La pratique du sauna, importée de Finlande, est bien connue de tous et est réputée pour ses nombreux bienfaits pour le corps : relaxation, élimination des toxines, boost du système immunitaire, amélioration de la circulation sanguine, dilatation des pores, tonification de la peau... Érigé en tant que véritable art de vivre nordique, le sauna a aujourd’hui trouvé toute sa place entre les quatre murs intérieurs de notre maison (ou en extérieur!). Vous souhaitez vous équiper d’un sauna ? Trouvez toutes les informations et conseils nécessaires sur l’installation d’un sauna dans la maison, les différents types de cabines existants et les prix exercés sur le marché.

sauna belgique

Installation de sauna : prix en Belgique

Prévoyez en moyenne un budget compris entre 4000€ et 15000€ pour un sauna extérieur et entre 900€ et 8000€ pour un sauna intérieur.

Retrouvez ci-dessous un tableau récapitulatif des différents prix pour l’installation d’un sauna dans une maison :

Type de sauna Prix indicatifs
Sauna en kit Entre 900€ et 4000€
Sauna traditionnel Entre 1000€ et 8000€
Sauna combiné Entre 3000 et 7500€
Sauna infrarouge Entre 1000€ et 5000€

Bien entendu, le prix varie en fonction d’une multitude de facteurs : modèle du sauna choisi, taille, matériaux, type de raccordement électrique, emplacement… sans oublier les options supplémentaires, qui peuvent nécessiter la mobilisation d’un budget encore plus important (éclairage LED, dossiers repose-tête sur mesure, jacuzzi,...) !

Les différents types de saunas pour maison de particuliers

Il n’existe pas un seul modèle de cabine, mais plusieurs, qu’on compte au nombre de 4 : le sauna traditionnel, le combiné, le sauna infra-rouge et le sauna en kit. Faisons un petit tour d’horizons de tous ces types de saunas, leur fonctionnement et leurs avantages :

Le sauna traditionnel ou sauna finlandais

Il s’agit du modèle dit “classique”, et il est assurément le plus connu de tous : dotée d’une structure en bois caractéristique, la cabine est composé de plusieurs banquettes et est pourvue d’un poêle (électrique, au feu ou au gaz) qui fournit la chaleur en réchauffant des pierres de lave et permet d’atteindre des températures comprises entre 80 et 100 degrés ! Dû aux fortes chaleurs, son usage est contre-indiqué pour les personnes vulnérables ou qui rencontrent des problèmes respiratoires.

Le sauna combiné

Le modèle combiné est apparu assez récemment sur le marché : il combine sauna et douche et peut également servir de hammam. Le type de poêle intégré génère une chaleur sèche ou humide, selon l’utilisation que vous en faites.

La cabine infrarouge

Il s’agit du modèle de cabine le plus moderne : des radiateurs intégrés émettent un rayonnement infrarouge générateur de chaleur, qui chauffe immédiatement la peau (et non l’air ambiant). Les températures atteintes par ce type de sauna pour maison ne dépassent pas les 55 degrés celsius (la chaleur infrarouge favorise moins la sudation que le “modèle scandinave”). Les personnes ne supportant pas les températures élevées du modèle classique peuvent donc profiter des bienfaits du sauna en toute tranquillité grâce à la technologie infrarouge.

Le sauna en kit

L’expression “en kit” nous rappellerait presque les meubles Ikea à monter soi-même : et bien ce type de sauna repose sur le même principe ! Ce sauna sur mesure peut être assemblé par vos soins, en suivant simplement le guide d’installation fourni. Le modèle en kit présente la possibilité de personnaliser certains aspects de votre sauna pour maison (type de bois, porte, intérieur, poêle..), ce qui génère bien sûr des dépenses supplémentaires.

Où installer son sauna dans la maison ?

Où installer son sauna?

Un sauna peut être installé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les modèles extérieurs, placés dans le jardin et dotés d’une qualité esthétique supérieure, rappellent les premiers saunas scandinaves. Ils nécessitent cependant davantage de travaux, une isolation thermique supplémentaire et ils ne conviennent pas à tous les types de zone urbaine. N’oubliez pas non plus de faire une déclaration de travaux auprès de votre commune (ou de déposer un permis de construire si la surface au sol excède les 20 m2).

Le sauna est donc plus souvent placé à l’intérieur de la maison, généralement dans la salle de bain ou dans un espace détente consacré : son installation nécessite la présence d’une douche ou d’une baignoire à proximité, nécessaire à la pratique et la finalisation de la séance de sauna. En effet, une douche froide contribue entièrement aux effets bénéfiques et détox du sauna, ce détail n’est donc pas anecdotique !

La cabine de sauna peut être installée sur presque tout type de sol (parquet, carrelage, béton), à l’exception de la moquette. Attention cependant aux dimensions de votre pièce : 2 mètres de distance doivent être maintenus entre le toit de la cabine et le plafond, et 5 à 10 cm doivent séparer les cloisons du sauna des murs de la pièce de manière à ne pas obstruer la ventilation qui s’effectue naturellement.

Selon le modèle, le sauna se branche sur une prise électrique conventionnelle ou est raccordé à un disjoncteur distinct. Si vous optez pour un chauffage au bois, prévoyez un espace de la maison où vous pourrez stocker le bois. Le sauna peut être assemblé par vous-mêmes (cf. sauna en kit), mais l’installation électrique doit toujours être laissée aux bons soins d’un professionnel !

Comment poser un sauna ? Les étapes d’installation

Nous vous avons donné en quelques lignes les précautions à prendre avant de lancer les travaux. Retrouvez ci-dessous les différentes étapes d’installation qui vont avec, reprises point par point :

Etape 1 : Choix de l’emplacement :

A l’intérieur ou à l’extérieur ? Dans la salle de bain ou dans un espace bien-être, spécialement désigné ? Tout dépend de vos souhaits, de la configuration architecturale de votre maison et de l’espace disponible. Gardez en tête tout ce qui a été dit précédemment et veillez à ce que le chauffage, le circuit électrique et les conduits de canalisation soient toujours faciles d’accès.

Etape 2 : Creusement d’un espace :

Si vous avez opté pour un sauna classique, il sera nécessaire de creuser un espace pour le système de chauffe à base de pierres volcaniques. Dans le cas des cabines infrarouges, le système de chauffage doit être suffisamment puissant pour alimenter la cabine.

Etape 3 : La pose du sol :

La plupart des planchers sont fabriqués à partir de bois. N’oubliez pas qu’il sera nécessaire de réaliser plusieurs ouvertures d’aération (une au plafond, une au sol et la dernière au-dessus du radiateur) pour une bonne ventilation. L’espace doit également être correctement aménagé pour accueillir bancs et fenêtres.

Étape 4 : Isolation de la structure :

Le sauna est un dispositif très énergivore, il est important qu’il soit bien isolé pour éviter le réchauffement des pièces environnantes et des dépenses énergétiques inutiles. A cette fin, vous pouvez installer une fibre de verre, protégée par une barrière de vapeur d’eau pour garantir sa durabilité. Il faudra ensuite installer une paroi extérieure.

Etape 5 : Recouvrement du sauna (en bois, en tuile...) :

Attention, l’essence de bois pour laquelle vous optez pour votre sol et pour le recouvrement de la cabine doit être solide et dense à cause du taux d’humidité élevé. Les essences les plus répandues sont le pin, le cèdre, l’épicéa, le cèdre – rouge, le bouleau, le mélèze, le sapin, le peuplier…

Etape 6 : Chauffage et revêtement :

Enfin, il faudra procéder à l’installation du système de chauffage et à la pose de la première couche de revêtement, suivie de la seconde couche de revêtement sol.

Décrivez votre projet
1*. Que voulez-vous installer ?
2*. De quelle taille devra être le sauna ou la cabine ?
3*. Quand voulez-vous commencer l'installation ?
4. Information complémentaire
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité

Spécialistes en Belgique