Isolation

Comparez gratuitement et sans engagement

Isolation : Endroits à isoler, les matériaux isolants et les primes

L'isolation de votre habitation est la solution idéale pour économiser votre énergie tout en optimisant votre confort. En effet, une maison mal isolée perd 25 à 30% de sa chaleur par le toit, 20 à 25% par les murs et 7 à 10% par le sol. Grâce à une bonne isolation, vous éviterez donc de perdre de la chaleur et dès lors de dépenser de l'argent inutilement.

Isoler sa maison peut également être un bon moyen de se protéger du bruit extérieur. En effet, si vous êtes régulièrement dérangés par les bruits de la circulation ou du voisinage, vous pourrez limiter la pénétration de ces sons extérieurs en renforcant, par exemple, l'isolation de vos murs. Vous pourrez, dès lors, profiter du calme dans votre maison.

Faites des économies
L’isolation permet d'économiser considérablement sur vos factures d'énergie.

C’est économique et écologique 
Une bonne isolation garde la chaleur dans votre maison. Vous en utilisez donc moins à l’année et vos factures d’énergies vous en remercient ! Et la planète aussi, l’énergie est une denrée rare qu’il faut économiser…

De nombreuses méthodes
Il existe différentes façons pour isoler, il ne reste qu’à trouver celle qui vous convient le mieux !

Nous entendons souvent parler de l’importance de l’isolation de la maison. En effet, il est intelligent d’investir dans l’isolation de sa maison afin d’éviter de perdre inutilement de l’énergie, de la chaleur. Il est donc toujours intéressant d’isoler correctement le toit, les sols et les murs pour pouvoir réaliser une réelle économie d’énergie

Les endroits à isoler

Chaque endroit de la maison nécessite des techniques spécifiques d’isolation. Nous allons voir les différents processus et comprendre pourquoi ces trois endroits (murs, sols et toit) ne s’isolent pas de la même façon.

Isolation du toit

Isolation toit

Il est possible d’isoler le toit de l’extérieur ou de l’intérieur. En fonction du toit de la maison, il existe différentes techniques : 

  • Isolation par l’intérieur : généralement préconisée pour les toits inclinés. Le processus ici consiste à placer un matériau isolant comme la laine de verre entre les poutres de la charpente du toit. Cette technique intérieure est idéale si la pièce sous le toit est inutilisée, autrement cela restreint l'espace. Ce procédé permet de garder la même apparence, de bénéficier d’une bonne isolation thermique bon marché
  • Isolation par l’extérieur: en appliquant la technique du Sarking qui consiste à poser des plaques isolantes faites de fibre de bois ou de laine minérale par exemple, sur la surface extérieure du toit en pente. Cette technique est plus rapide et plus simple à installer que l’isolation par l’intérieur mais un peu plus chère que la technique par l’intérieur. Cette technique offre une efficacité optimale en termes d’isolation. Il faut savoir qu’une isolation par l’extérieur nécessite obligatoirement de demander un permis de construire car cela modifie forcément l’aspect extérieur de l’habitation. 

En ce qui concerne les toits plats, il existe trois méthodes populaires :

  • La toiture chaude : il s’agit d’une technique d’isolation par l’extérieur. L’isolant comble la surface entre la lame d’étanchéité et le revêtement du toit. 
  • La toiture inversée : Contrairement à la toiture chaude, la couche d’isolant n’est pas protégée par le recouvrement du toit en appliquant cette technique puisque la matière isolante est directement appliquée sur la membrane d’étanchéité. Il est donc primordial d’opter pour un matériau de qualité. Il s’agit encore une fois, d’une technique d’isolation par l’extérieur. 
  • Toiture combinée : comme son nom l’indique, il s’agit d’allier la technique de la toiture chaude avec celle de la toiture inversée. L’isolant est alors placé en deux couches: sous la membrane d’étanchéité et au-dessus de celle-ci. Il faut penser à bien utiliser un pare-vapeur lorsque cette technique est utilisée.

L’isolation par l’intérieur dans le cas d’une toiture plate n’est vraiment pas conseillée en raison des gros risques de moisissures et de champignons. 

Isolation des murs 

Isolation murs

Les murs non isolés sont également responsables des pertes d’énergie dans la maison. Comme pour le toit, il est possible d’isoler les murs de deux façons :

  • Par l’intérieur : pour isoler les murs par l’intérieur, il faut passer soit par la technique d’isolation par doublagesqui consiste à poser des cloisons devant les murs et à mettre du matériau isolant entre celles-ci et les murs, soit par la technique de panneaux isolants. Ces techniques par l’extérieur permettent d’effectuer les travaux en été comme en hiver mais nécessitent aux habitants de la maison d’habiter autre part pendant ce temps. La chaleur est également mieux conservée mais cela signifie aussi que les pièces mettent plus de temps à refroidir pendant la saison d’été. L’isolation par l’intérieur grignote également un peu d’espace habitable et il y a toujours un risque d’engendrer des ponts thermiques. Enfin, l’isolation par l’intérieur est meilleur marché que celle par l’extérieur. 
  • Par l’extérieur : cette méthode est plus onéreusemais n’amène pas de ponts thermiques. Ici, nous parlons d’isolation sous bardage ou d’isolation sous enduit. Sous bardage, il faut choisir un type d’isolant à injecter (laine minérale ou cellulose par exemple) entre les éléments de la charpente en bois. Sous enduit, il faut utiliser des panneaux isolants (polystyrène expans&eacute et y appliquer un enduit, qui doit être compatible avec l’isolant. Les méthodes d’isolation par l’extérieur sont à privilégier si vous souhaitez modifier l’apparence extérieure de votre maison (et que vous pouvez en obtenir un permis) et que vous ne voulez pas perdre de surface intérieure. 

Dans les deux cas, il est préférable de faire appel à un expert afin d’être certain d’installer une isolation thermique optimale et assurée. 

Isolation des sols

Isolation sols

Enfin, il est également possible d’isoler par les sols. Cela permet de gagner environ 8°C en température du sol et donc de rendre la maison plus confortable. Il y a deux manières d’isoler un sol, soit quand le sol est déjà existant, soit en construisant un nouveau sol :

  • Sol déjà existant : il est possible d’isoler soit sous le sol déjà existant (par le bas), soit au-dessus de celui-ci (par le haut). Pour l’isolation par le bas, l’utilisation de plaques isolantes et de mousse est privilégiée. C’est la méthode la plus simple mais qui ne peut pas être réalisée si la maison ne comporte pas de cave ou de sous-sols. L’isolation par le haut est plus compliquée à réaliser car cela nécessite de détruire le sol déjà en place pour ensuite appliquer des plaques isolantes pouvant supporter un certain poids et dela mousse lorsque les tuyaux gênent la pose de plaques. 
  • Sol à construire : ici, il faut commencer par poser unedalle en béton armé de minimum 10cm, ensuite y appliquer une bâche de protection où il faut appliquer une couche d’isolant. Après cela, le champ est libre pour poser les tuyaux et canalisations et enfin la chape après laquelle vous pouvez opter pour le recouvrement de sol qui vous plait. Tout ce processus permet d’éviter les problèmes d’humidité grâce un sol de qualité optimale. 

Comparatif des matériaux isolants

Type de matériau isolant Utilisation Avantages Inconvénients

Laine de verre (isolant minéral) 

  • Murs
  • Toits
  • Ignifuge
  • Bonne isolation thermique
  • Résistante aux chocs
  • Bon march
  • Irritant pour les yeux et la peau lors de l’installation
  • Pas écologique

Fibre de bois (isolant naturel) 

  • Murs
  • Toits
  • Ecologique
  • Bonne isolation thermique
  • Inflammable
  • Cher
  • Moins bonne résistance à l’humidité

Polystyrène expansé sous forme de panneaux (isolant synthétique) 

  • Murs
  • Toits
  • Sols
  • Installation uniforme
  • Bon marché
  • Facilité de mise en place
  • Longue durée de vie
  • Inflammable
  • Pas idéal pour l’isolation de toitures par l’intérieur

Les primes pour vos travaux d’isolation 

Selon les régions, vos travaux d’isolation peuvent vous permettre de bénéficier de primes. En effet, les régions ont tout intérêt à encourager une consommation d’énergie responsable et de promouvoir un mode de vie anti-gaspillage.

  • En Wallonie : la prime est accordée en fonction du nombre de kWh que les travaux d’isolation permettent d’économiser. Cela commence à 0,15€/kWh économisé et comprend autant les travaux de grosse isolation comme les murs, toits et sols mais également les travaux de châssis et de fenêtres. Les foyers à bas revenu (< 23 000&euro voient leur montant de base multiplié par 6. Le montant de la prime est multiplié par 6, 4, 3 ou 2 ou 1 en fonction des revenus du foyer.
  • A Bruxelles : le montant de la prime est calculé selon les endroits isoléset toujours par mètre carré isolé. Les revenus du foyer sont également pris en compte ici : un foyer avec un plus bas revenu, gagnera 40€/m2 tandis qu’un foyer à haut revenu gagnera 20€/m2 pour les toits. Pour la prime sur les murs isolés, il y a une différence entre les murs par l’intérieur (entre 20€ et 30€/m2) et les murs par l’extérieur (de 55€ à 75€/m2). Pour l’isolation des sols, l’isolation par le bas et par le haut sont pareils : de 20 à 30€/m2.

En Wallonie comme à Bruxelles, il y a un seuil maximal à la prime : la prime ne peut pas dépasser un certain pourcentage de la facture des travaux (70% en Wallonie, 50% à Bruxelles). En Wallonie, vous recevez un bonus écologique de 10€/kWh ou 10€/m2 lorsque vous utilisez un isolant naturel

Comparez les prix pour vos travaux d’isolation

Maintenant que vous savez tout sur les travaux d’isolation, Bobex vous permet de choisir le professionnel qui vous conviendra le mieux ! En effet, grâce à Bobex, il est possible de comparer gratuitement et sans engagement jusqu'à 5 offres différentes ! Rendez-vous sans plus attendre sur bobex.be 

Lexique sur l'isolation


  • L'isolation: le principe de l'isolation consiste à s'assurer que l'air froid ou chaud ne puisse entrer ou sortir de votre habitation et permet donc de conserver l'air ambiant. Il s'agit un peu du même principe qu'un sac de réfrigération.
  • Le type d'isolant: l'isolation peut prendre plusieurs formes: des couvertures, des carreaux, des panneaux de mousse, des blocs de béton, des matériaux fibreux, des tôles,... Chaque type d'isolant a des applications spécifiques et des prix différents. Certains isolants peuvent être installés par vous-même mais d'autres nécessite l'installation par un spécialiste agréé.
  • L'isolation de la toiture: votre toit peut laisser échapper de 25% à 30% de votre énergie. Pour l'isolation du toit, on place généralement des panneaux fabriqués en bois et reliés entre eux avec de la mousse isolante.
  • L'isolationd du sol: 7% à 10% de l'énergie s'échappe du sol. Pour son isolation, vous pouvez placer des panneaux isolants, du mortier isolant, des châpes,...
  • L'isolation des murs creux: les murs représentent 20% à 25% des pertes énergétiques. Un mur creux est composé d'une paroi intérieure et d'une paroi extérieure. C'est cette seconde paroi qui est rendue plus étanche. Pour cela, on utilise généralement des flocons, des granulés ou de la mousse.