Hygrométrie de la maison : qu’est-ce que c’est ?

La qualité de l’air intérieur d’un logement est primordiale si vous voulez maintenir un certain niveau de confort dans votre habitation et prévenir l’apparition de certains problèmes de santé (allergies, problèmes respiratoires, maux de tête, etc.) !

Une bonne qualité de l’air dépend avant tout du maintien d’un taux d’humidité idéal dans votre habitation. Mais comment celui-ci se calcule-t-il ? Et quel est le taux d’humidité idéal à avoir dans son logement ?

Commençons par introduire un peu de vocabulaire :

  • L’hygrométrie d’une habitation représente le taux d’humidité présent dans l’air ambiant. L’hygrométrie permet d’évaluer le taux d’humidité relative présente dans un logement.
  • L’humidité relative ou taux d’humidité désigne le rapport entre la quantité d’eau présente dans l’air et la quantité d’eau que l’air peut contenir à une température donnée. Cette donnée s’exprime en pourcentage. Un taux d’humidité relative de 70 % par exemple, signifie que l’air ambiant contient 70 % du maximum d’eau qu’il peut absorber.

    De nombreux facteurs peuvent faire varier le taux d’humidité : la saison, le nombre de personnes dans le logement, les activités réalisées, la température intérieur, etc.
  • L’hygromètre, quant à lui, est un outil qui permet d’obtenir la teneur en humidité d’une pièce sous forme de pourcentage en quelques minutes seulement.

Quel est le taux d’hygrométrie idéal ?

Le taux d’humidité idéal moyen (ou taux d’hygrométrie) pour un logement se situe entre 40 % et 60 %. Si vous avez des enfants en bas âge, il est préférable de maintenir un taux d’humidité proche de 50 %. Ce taux est synonyme de confort et de bien-être pour les occupants de votre foyer.

Nous vous recommandons de contrôler régulièrement le taux d’humidité, notamment à l’aide d’une station météo d’intérieur qui indiquera en permanence l’hygrométrie de votre logement.

Comment interpréter le taux d’humidité ?

Si vous avez un taux d’humidité inférieur à 40 % (trop bas), cela signifie que l’air intérieur de votre logement est trop sec. Au-delà de 60 %, votre air est trop chargé en humidité.

Quel est le taux humidité idéal pour une chambre ?

Le taux d’humidité idéal pour une chambre est de 50 %. En dessous de cette valeur, l’air est trop sec et peut provoquer des irritations, des rhumes et des sinusites. Au-dessus de 50 %, l’air est trop humide et peut favoriser la prolifération de moisissures et de bactéries.

Il est important d’accorder une importance particulière au taux d’humidité dans votre chambre à coucher : durant la nuit, votre corps peut produire une quantité de vapeur approchant les 2 litres d’eau ! Il faut donc penser à aérer régulièrement cette pièce.

femme assise sur un canapé dans une maison saine

Comment calculer le taux d’humidité de sa maison ?

Pour mesurer le taux d’humidité de votre logement, deux options s’offrent à vous : vous pouvez le mesurer vous-même à l’aide d’outils accessibles sur le marché ou en faisant appel à un professionnel.

1. Mesurer le taux d’humidité de son logement soi-même

Si vous souhaitez vous-même mesurer le taux d’humidité présent à l’intérieur de votre logement, vous pouvez vous procurer l’un de ces différents outils accessibles en vente libre.

Toutefois, il est conseillé de faire appel à un professionnel, car suivant leur qualité, les outils ne sont pas fiables à 100 %. De plus, l’interprétation des données demande des connaissances pointues et techniques. 

À l’aide d’un hygromètre

L’hygromètre mesure l’hygrométrie (le taux d’humidité dans l’air ambiant) d’une pièce. Pour ne pas fausser les résultats, il faut le tenir éloigner de toutes sources de chaleur (cheminée, radiateur, chaufferette, etc.). En quelques minutes seulement, vous pourrez avoir une idée précise du taux d’humidité de votre pièce grâce à l’hygromètre !

À l’aide d’une station météo d’intérieur

Les stations météo d’intérieur, en plus d’indiquer la température extérieure et la température intérieure, apportent également des données sur l’hygrométrie, sous forme de pourcentage. Sur l’image ci-dessous, on observe une hygrométrie de 40 %, elle se trouve donc dans le taux d’humidité idéal : ni trop sec, ni trip humide.

Station météo d'intérieur Ritmix qui calcule le taux d'hygrométrie et la température.

À l’aide d’un humidimètre

L’humidimètre, quant à lui, mesure le taux d’humidité dans les matériaux. Les matériaux poreux tels que la brique, le bois, le plâtre, etc. ont des propriétés physico-chimiques qui varient selon la teneur en eau du matériau. L’humidimètre capte cette variation.

Cet outil vous permettra de vérifier l’état des différents matériaux qui constituent votre maison et détecter par exemple si vos murs sont humides.

2. Faire appel à un professionnel pour établir un diagnostic d’humidité

Si vous observez avec votre hygromètre un taux d’humidité trop élevé (+ de 60 %), le meilleur conseil qu’on peut vous donner est de demander un diagnostic humidité ! Le professionnel utilisera de nombreux outils et ses connaissances pour trouver l’origine de cette humidité et vous conseillera sur les travaux à prévoir. Il prendra en compte toutes ses données pour vous aiguiller vers les corps de métier habilité à agir.

Généralement, cet expert ne fait pas partie de l’entreprise qui s’occupera des travaux, son expertise est neutre et objective, car elle n’est aucunement influencée par des enjeux financiers.

Expertise d'un mur moisi par un professionnel, à l'aide d'un humidimètre.
Vous cherchez un spécialiste ?Demandez vos devis ici !

Prix d’un diagnostic humidité

Le coût d’un diagnostic humidité se trouve entre 300 € et 700 €. Il varie selon la région du bâtiment expertisé, de sa surface et de l’ampleur des dégâts. Ensuite, suivant les éventuels travaux à effectuer, le budget augmente inévitablement.

Le diagnostic humidité est une expertise importante à faire dans plusieurs cas :  

  • Lors de l’observation de différents symptômes matériels ou de santé (voir ci-dessus) liés à l’humidité,
  • Avant de faire des travaux de rénovation, pour éviter que les nouveaux revêtements de finition (parquet, papier peint, plinthe, etc.) ne s’abîment à cause de l’humidité,
  • Quand vous vendez votre maison, pour être honnête avec le futur acheteur, vous pouvez effectuer le diagnostic humidité afin de fournir une preuve qu’il n’y a pas de travaux à réaliser, ou au contraire fournir une idée du budget à prévoir pour les éventuelles rénovations ;
  • Durant l’achat d’une maison, lorsque pendant votre visite du bien immobilier convoité, vous observez certaines traces d’humidité (auréoles, moisissures, infiltrations, champignons), vous pouvez demander une expertise. Mais attention, le propriétaire n’est pas obligé de la prendre en charge à ses frais ! Toutefois, le diagnostic humidité est intéressant pour négocier le prix de la maison si le constat de l’expert prévoit d’importants travaux coûteux. 

Quels sont les dangers de l’humidité ?

L’humidité peut engendrer des dégâts dans votre intérieur ou sur votre santé.

Retrouvez dans les tableaux ci-dessous les différents problèmes que peuvent causer un taux d’humidité trop bas (en dessous de 40 %) ou un taux d’humidité excessif (au-dessus de 60 %).

L’impact de l’humidité sur la santé

Un taux d’humidité anormal n’est pas à prendre à la légère ! En effet, si l’air ambiant dans votre maison est trop sec ou trop humide, celui-ci peut entraîner de réels impacts sur la santé des habitants de votre logement.

Si votre maison est trop humide par exemple, des taches de moisissures risquent d’apparaître sur vos murs ou vos plafonds. En effet, un taux d’humidité élevé favorise la prolifération de micro-organismes.

Au-delà du côté peu ragoutant et non esthétique, ces champignons ou micro-organismes présents dans votre logement vont libérer des spores qui vont circuler dans l’air ambiant et qui peuvent entrer par vos voies respiratoires et entraîner certaines maladies.

Taux d’humidité trop bas (< 40%)
Air ambiant trop sec
Hygrométrie trop importante (> 60%)
Air ambiant trop humide
AsthmeBronchite, pneumonie, rhinite
Irritation des yeux ou de la gorge Irritation du nez, des yeux et de la gorge
État général faible, fatigueTroubles du sommeil, fatigue
Assèchement de la peau (eczéma) et lèvres gercéesArthrite, arthrose et douleurs au niveau des articulations
TouxToux
Maux de têteMaux de tête
Problèmes de concentrationProblèmes de circulation : rétention d’eau et œdèmes
Vieillissement de la peauFièvre
AllergiesAsthme et allergies (chez les enfants)
Cheveux secs

Certaines recherches scientifiques ont par ailleurs également démontré un lien entre certains cancers et l’humidité ambiante.

L’impact de l’humidité sur votre logement

Au-delà des différents problèmes de santé, un taux d’humidité trop bas ou trop élevé peut également apporter son lot de dégâts dans votre maison. Un taux d’humidité trop élevé fragilisera votre construction et votre intérieur et pourrait amener à des travaux de rénovation coûteux. C’est pourquoi il est important de mesurer le taux d’humidité régulièrement.

L’eau peut par exemple s’attaquer à vos fondations en s’infiltrant dans tous les matériaux poreux et à vos finitions avec l’apparition de moisissures sur le tout nouveau papier peint de votre chambre à coucher. Il peut également nuire à votre confort avec notamment l’apparition de mauvaises odeurs.

Taux d’humidité trop bas (< 40%)
Air trop sec
Taux d’humidité trop élevé(> 60%)
Air trop humide
Plantes qui se dessèchentMoisissures – odeur de moisi
Plancher qui grinceCondensations – vapeur d’eau
Fissure et crevasse dans les meubles en boisInfiltrations (murs, plafonds) : tâche d’humidité
Instruments de musique (comme les guitares ou les piano) qui se déforment ou se désaccordentVêtements humides, qui ne sèchent pas
Augmentation de la poussièrePapier peint et plinthe qui se décollent
Beaucoup d’électricité statique au sein de la maisonBois non-traité qui pourrit
Peinture qui s’abîme

Évitez ces dangers, faites appel à un professionnel

Trouvez des professionnels de l’humidité dans votre région et comparez plusieurs devis gratuitement ! 

Afin de trouver le meilleur professionnel pour vérifier votre taux d’humidité afin de maintenir dans votre logement un taux d’humidité idéal, demandez sans plus attendre vos devis gratuits et sans engagement via Bobex. Vous pourrez ensuite comparer les prix ! Faire un diagnostic humidité, c’est préserver votre santé et votre logement !

arrow
Décrivez votre projet
1*. Où se situe votre problème d’humidité?
2*. Quels problèmes d’humidité pouvez-vous reconnaître?
3*. Etes-vous propriétaire ou locataire du bâtiment à traiter contre l’humidité?
4*. Quand désirez-vous l’intervention d’un spécialiste en humidité?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 22 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Humidité : les entreprises dans les autres régions