Le principe de la condensation

chaudière à condensation évacuation des fumées et des condensats

Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

Le processus de fonctionnement des chaudières à condensation est le même, quels que soient les différents modèles. La chaudière peut être alimentée par gaz riche ou par fioul, le combustible est conduit jusqu’à un brûleur où il est enflammé pour produire de la chaleur. Celle-ci permet de réchauffer l’eau du circuit de chauffage ou du circuit d’eau chaude sanitaire. Mais, la combustion du gaz produit aussi des fumées qui doivent être évacuées à l’extérieur.

Elle est dite « à condensation », car elle récupère la chaleur contenue dans la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz naturel. Les fumées sont refroidies au maximum au lieu d’être évacuées. Cette opération permet un gain minimum de 15 % de rendement par rapport à une chaudière classique.

Chaudière à condensation fonctionnement

En quoi une chaudière à condensation permet-elle un haut rendement ?

Parmi les différents types de chaudières à gaz, les chaudières à condensation sont également dites « à hautes performances énergétiques » ou HPE. Elle est plus couramment installée qu’une chaudière basse ou une chaudière atmosphérique, car elle est considérée comme le modèle le plus efficace.

Elle permet de faire des économies énergétiques et financières grâce à son rendement nettement supérieur. Respectueuse de l’environnement, elle privilégie le recyclage des fumées et des condensats.

Recevoir des devis pour une chaudière à condensation

Évacuation des fumées de votre chaudière

Selon que vous possédez une chaudière étanche ou une chaudière non étanche, elle sera équipée d’un système d’évacuation en ventouse ou par tubage.

En quoi consiste le système en ventouse ?

La ventouse est une ouverture pratiquée dans le mur sur lequel est installée la chaudière à condensation. Il permet la ventilation ou l’écoulement de l’eau.

Le système de la ventouse ne requiert aucun conduit de fumée pour l’évacuation des gaz brûlés. Constitué d’un double conduit concentrique, il est dit   »étanche », car il est complètement indépendant du système d’aération du bâtiment. Tout se passe directement à l’extérieur du bâtiment où la ventouse prélève l’air frais et y rejette les déchets de combustion des gaz.

La réglementation impose certaines distances à respecter pour les sorties de ventouses Elles doivent se trouver à 40 centimètres au moins de tout ouvrant (fenêtre, baie, vasistas…). Elles seront situées à 60 centimètres de tout orifice d’entrée d’air pour la ventilation.

En quoi consiste le tubage de la cheminée ?

Le tubage d’une cheminée consiste à introduire une gaine en inox dans le conduit de la cheminée pour assurer l’évacuation des fumées par la toiture.

Le tube doit être droit et correspondre au bon dimensionnement par rapport à la chaudière. L’objectif est d’améliorer le tirage de la cheminée et d’éviter la condensation en ajoutant également une bonne isolation thermique de l’installation. 

Il ne doit présenter aucune courbure ou aucun rétrécissement qui pourrait gêner l’évacuation des gaz brûlés. La fixation du tubage s’effectue grâce à une plaque d’étanchéité et le conduit est surmonté d’un chapeau de cheminée.

Recevoir les conseils de spécialistes

Évacuation des condensats

Une chaudière à condensation produit des condensats qui forment un liquide nocif qui résulte de la condensation des gaz et qu’il faut évacuer de l’appareil par son conduit. 

Celui-ci sera obligatoirement relié au conduit des eaux usées du logement en installant un conduit de raccordement spécial en PVC. Très efficace, cette opération génère un coût qui peut s’avérer important.

Lorsque l’évacuation des eaux usées est en fonte ou en cuivre, la neutralisation des condensats est obligatoire. Elle empêche la détérioration de la canalisation susceptible de causer un éventuel dégât des eaux.

Quand faut-il utiliser une pompe à condensats ?

Si votre chaudière à condensation se trouve dans un sous-sol enterré ou si vous ne disposez d’aucune possibilité d’évacuation, il faudra prévoir une pompe de relevage pour évacuer les condensats.

Faire appel à un installateur agréé : devis gratuit

chaudière à condensation évacuation

Le chauffagiste peut vous donner des conseils, évaluer les aménagements à réaliser et le coût nécessaire d’une installation pour la chaudière à condensation.

Il assurera aussi l’entretien de celle-ci en procédant à un ramonage annuel obligatoire, voire deux ramonages éventuels.

Pour vous aider à trouver le bon installateur de chaudière, vous pouvez faire une demande de devis sur cette plateforme. Vous recevrez plusieurs devis que vous pourrez comparer pour faire le meilleur choix. Demandez un devis gratuit !

Décrivez votre projet
1*. Pourquoi désirez-vous recevoir des devis?
2*. Il s'agit de quel type de chaudière?
3*. Quand désirez-vous débuter l'installation ou effectuer les travaux?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. In accordance with the law of July 30, 2018 on the protection of individuals with regard to data processing, you have the right to access and rectify your data. To find out more, see our privacy charter
Chaudière : les entreprises dans les autres régions