Que couvre l’assurance dentaire ?

Comment fonctionne exactement l’assurance dentaire ? Dans un premier temps, votre assurance maladie, mutuelle, couvrira une partie des frais dentaires. Ce qui reste après la prise en charge par l’assurance maladie est reversé à l’assureur. Ce dernier paie (le pourcentage convenu) le reste de la facture. S’il reste un montant après cela, vous devrez bien sûr payer ces frais vous-même.

Les soins dentaires préventifs, les consultations préventives et de nombreux traitements dentaires courants sont largement couverts par votre assurance maladie. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas pour les traitements orthodontiques, par exemple.

Ce que couvre concrètement votre assurance dentaire varie d’un assureur à l’autre. En général, vous pourriez vous attendre à ce que votre assureur couvre les procédures suivantes :

  • Prothèses dentaires. Par exemple, un implant dentaire ou de nouvelles couronnes.
  • Traitements orthodontiques. Par exemple, la pose d’un appareil dentaire. Pour les enfants, ce traitement est largement couvert par l’assurance maladie. Pour les adultes, ce n’est pas le cas.
  • Traitement dentaire conservateur. Il s’agit des procédures normales telles que l’élimination du tartre, l’obturation des caries, l’extraction ou l’arrachage d’une dent.
  • Parodontologie. Il s’agit de traitements spécialisés de l’os de la mâchoire et des gencives, entre autres.

Conseil : une bonne assurance dentaire est un complément à votre assurance maladie obligatoire.

Vous souhaitez recevoir des conseils personnalisés et des devis sur mesure ?
Alors remplissez rapidement ce formulaire. C’est totalement gratuit et sans engagement !
arrow Demander un devis

Assurance maladie ou assurance dentaire

En Belgique, vous devez être membre d’une caisse d’assurance maladie. L’assurance maladie est une obligation pour chaque Belge. Ainsi, des soins de santé appropriés sont disponibles pour chaque résident de ce pays.

L’assurance maladie couvre, dans une certaine mesure, les soins et l’entretien de vos dents. Pourtant, toutes les opérations sur les dents ne sont pas entièrement couvertes par l’assurance maladie. Mais les frais dentaires peuvent être très élevés. C’est pourquoi il est intéressant de souscrire une assurance complémentaire pour vos dents. Cette assurance dentaire couvre divers traitements plus coûteux.

Assurance dentaire ordinaire ou complémentaire

De nombreux dentistes ne sont pas assurés de manière conventionnelle. Cela signifie que les barèmes qu’ils appliquent ne suivent pas la convention. Ainsi, ils facturent plus qu’un dentiste conventionné. L’assurance dentaire ordinaire couvre tous les frais, mais pas la quote-part. 

Pour les traitements dentaires coûteux (par exemple, un traitement de canal ou des prothèses dentaires sur mesure), cette quote-part peut être élevée. Avec une assurance dentaire complémentaire, ces frais sont remboursés. C’est pourquoi de nombreuses personnes continuent à souscrire une assurance dentaire supplémentaire.

enfant chez le dentiste

Combien coûte l’assurance dentaire par mois ?

En tant qu’adulte âgé de 26 à 49 ans, l’assurance dentaire vous coûtera environ 15 euros par mois. Il s’agit, bien entendu, d’un prix indicatif. Voici un aperçu des primes par assureur (à partir de 18 ans) :

AssureursMontant annuel maximal couvertPrime mensuelle
Helan – Dentalia Up€ 2 2007,59 à 30,18€
DKV – Smile Essential€ 10 0005,14 à 19,41€
Mutualité Neutre – Dentalis€ de 30 à 1 250€ 8,79 à 21,44€
Mutualité chrétienne – Dento +€ 1 2508,25€*

*La cotisation complémentaire de la MC (8,25 €) comprend la prestation dentaire. La garantie dentaire couvre les coûts élevés, par exemple pour l’orthodontie et les prothèses dentaires.

Le montant de votre prime d’assurance dépend, entre autres, de votre âge. L’âge auquel vous vous affiliez joue également un rôle dans la tarification auprès de la plupart des assureurs. Ainsi, d’une part, plus vous êtes jeune, plus la prime est avantageuse. Votre prime est moins élevée lorsque vous êtes affilié en tant qu’enfant que lorsque vous prenez une assurance dentaire plus tard dans votre vie.

En outre, vous pouvez également choisir différents plans. En général, plus votre prime est élevée, plus le pourcentage de couverture est élevé. Certains assurent fonctionnent également par plafond progressif où le montant de votre couverture augmente chaque année d’affiliation en plus. C’est le cas de la Mutualité Chrétienne par exemple.

La plupart des assureurs offrent la possibilité de simuler le montant de votre prime en ligne. Cela vous donnera une idée réaliste du coût avant de conclure éventuellement un contrat.

Les assurances dentaires sans stage

Le stage d’attente est une période, pouvant aller de 6 mois à 1 an, que beaucoup d’assurances mettent en place afin de vérifier la véracité des informations médicales que vous avez fournies à votre mutuelle. Cela leur permet d’éviter les abus et de s’assurer qu’aucun problème grave n’est à signaler au moment de la souscription.

Malgré que ce soit bénéfique pour les mutuelles, il peut souvent être un inconvénient pour les souscripteurs, surtout quand les soins dentaires nécessitent d’être prodigués assez urgemment. Durant ce stage, vous pouvez tout de même bénéficier de remboursements sur les soins de base comme pour les soins préventifs ou pour les frais dentaires imprévus.

Certaines mutuelles vous permettent de souscrire à une assurance dentaire sans passer par cette période transitoire. Cela vous permet donc d’être couvert dès l’établissement du contrat

Lorsque vous souscrivez à une assurance dentaire, vous devez être attentifs aux services pris en charge par celle-ci. À titre d’exemple, les traitements orthodontiques ou implantologiques peuvent nécessiter une souscription supplémentaire pour bénéficier d’un remboursement.

Assurances/MutuellesAvec stage d’attenteSans stage d’attente
DKV
Helan / Partenamut – Dentalia Up & Plus
Mutualité Chrétienne
(En cas de première souscription à Dento+)
Dentalis
(Stage de 6 mois.
En cas de souscription à 65 ans, la durée s’étend à 12 mois)

À quoi faut-il faire attention en comparant les assurances dentaires ?

Vous voulez donc souscrire une assurance dentaire. Que devez-vous rechercher exactement ? Quelques points à prendre en compte pour comparer les assurances dentaires. 

Quels sont les traitements dentaires couverts ?

Le traitement de nombreux problèmes dentaires n’est pas couvert par votre assurance maladie. Pour couvrir le coût de ces traitements coûteux, vous souscrivez une assurance dentaire. Mais… Quels actes dentaires sont couverts ? Tous les assureurs (et tous les régimes d’assurance) ne couvrent pas le coût des mêmes procédures. 

Le pourcentage de couverture des procédures

Outre les procédures couvertes, le pourcentage de couverture est également important. Les interventions très coûteuses ne sont de loin pas toujours entièrement couvertes. Le pourcentage de couverture détermine le pourcentage remboursé et varie d’un assureur à l’autre. En outre, pour de nombreux assureurs, la nature de la procédure détermine également le pourcentage de couverture.

Quelles sont les assurances qui remboursent à 100 % les frais dentaires ? Les coûts qui sont entièrement remboursés et ceux qui ne sont que partiellement couverts dépendent de votre régime d’assurance. Une distinction est faite entre les soins dentaires après un accident, les soins dentaires préventifs et les soins dentaires curatifs. 

Les plans d’assurance de DKV, par exemple, couvrent 100 % des coûts des soins dentaires préventifs et des soins dentaires après un accident. Les soins dentaires curatifs (par exemple, la prise de radiographies) sont couverts à 70-80 %, en fonction de votre régime. 

Homme cinquantaine chez le dentiste

Montant annuel maximal

Le montant annuel maximum, aussi appelé plafond annuel, joue un rôle important. Les assureurs fixent généralement une limite au montant couvert chaque année. Cette limite est souvent liée à une période d’attente. Par exemple, vous pourriez obtenir une indemnité maximale de 1 500 € la première année, et une indemnité maximale de 2 000 € la deuxième année, et ainsi de suite.

La période d’attente

Le délai d’attente, également appelé délai de carence, est le temps qui s’écoule entre le moment où vous souscrivez une assurance et celui où vous avez droit à une intervention.

En outre, cette période d’attente peut varier d’une procédure à l’autre. Pour les interventions courantes, comme l’élimination du tartre, par exemple, le délai peut être de 6 mois. 6 mois après la souscription de l’assurance, cette procédure sera couverte. Pour les procédures moins courantes, comme les traitements orthodontiques, par exemple, le délai d’attente peut être de 12 mois. Après ces 12 mois, vous avez l’assurance de pouvoir bénéficier d’une couverture, même pour des procédures plus complexes.

Qui est éligible : adultes et/ou enfants ?

Qui peut bénéficier de l’assurance ? L’assurance s’applique-t-elle uniquement aux assurés, ou également aux membres de la famille ? Souvent, un accord distinct s’applique aux enfants jusqu’à un certain âge.

Lieu de validité : Belgique, Europe ou monde entier ?

Votre assurance est-elle valable exclusivement en Belgique, dans toute l’Europe ou même dans le monde entier ? En fonction de vos besoins, il peut être pertinent de savoir si l’assureur propose également des interventions à l’étranger.

brosse à dents sur montage de pièces €

Le montant de la prime

Enfin, la différence de prime que vous payez pour une assurance dentaire est également pertinente. S’agit-il d’un montant mensuel, trimestriel ou annuel ? En général, une prime annuelle est plus avantageuse qu’un paiement mensuel.

Toutefois, le montant de la prime n’est pas le facteur le plus important à prendre en considération. Choisissez votre assurance dentaire en fonction de vos besoins spécifiques.

Comparez les assureurs : envoyez votre demande et recevez gratuitement plusieurs devis

Qui a la meilleure assurance dentaire ? La réponse à cette question est très personnelle. L’assurance dentaire la plus utile pour vous dépend entièrement de vos besoins individuels. 

En remplissant le formulaire ci-dessous, vous faciliterez votre recherche. Vous recevrez un aperçu gratuit et sans obligation des polices d’assurance susceptibles de vous intéresser. Tout ce que vous avez à faire est de sélectionner le contrat le plus intéressant !

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Décrivez votre projet
1*. Combien de membres de votre famille souhaitez-vous assurer?
2*. Avez-vous déjà une assurance soins de santé?
3*. Êtes-vous également à la recherche d’une mutuelle?
4*. Quand désirez-vous souscrire une assurance dentaire?
5. Informations complémentaires
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Enchanté !
Veuillez indiquer votre prénom
Sympa
Veuillez indiquer votre nom de famille
C’est tout bon
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Parfait
Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide
C’est noté
Veuillez indiquer une adresse valide
Excellent !
Veuillez indiquer un code postal valide
Bien joué
Veuillez indiquer une ville valide
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre politique de confidentialité.

Bobex est une plateforme et ne vend pas de produits elle-même. Notre rôle se limite à réunir les parties. Nous ne sommes pas de distributeur d’assurances. Nous nous contentons de fournir de l'information sur les produits d'assurances, les intermédiaires d'assurances ou les sociétés d'assurances, aux assurés potentiels, et nous ne prenons aucune autre mesure pour les assister à la conclusion d'un contrat d'assurance. (Loi du 4 avril 2017 relative aux assurances et réassurances).