Fonctionnement d’une chaudière à condensation

Découvrez le fonctionnement d’une chaudière à condensation en 3 étapes :

Étape 1 : la combustion

Comme pour les chaudières standards (atmosphérique ou à basse température), le processus commence par la combustion dans le brûleur. En Belgique, la plupart des chaudières à condensation fonctionnent surtout au gaz, au mazout ou aux énergies biomasses (à granulés de bois ou à pellets). L’un des trois combustibles est alors brûlé pour obtenir la chaleur désirée, qui va elle-même chauffer l’eau.

Étape 2 : la condensation

Lors de sa combustion, le gaz libère de la vapeur d’eau conduits à travers un échangeur de chaleur. Dans le cas des chaudières standards, cette vapeur d’eau est perdue. Avec les chaudières à condensation, cette énergie de la vapeur d’eau est récupérée grâce au phénomène de la condensation ! En étant refroidie à moins de 56°, la vapeur d’eau se condense et peut être réemployée.

Étape 3 : le chauffage

Grâce à l’énergie récupérée, les appareils de chauffage (comme les radiateurs) fonctionnent à bonne température. L’eau de la condensation se rejette dans les égouts.

chaudière à condensation, fonctionnement

Chaudière à condensation : prix en Belgique

En moyenne, une chaudière à condensation simple coûte entre 2000 et 4000€. 

À cela, vous devez également ajouter le prix des services comme l’installation de la chaudière et divers travaux supplémentaires liés à cette installation. Cela inclut principalement le tubage du système d’évacuation de la fumée et le raccordement au GRD (dans le cas d’une chaudière à condensation au gaz).

Voici un tableau indiquant les prix d’une chaudière à condensation selon le modèle, les frais d’installation (ce qui comprend la pose et les éventuels autres travaux) et l’entretien.

Chaudières à condensationPrix d’achatFrais d’installation EntretienDurée de vie
Gaz2000 à 4000€250 à 1500€100 à 110€15 à 20 ans
Mazout4500 à 7500€1800€150 à 250€15 à 25 ans
Hybride (gaz, mazout) inclut un PAC5000 et 15.000€Inclus dans le prix 200 à 300€15 à 25 ans
Biomasse (à pellets)12.000 à 15.000€1000 à 3000€180 à 350€25 ans

Voici un tableau servant de comparatif pour les autres types de chaudières fonctionnant au gaz, au mazout ou d’autres.

Type de chaudièrePrix d’achatDurée de vie
Atmosphérique ou standard (gaz, mazout)650 à 3000 €15 à 25 ans
À basse température ou à haut rendement (gaz, mazout)1000 à 7000 €20 ans
À gaz propane (citerne à gaz)1500€ à 2000 €30 ans
Pulsatoire3000 à 5000 €15 ans
À micro-cogénération10 000 à 20 000 €10 ans
Électrique1000 à 6000 €15 à 25 ans

Comparer les prix avec des devis gratuits

Installation

Cela se fait généralement en une seule journée. Vous pouvez l’installer ce système de chauffage vous-même ou par le biais d’un professionnel certifié. Si vous souhaitez bénéficier des primes, vous devez obligatoirement passer par un technicien agréé. Les frais de cette installation varient entre 250 à 1500€ (dépendant des autres travaux à effectuer).

Système d’évacuation (tubages d’évacuation)

Comme dit précédemment, il faut prévoir un système d’évacuation. Malgré le mécanisme de condensation, il y a toujours de la fumée. Il est donc indispensable d’aménager des tubes à double paroi qui servent à évacuer le combustible (gaz, mazout ou matières biomasse) et à amener de l’air frais dans la chaudière à condensation. Ces tuyaux respectent des normes spécifiques (code : NBN B 61-002) et il faut au moins débourser dans les alentours de 100€ par mètre courant pour des tubes de bonne qualité.

Raccordement gaz (chaudière à condensation au gaz)

Dans le cas d’une chaudière à condensation au gaz, il faut que votre logement soit raccordé à un GRD par des tuyaux. Dans le cas contraire, il va falloir demander une installation à votre fournisseur en gaz naturel riche. Soyez prévenu, la demande de raccordement peut mettre jusqu’à 2 mois avant d’être traitée par les installateurs. De plus, le raccordement de ce système de chauffage ne doit pas dépasser les 250€, car en moyenne, le temps des travaux ne dépasse pas les 6 heures (en sachant qu’on facture les travaux de raccordement entre 40 et 45€/heure). Afin de faire des économies, vous pouvez toujours creuser vous-même les tranchées qui accueilleront les tuyaux de raccordement de manière à gagner du temps.

chaudiere à condensation au gaz

Gaz ou mazout : que choisir ?

Voici un tableau comparatif général montrant les grandes différences et caractéristiques entre les deux modèles de chaudières :

CaractéristiquesChaudière au gazChaudière au mazout
ÉcologiqueDégage moins de CO2Pollue beaucoup
EspaceAu mur et au solBesoin d’une cuve, citerne
Combustible
Prix variable, mais combustible abondantPrix fixe, mais commercialisation et installation interdites entre 2025 et 2035

Pour plus de renseignements, informez-vous sur les nouvelles réglementations des chaudières au gaz et au mazout.

Mais sachez également quelles sont les différentes alternatives face au remplacement des chaudières à mazout.

Gardez surtout en tête qu’avec les nouvelles normes, la Belgique tend vers l’arrêt progressif de la commercialisation de la chaudière à mazout et l’incitation à son remplacement en faveur des nouvelles technologies et des modèles fonctionnant soit au gaz à condensation, soit à d’autres combustibles.

Malgré cela, vous avez toujours la possibilité d’utiliser et d’installer un système de chauffage comme la chaudière au mazout (selon les règles décidées par chaque région).

En d’autres termes, il vaut mieux penser à une alternative un jour ou l’autre. Dans ce cas, la chaudière au gaz à condensation est encore un bon choix.

Comparer les installateurs de Votre Région

Primes chaudière à condensation

Les primes accordées pour une chaudière à condensation par chaque région sont les suivantes :

Chaudière à condensationPrime BruxellesPrime WalloniePrime Flandre
Au gaz700 à 1200 €Non1800 à 2500 € (remplacement inclus)
BiomasseNon1000 €Oui (entre 20 et 30% de la facture totale)
Au mazoutNonNonNon, arrêt des installations des systèmes chauffages au mazout pour 2022

En Région wallonne, malgré que le gouvernement n’octroie pas d’aide pour la chaudière à condensation au gaz, dans le cas spécifique du remplacement d’une ancienne chaudière au mazout, les GRD ORES et RESA vous offrent entre 250 à 400 € d’aide financière.

À Bruxelles, sachez que vous recevez 5€ pour chaque kW supplémentaire au-dessus de la limite des 40 kW. Si vous devez remplacer le tubage de votre installation, celui-ci est pris en charge pour les 10 premiers mètres. Il existe également un bonus tubage de 50€ à 70€ par mètre.

Primes : conditions et éligibilité

En Wallonie, les conditions sont :

  • Être majeur ou mineur émancipé
  • Être propriétaire du logement
  • Votre habitation doit se situer en Région wallonne et être occupée depuis 15 ans minimum
  • Demander l’expertise obligatoire d’un auditeur agréé pour établir la liste des travaux à effectuer et l’ordre de priorité à respecter
  • C’est un entrepreneur inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises qui doit accomplir les travaux

Alors qu’à Bruxelles, les conditions sont les suivantes :

  • Octroyé à toutes personnes (droits physiques et moraux) qui réalisent des travaux facturés sur un bâtiment (qui a été construit il y a au moins 10 ans) dans la capitale
  • L’entrepreneur doit être inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises.

Et en Flandre, pour pouvoir bénéficier de la « prime à la rénovation » il faut :

  • Être majeur
  • Être propriétaire du logement
  • Ne pas dépasser un certain revenu annuel
  • Le montant des factures doit se situer entre 2500 à 7500 €
  • Votre chaudière à condensation (achat ou remplacement) doit être classée “Haut Rendement Énergétique”
  • Installation réalisée et facturée par un professionnel reconnu (installateurs certifiés)

Testez votre éligibilité

Pourquoi opter pour une chaudière à condensation : les avantages

Les chaudières à condensation sont idéales pour minimiser votre facture d’énergie et optimiser votre confort de vie. Comme chauffage central, la chaudière à condensation assure une température ambiante agréable à tout moment de la journée (et de la nuit). Elles ont un rendement extrêmement élevé, ce qui vous fera récupérer votre investissement rapidement via notamment de grosses économies d’énergie. De plus, la chaudière à condensation vous fait bénéficier de primes très avantageuses ainsi que des aides financières non négligeables.

avantages chaudière à condensation

Rendement et économies d’énergie

Par rapport aux chaudières traditionnelles, les chaudières à condensation au gaz ont un rendement supérieur allant jusqu’à 107 % (que l’on calcule en PCI : pouvoir calorifique inférieur). Ainsi, vous pourrez consommer jusqu’à 35% d’énergie en moins. Ce qui signifie que ce modèle permet d’économiser jusqu’à 20% sur votre facture énergétique annuelle. De plus, vous pouvez l’associer avec un appareil comme la PAC et le chauffe-eau solaire (énergie renouvelable).

Écologique

Une chaudière à condensation, c’est efficace ! Tellement qu’elle produit beaucoup moins de dioxyde de carbone (co 2) et de substances nocives comme le monoxyde de carbone ou l’azote. C’est assurément un bon choix pour vous et votre environnement.

Comment bien la choisir ?

Avant de choisir sa chaudière à condensation, il faut évaluer certains critères spécifiques propres à celle-ci et à vos besoins. Les plus importants sont : la puissance requise nécessaire, l’espace de votre logement, le choix entre une chaudière au sol ou murale, l’aspect esthétique et vos besoins en production d’eau chaude.

Puissance requise

Il faut impérativement connaître la puissance (en kW) nécessaire pour votre logement. Pour cela, faites appel à un professionnel qualifié. Celui-ci va calculer la puissance requise pour votre chaudière à condensation en se basant sur différents paramètres comme : la taille (en m³) de votre habitation, la consommation d’énergie globale demandée et la température moyenne souhaitée.

Espace

L’espace dont vous disposez est également un critère déterminant. N’oubliez pas que vous avez la possibilité d’installer votre chaudière à condensation au mur ou au sol. Il n’est pas obligé de disposer d’une cave, d’un sous-sol ou d’une buanderie.

Chaudière au sol ou murale ?

Les grandes différences entre la chaudière à condensation murale et au sol se trouvent dans le tableau ci-dessous :

MuraleAu sol
EspaceCoin d’une pièceUne ou plusieurs salles
PuissanceChauffage d’appointChauffage central
Durée de vie15 ans20 à 30 ans

Esthétique

C’est une question de goût. Dans tous les cas, les designs modernes des chaudières à condensation au sol comme au mur peuvent facilement s’adapter à la décoration de votre pièce. Si vous envisagez la discrétion, optez pour une chaudière dans une pièce isolée de votre logement.

Vos besoins en eau chaude

En fait, ce choix dépend tout simplement de l’importance de votre consommation en eau chaude sanitaire (dit ECS). Les chaudières à condensation sont généralement mixtes, offrant une solution parfaite comme chauffage central et chauffe-eau. Les chaudières à condensation disposant d’un ballon d’eau chaude intégré (ou séparé) sont plus adaptées aux besoins d’une demeure agencée de plusieurs salles et participe ainsi à la production d’eau chaude du foyer.

Recevez 5 devis gratuits et sans engagement

Ce qu’il faut savoir sur son entretien et le contrôle

En Wallonie, en Flandre et à Bruxelles, après l’installation de votre chaudière à condensation, un entretien, que l’on nomme un contrôle périodique, est obligatoire. Cet entretien (gaz ou mazout) doit être réalisé par un technicien agréé (GRD ou tous autres fournisseurs officiels).

Après ce contrôle, vous recevez un certificat affirmant que cette procédure a été validée par le spécialiste en question et qu’elle est bien conforme aux lois en vigueur de votre région.

Vous devez légalement effectuer un contrôle périodique tous les ans pour votre chaudière à condensation au mazout, et tous les 2 ou 3 ans pour votre chaudière à condensation au gaz.

Toutefois, il n’est pas négligeable d’effectuer d’autres entretiens et vérifications bénéfiques. Comme le diagnostic approfondi, un type d’entretien non obligatoire (contrairement au contrôle périodique), qui est une étude détaillée de la chaudière afin de déterminer les performances énergétiques de votre chaudière à condensation pour profiter du meilleur rendement possible et diminuer sa consommation.

Enfin, pour une chaudière à condensation au mazout, le prix d’un entretien oscille entre 150 et 250 € (frais de déplacement compris). Alors que le prix de l’entretien d’une chaudière à condensation au gaz est un peu moins cher, estimé entre 100 et 110 €.

Cependant, le prix de cette estimation est un calcul comparatif de l’ensemble des contrats d’entretien proposés par des entreprises spécialisées en Belgique. Ce prix n’est pas fixe et dépend de divers critères comme : l’entreprise chargée des entretiens, les éventuelles pièces à modifier, etc.

chaudière à condensation, types et modèles

Votre chaudière doit être remplacée : les signes qui ne trompent pas

Cela dépend de plusieurs facteurs. Les signes critiques sont :

  • Panne régulière, malgré les multiples entretiens techniques
  • Bruits inhabituels se transformant en nuisance sonore répétée
  • Inconfort thermique (pièces moins chauffées ou eau chaude sanitaire insuffisante)
  • Performance énergétique et facture excessive alors que votre consommation reste identique

Mais de manière générale, si votre chaudière actuelle (au gaz ou autres) est trop ancienne (d’avant 1990), sachez qu’elle perd irrémédiablement en efficacité. La durée de vie d’une chaudière “classique” est d’environ 25 ans, mais déjà à partir de 15 ans, son rendement diminue drastiquement par rapport aux rendements des nouvelles chaudières à condensation (de 90% à 100%).

Profitez encore des nombreux avantages et primes, comme le remplacement de votre chaudière traditionnelle pour une chaudière à condensation. Ainsi vous allez faire jusqu’à 200 € d’économies par an.

Comparer les devis

Prêt à investir dans une chaudière à condensation dans votre logement ? Bobex vous invite à remplir le formulaire ci-dessous afin de bénéficier des meilleurs conseils et de comparer tous les prix possibles pour profiter du plus avantageux à votre situation. Recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sans le moindre engagement.

orange-arrow-form.png
Décrivez votre projet
1*. Pourquoi désirez-vous recevoir des devis?
2*. Il s'agit de quel type de chaudière?
3*. Quand désirez-vous débuter l'installation ou effectuer les travaux?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l'égard du traitement des données, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 22 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Chaudière : les entreprises dans les autres régions