Fonctionnement d’une chaudière au mazout à condensation

Le fonctionnement d’une chaudière au mazout à condensation (appelée également chaudière au fioul à condensation) est assez facile à comprendre. En comparaison avec une chaudière classique, l’eau de votre habitation est chauffée suite à la combustion du mazout. Les gaz produits sous l’effet de la combustion sont immédiatement évacués par la cheminée.

Et c’est ici que la chaudière à condensation au mazout se différencie, puisqu’au lieu d’évacuer simplement les gaz vers l’extérieur, elle va récupérer la chaleur produite et la diriger vers un condenseur. Ainsi, l’eau de votre chauffage se trouvant dans ce condenseur pourra être chauffée. 

De plus, la chaudière au fioul à condensation émet des gaz moins chauds que ceux émis par une chaudière classique sans condensation (ou encore appelés chaudières à basse température). De ce fait, moins de chaleur est perdue et vous émettez moins de gaz dans l’environnement. 

Sachez également que suite à la condensation, de faibles quantités d’eau se forment dans votre cheminée. Ce surplus est évacué via vos canalisations, mais pour éviter toute accumulation, il est recommandé d’opter pour une cheminée étanche adaptée pour les gaz à basse température

Demandez conseil à des professionnels

Chaudière à condensation au mazout : comparatif des prix

Le prix d’une chaudière à condensation au mazout se situe entre 2.500 et 15.000 euros

Les prix d’une chaudière peuvent varier en fonction de plusieurs critères comme le modèle (chaudière à condensation classique, chaudière à ventouse ou à flux forcé, chaudière hybride, chaudière à micro-cogénération…), la marque (bon rapport qualité prix, haut de gamme…), l’ajout ou non d’un nouveau système d’évacuation ou d’une cheminée adaptée (600 € plus ou moins), l’installation effectuée par un professionnel (1800 € HTVA), les frais d’entretien annuels obligatoires (200 – 250 €), si vous combinez un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur à votre chaudière à condensation, etc.

chaudière condensation au mazout comparatif des prix

En comparaison avec une chaudière basse température, la chaudière mazout à condensation coûte 2500 € en plus. Néanmoins, la chaudière à basse température vous offrira un rendement beaucoup moins élevé qu’avec une chaudière à condensation.

Si vous désirez un système de chauffage encore plus performant qu’une chaudière à condensation, il y a la chaudière hybride. Elle vous coûtera entre 1500 et 5000 € de plus, en moyenne qu’une chaudière à condensation au mazout. La chaudière hybride est livrée avec une pompe à chaleur air-eau (pour les périodes douces) et une chaudière à condensation au gaz (pour les périodes froides), ce qui permet de réaliser encore plus d’économies. 

Voici un tableau comparatif des marques de chaudières au mazout à condensation les plus demandées en Belgique (prix indicatifs pouvant varier en fonction de la marque ou du modèle) : 

MarquesPrix (htva)
Saint-RochEntre 2000 et 8000 €
BuderusEntre 3000 et 5000 €
BoschEntre 3500 et 6800 €
ViessmanEntre 4000 et 9000 €
RemehaEntre 4000 et 10.000 €
VaillantEntre 5140 et 5974 €

Comparez des devis gratuits

Quand faut-il changer de chaudière ?

La durée de vie d’une chaudière à mazout classique est d’environ 30 ans, si elle est bien entretenue. Le brûleur, lui, devra être remplacé après 15 ans.

En terme général, il est recommandé de penser à remplacer votre chaudière, après 15 à 20 ans, par un modèle plus moderne et plus récent. Cela vous évitera de devoir faire face à des pannes ou de perdre en rendement.

Le prix du remplacement de votre ancienne chaudière au fioul à une autre chaudière est d’environ 1.700 à 4.000 euros. Si vous désirez remplacer votre chaudière par un modèle plus écologique et moderne comme une chaudière à condensation, par exemple, il faudra compter 4.750 euros (TVAC) en moyenne plus les frais d’installation par un professionnel qui sont d’environ 1.800 euros (HTVA).

Avantages & inconvénients

avantages inconvénients chaudière à condensation mazout.

Remplacer une ancienne chaudière traditionnelle par une chaudière à condensation au mazout comporte de nombreux avantages, mais il y a également quelques inconvénients.

Écologique

L’utilisation d’une chaudière à condensation au mazout est écologique puisqu’elle émet des gaz moins chauds dans l’environnement. De plus, grâce à son système de condensation, vous consommerez moins de combustible (fioul) qu’une chaudière au fioul traditionnelle.

Ce type de chaudière vous permettra donc d’améliorer votre empreinte écologique, tout en améliorant votre efficacité énergétique.

Économique

En plus de produire moins d’émissions de CO2, la chaudière à condensation au mazout offre l’avantage de consommer entre 15 à 20% en moins de fioul (environ 500 litres, soit 366 €) qu’une chaudière moderne classique. Elle vous fera donc réaliser des économies sur votre facture énergétique.

Pour réaliser encore plus d’économies d’énergie, pensez à isoler correctement votre habitation (toit, mur, fenêtres…). Vous pouvez également ajouter des équipements avec votre chaudière à condensation au mazout tels qu’un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur. 

Les inconvénients se situent au niveau du coût d’investissement de départ qui est d’environ 4750 €, sans les frais d’installation. Il y a également le prix du fioul qui n’est pas fixe, mais qui varie en fonction du cours du pétrole. 

Rendement énergétique

La chaudière à condensation au mazout (aussi appelée chaudière à haut-rendement) vous permet d’obtenir un bien meilleur rendement énergétique qu’avec une chaudière classique. Ainsi, ce changement de chaudière vous permettra de produire jusqu’à 108% de chaleur théorique (rendement réel de 97%).

Compact

La chaudière à condensation au mazout en elle-même est compacte, l’inconvénient se trouve au niveau de la cuve à mazout. Si vous en aviez déjà une, alors rien ne change pour vous. Par contre, si vous devez en installer une, sachez qu’il vous faudra prévoir de l’espace pour accueillir la cuve qui stockera votre fioul (entre 1000 et 3000 litres environ). 

Elle peut être enterrée ou installée en extérieur. Elle peut être également placée en sous-sol si vous disposez d’une grande cave bien ventilée. 

Entretien : fréquence et prix 

Que vous habitiez à Bruxelles, en Flandre ou en Wallonie, l’entretien de votre chaudière à mazout doit être effectué obligatoirement 1 fois par an (obligation légale).

C’est bien plus fréquent que pour les chaudières à gaz dont l’entretien obligatoire doit seulement être fait tous les deux ans en Flandre et tous les 3 ans à Bruxelles et en Wallonie. Seul un technicien agréé peut effectuer cette tâche qui consiste à nettoyer votre chaudière, régler le brûleur et ramoner votre cheminée. 

Une fois le contrôle effectué, le technicien vous rendra un document (à conserver durant 2 ans) dans lequel est indiqué : la date à laquelle l’entretien a été effectué, les points améliorés, le nombre de cheminées ramonées. 

Le coût d’un entretien annuel d’une chaudière à mazout est de 150 à 260 euros en moyenne, il faudra compter entre 112 et 250 euros pour l’entretien d’une chaudière à gaz. 

Obtenir jusqu'à 5 devis gratuitement et sans engagement

Bientôt interdites ?

interdiction chaudière condensation mazout

À partir de 2035, toute vente de chaudières à mazout sera interdite selon le Pacte énergétique interfédéral. Il sera néanmoins toujours possible d’en faire l’usage, sans devoir la remplacer, si vous en avez une. 

En région flamande, depuis le 1er janvier 2021, si votre rue dispose d’un réseau de gaz alors il ne vous est plus possible de changer votre ancienne chaudière par une nouvelle chaudière à condensation au mazout. En Flandre, c’est le gaz qui est privilégié. L’interdiction concerne également les nouvelles constructions et les rénovations.

Une prime de 2.500 euros (50% maximum de l’investissement) a été mise en place par le gouvernement flamand afin d’encourager ses citoyens à abandonner le mazout et à passer au gaz naturel ou au gaz propane, ou butane, s’il n’y a pas de réseau gaz. 

En région bruxelloise, l’interdiction de vendre des chaudières à mazout est prévue pour début 2025. Depuis le 1er janvier 2021, en fonction de leur revenu, les Bruxellois peuvent percevoir un bonus de 300 à 500 euros s’ils décident de passer du mazout au gaz.

Une prime de 700 euros à 1.200 euros existe déjà et a pour but d’inciter les citoyens à installer une chaudière au gaz (catégorie A, puissance max 40 kW). Au-delà de 40 kW de puissance, un bonus de 5 € par kilowatt est accordé également.

Dans le cas où la cheminée doit aussi être remplacée, la Ville a aussi prévu une prime de 50 euros à 70 euros par mètre (10 mètres maximum). 

Installer une chaudière à condensation au mazout : devis gratuits

Envie de faire des économies sur votre facture de chauffage tout en améliorant votre performance énergétique ? Installer une chaudière à condensation au mazout pour votre habitation. 

Pour plus d’informations concernant l’installation, les prix et l’entretien des chaudières à condensation, remplissez notre formulaire en ligne. Demandez jusqu’à 5 devis gratuitement et sans engagement. Vous recevrez des prix détaillés et des conseils personnalisés de techniciens agréés de votre région. 

Décrivez votre projet
1*. Pourquoi désirez-vous recevoir des devis?
2*. Il s'agit de quel type de chaudière?
3*. Quand désirez-vous débuter l'installation ou effectuer les travaux?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. In accordance with the law of July 30, 2018 on the protection of individuals with regard to data processing, you have the right to access and rectify your data. To find out more, see our privacy charter
Chaudière : les entreprises dans les autres régions