globale du bâtiment. Cependant, elle nécessite une planification soigneuse pour éviter les problèmes d’humidité et garantir une performance optimale.

Le choix du matériau isolant pour les murs en briques

Le choix du matériau isolant pour les murs en briques est crucial pour garantir une isolation thermique efficace et une performance énergétique optimale du bâtiment. Parmi les matériaux les plus courants, on retrouve notamment la laine de verre, la laine de roche, le polystyrène expansé (EPS) et les panneaux isolants rigides.

La laine de verre et de roche sont des choix populaires en raison de leur excellente capacité d’isolation thermique, de leur légèreté et de leur résistance au feu. Le polystyrène expansé offre également une isolation efficace et est souvent privilégié pour sa légèreté et son coût abordable.

Il est essentiel de considérer les propriétés spécifiques du matériau, telles que la conductivité thermique, la résistance à l’humidité et la durabilité. De plus, la méthode d’installation et la compatibilité avec la structure des murs en briques doivent être prises en compte. Un choix judicieux de matériau isolant contribuera non seulement à maintenir un environnement intérieur confortable, mais aussi à réduire la consommation énergétique, participant ainsi à des pratiques de construction durables et économes en énergie. N’hésitez pas à demander conseil à des professionnels afin de trouver le matériau parfait pour votre projet d’isolation.

Vous voulez isoler chez vous ?
Demandez des conseils et devis à des experts !

L’isolant mince : une solution économique et facile à mettre en place

L’isolant mince représente une solution économique et facile à installer pour l’isolation thermique. Composé de matériaux légers et peu encombrants, il s’adapte aisément aux murs, planchers et toitures. Bien que moins épais que d’autres isolants, il offre une performance thermique appréciable. Sa simplicité d’installation et sa pose rapide en font un choix attractif pour ceux cherchant une amélioration rapide de l’efficacité énergétique de leur habitation. 

Cependant, son efficacité est souvent contestée par les chercheurs en isolation. En effet, les isolants minces ne seraient pas si avantageux que ce qu’ils paraissent. L’isolant mince, ou multicouches ne peuvent donc pas être utilisés seuls mais bien en tant que compléments pour une double isolation. De plus, cet isolant est relativement cher et nécessite une certaine technicité professionnelle.

Quel est le meilleur isolant thermique pour un mur en briques ?

Pour assurer une isolation efficace des murs en brique, le choix du matériau isolant revêt une importance cruciale. Parmi les matériaux les plus performants et économiques, les laines minérales, telles que la laine de roche et la laine de verre, se démarquent. Leur excellent rapport qualité/prix, associé à des caractéristiques techniques assurant une longévité remarquable, en fait un choix idéal. Ces matériaux conviennent parfaitement à l’isolation des murs en brique, tant pour les murs intérieurs que les cloisons. Cependant, il existe d’autres alternatives à considérer.

La laine de verre se positionne souvent comme le meilleur isolant pour les murs en raison de ses performances thermiques. Toutefois, la fibre de bois offre une alternative naturelle à considérer pour l’isolation intérieure, bien que des précautions soient nécessaires pour éviter tout contact avec l’eau liquide, susceptible de compromettre sa durabilité.

D’autre part, les panneaux en polystyrène extrudé sont également une option à prendre en compte, assurant une isolation thermique efficace pour la rénovation des murs intérieurs, mais ne se révélant pas idéaux pour l’isolation phonique. Ainsi, le choix de l’isolant thermique pour les murs en brique dépend de vos besoins spécifiques en termes de performances thermiques et acoustiques.

Isolation écologique des murs : Béton cellulaire ou briques de chanvre ?

En matière d’isolation écologique des murs, les alternatives biosourcées gagnent en popularité, offrant des solutions plus durables et respectueuses de l’environnement. Pour opter pour une isolation plus écologique de vos murs, le béton cellulaire et les briques de chanvre représentent   deux options intéressantes.

Le béton cellulaire est un matériau léger, isolant et composé principalement de sable, de ciment et d’agents moussants. Bien que sa production puisse avoir un impact environnemental lié à l’extraction de matières premières, il offre d’excellentes propriétés isolantes et une durabilité appréciable.

Les briques de chanvre, d’autre part, sont des produits biosourcés fabriqués à partir de fibres de chanvre et de chaux. Elles sont renommées pour leur capacité isolante et leur faible empreinte carbone. Le chanvre est une plante à croissance rapide et nécessite moins de ressources pour sa culture, contribuant ainsi à une approche plus écologique de l’isolation.

Ainsi, bien que le béton cellulaire puisse être une option viable, les briques de chanvre se positionnent comme une alternative plus écologique en raison de leur origine biosourcée, de leur faible impact environnemental et de leurs propriétés isolantes. Le choix entre les deux dépendra toutefois évidemment des préférences individuelles, des besoins spécifiques en termes d’isolation, et de l’engagement envers des pratiques de construction durables.

Isolation d'un mur en brique par l'intérieur avec des panneaux isolants.

Rénovation et isolation d’un mur en briques pleines : Comment s’y prendre ?

La rénovation et l’isolation d’un mur en briques pleines nécessitent une approche méthodique pour améliorer l’efficacité énergétique tout en préservant l’intégrité structurelle. Voici les étapes clés à suivre :

  • 1. Évaluation de l’état du mur : Avant tout, évaluez l’état général du mur en briques. Recherchez les fissures, l’humidité, ou d’autres signes de détérioration. Il est crucial de résoudre les problèmes structurels avant de procéder à l’isolation.
  • 2. Nettoyage et préparation : Nettoyez soigneusement la surface du mur pour éliminer la saleté, la poussière et les éventuelles traces de moisissures. Réparez les fissures et effectuez les travaux de réparation nécessaires.
  • 3. Choix du matériau isolant : Sélectionnez un matériau isolant adapté. Pour les murs en briques, les options incluent généralement la laine de roche, la laine de verre, les panneaux isolants rigides, ou des solutions écologiques comme les panneaux de fibres de bois.
  • 4. Installation de l’isolant : Fixez l’isolant sur la surface du mur en respectant les spécifications du fabricant. Veillez à bien couvrir toute la surface du mur, en prêtant une attention particulière aux coins et aux zones susceptibles de laisser passer l’air.
  • 5. Étanchéité et pare-vapeur : Appliquez une couche d’étanchéité pour empêcher les infiltrations d’humidité. Ajoutez éventuellement un pare-vapeur pour réguler les transferts de vapeur d’eau et éviter la condensation.
  • 6. Finitions : Après l’installation de l’isolant, vous pouvez opter pour différentes finitions, telles que la pose de plaques de plâtre, de papier peint ou d’autres matériaux décoratifs, selon vos préférences esthétiques.
  • 7. Vérification de l’efficacité énergétique : Une fois les travaux terminés, évaluez l’efficacité énergétique du mur rénové en surveillant la consommation d’énergie. Assurez-vous que l’isolation contribue à maintenir une température intérieure stable.

En suivant ces étapes avec soin, la rénovation et l’isolation d’un mur en briques pleines peuvent améliorer le confort intérieur tout en réduisant la consommation énergétique. Il est recommandé de consulter un professionnel pour des conseils spécifiques à votre situation.

Risque de condensation à l’interface isolant/mur : comment le prévenir ?

Pour éviter les risques de condensation à l’interface entre l’isolant et le mur, il est crucial de consulter un professionnel. Les experts peuvent évaluer la configuration spécifique du mur et choisir les matériaux et techniques appropriés pour prévenir la condensation, garantissant ainsi une isolation efficace.

La mauvaise gestion de la condensation peut entraîner des problèmes d’humidité, de moisissures et de dégradation à long terme. Les compétences d’un professionnel assurent une approche adaptée, minimisant les risques et optimisant les performances énergétiques de l’isolation.

Si vous souhaitez néanmoins effectuer l’isolation de votre mur en brique vous-même, il existe quelques mesures préventives et astuces pour éviter que de la condensation se forme entre l’isolant et le mur. Ainsi, il est important de bien choisir un matériau isolant adéquat et de qualité, de ventiler la pièce régulièrement et, si possible, d’installer un pare-vapeur du côté chaud de l’isolant.

Aussi, veillez à contrôler régulièrement l’étanchéité de l’air et le taux d’humidité afin d’observer l’évolution de l’isolation. En combinant ces mesures, vous pouvez réduire considérablement les risques de condensation à l’interface isolant/mur, assurant ainsi une isolation efficace et durable de votre espace.

Quelle épaisseur pour isoler un mur en briques pleines ?

L’épaisseur nécessaire pour isoler un mur en briques pleines dépend de la résistance thermique souhaitée et de la conductivité thermique (λ) de l’isolant. Pour calculer la résistance thermique (R), divisez l’épaisseur de l’isolant par sa conductivité thermique (R = e / λ).

Par exemple, avec des laines de verre de différentes qualités, une épaisseur de 20 cm d’une laine lambda 40 donne une résistance thermique R= 5 m²K/W, tandis que la même résistance thermique peut être obtenue avec 16 cm d’une laine lambda 32. Ainsi, le choix de l’épaisseur dépend du niveau d’isolation requis et des caractéristiques spécifiques de l’isolant.

Comment isoler un mur en brique déjà existant ?

Pour isoler un mur en brique déjà existant, la démarche habituelle consiste à appliquer une couche isolante sur la surface du mur, comme mentionné précédemment. Cette couche isolante peut être constituée de matériaux tels que la laine de roche, la laine de verre, ou des panneaux isolants rigides.

Le processus général implique le nettoyage préalable de la surface murale, la sélection de l’isolant approprié en fonction des besoins spécifiques, la fixation de l’isolant selon les recommandations du fabricant, éventuellement l’ajout d’une couche d’étanchéité pour prévenir les infiltrations d’humidité, et enfin, la finition esthétique de la surface isolée. Pour des résultats optimaux et des conseils adaptés, il est recommandé de consulter un professionnel.

Quel isolant pour un mur en brique creuse : Comment choisir ?

Pour choisir le meilleur isolant pour un mur en brique creuse, voici une liste de critères à prendre en compte :

  • 1. Valeur « R » (Résistance thermique) : Optez pour un isolant avec une valeur « R » élevée pour assurer une meilleure résistance au transfert de chaleur.
  • 2. Coefficient de conductivité thermique : Recherchez un coefficient de conductivité thermique inférieur ou égal à 0,07 W/mK, indiquant une faible capacité à conduire la chaleur et ainsi éviter les déperditions de chaleurs et les ponts thermiques.
  • 3. Type d’isolant : Privilégiez la laine minérale ou les isolants biosourcés, recommandés pour l’isolation intérieure des murs en briques.
  • 4. Durabilité : Choisissez un isolant durable pour assurer une performance à long terme et minimiser le besoin de remplacement.
  • 5. Prix : Le coût de l’isolant est un facteur important puisque celui-ci doit correspondre à votre budget. 
  • 6. Espace disponible : Selon les circonstances et vos conditions, la couche isolante pourra être plus ou moins épaisse. 
  • 6. Respect de l’environnement : Favorisez les isolants écologiques pour réduire l’impact sur l’environnement, comme les laines naturelles, issues du recyclage. 

En tenant compte de ces critères, vous pouvez prendre une décision réfléchie pour optimiser l’efficacité énergétique de votre mur en brique creuse et choisir un matériau isolant adapté à vos besoins et conditions. 

Les normes à respecter lors de l’isolation d’un mur existant

Lors de l’isolation d’un mur existant, il est primordial de se renseigner au préalable sur les normes en vigueur et les conditions à respecter pour effectuer ces travaux. Il existe certaines règles basiques établies au niveau national, mais il est plus courant que chaque commune et région établisse ses propres normes. Il est alors conseillé de se renseigner auprès de votre commune pour vous assurer de la conformité de votre projet. 

Isolation et acoustique d’un mur en briques : réduire le bruit avec l’isolation intérieure

D’une manière générale, dès lors qu’un matériau offre de bonnes perforances en termes d’isolation thermique, celui-ci propose sans doute également de bonnes performances d’isolation acoustique et phonique. Même si ce n’est pas toujours le cas, les bons isolants sont souvent aussi efficaces tant sur le plan thermique que phonique ou acoustique.

Isolation d'une maison en construction des murs en briques par l'intérieur.

Le coût de l’isolation intérieure d’un mur en briques

Le coût de l’isolation intérieure d’un mur en briques varie entre 15 et 30 €/m², hors TVA, avec une fourchette de 2 250 à 4 500 € pour une maison individuelle de 150 m². Plusieurs critères influencent le prix, notamment :

  • Superficie à isoler : Une plus grande surface augmente les coûts
  • Matériau isolant : Certains matériaux sont plus coûteux que d’autres
  • État des murs : Des réparations préalables peuvent impacter le prix
  • Type de traitement requis : Des traitements spéciaux peuvent augmenter les coûts
  • Coûts supplémentaires : Certains frais additionnels comme les finitions doivent être pris en compte
  • Les aides financières : Il existe certaines aides pour réduire le prix des travaux d’isolation 

Pour avoir une idée plus précise du coût total de vos travaux d’isolation, il est recommandé de demander plusieurs devis pour un coût précis adapté à votre projet.

Vous souhaitez recevoir des avis et conseils personnalisés sur votre projet d’isolation ?
Alors remplissez rapidement ce formulaire. C’est totalement gratuit et sans engagement !
arrow Demander un devis

Le prix selon les matériaux

Le choix du matériau est sans doute l’un des critères qui influence le plus le prix de l’isolation. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau comparatif des prix de l’isolation selon le matériau isolant choisi : 

Matériaux isolantsPrix moyen au m2
Laine de rocheEntre 20 et 40 €
Laine de verre Entre 15 et 30 €
Polystyrène expansé (EPS)Entre 15 et 25 €
Polyuréthane (PU)Entre 25 et 40 €
Fibre de bois Entre 30 et 50 €

Les aides financières pour l’isolation d’un mur en brique par l’intérieur 

Il existe diverses aides financières gouvernementales visant à réduire les coûts des travaux d’isolation d’un mur en brique par l’intérieur. Parmi ces aides, on trouve :

  • Les primes régionales : Les trois Régions belges proposent différentes primes qui peuvent réduire le prix de vos travaux d’isolation. C’est notamment le cas des primes habitations en Wallonie. 
  • Les primes Rénolution : Depuis 2022, les primes Rénolution ont fait leur apparition à Bruxelles. Ces aides valent pour les travaux de rénovation et d’économie d’énergie.
  • TVA réduite : Si votre logement a une ancienneté d’au moins 10 ans, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 6 % pour les travaux de rénovation, incluant l’isolation. Cet avantage s’applique uniquement sur les travaux réalisés par des professionnels. 
  • Les aides financières locales : Certaines communes et villes proposent leurs propres primes à la rénovation. N’hésitez pas à vous renseigner davantage.

Ces primes contribuent significativement à rendre les travaux d’isolation plus accessibles et rentables, encourageant ainsi l’amélioration de l’efficacité énergétique des habitations.

Connaissiez vous les bonus de la prime Renolution ?

Le montant de la prime bruxelloise Rénolution varie de 20 à 30 € par m² pour l’isolation des façades (murs creux). Mais saviez-vous qu’il était également possible d’obtenir des bonus ?

Il existe deux bonus. Le premier, le bonus à l’isolation durable, est octroyé si vous utilisez des isolants naturels. Ce bonus peut aller jusqu’à 10 € par m² en plus du montant de la prime. Le deuxième est le bonus plusieurs travaux qui est octroyé lorsque vous effectuez plusieurs travaux de rénovation chez vous. 

Faites appel à un professionnel pour l’isolation de vos murs en briques 

Pour une isolation efficace de vos murs en briques, faites appel un professionnel. En remplissant le formulaire ci-dessous, vous recevrez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement, vous permettant ainsi de comparer les différentes offres et d’obtenir des avis d’experts.

arrow
Décrivez votre projet
1*. Que voulez-vous isoler?
2*. Quelle superficie devra être isolée (estimation)?
3*. Quand désirez-vous débuter l’installation de l’isolation?
4. Quel type de bâtiment désirez-vous isoler?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.