En Belgique, le gouvernement encourage les citoyens à investir dans des matériaux écologiques et à combattre les pertes d’énergie dans votre maison. En d’autres termes, le gouvernement récompense les comportements respectueux de l’environnement à l’aide de primes.

Les châssis jouent un rôle primordial dans la bonne isolation thermique et acoustique de la maison, c’est pourquoi il est important de les choisir avec soin. En fonction des régions, vous recevez une prime énergie lorsque vous installez des châssis performants.

Qu’est-ce qu’une prime châssis ?

Une prime châssis vous est accordée lorsque vous décidez de faire remplacer vos châssis afin de consommer moins d’énergie. Pour la rénovation de vos menuiseries, vous bénéficiez d’une aide financière. Cela concerne généralement les châssis de fenêtres mais également parfois les portes d’entrée ou les baies vitrées. Lorsque vous choisissez un matériau bien isolant comme le PVC, l’alu ou le bois, la région vous soutient.

Le but est de vous soutenir dans vos travaux de rénovation pour vous encourager à réduire l’empreinte carbone de votre foyer. De nos jours, le double vitrage est directement posé dans les nouvelles constructions mais cela n’était pas le cas avant, où le simple vitrage était de mise.

En Wallonie, le montant de votre prime varie en fonction de vos revenus, c’est-à-dire du revenu de référence de votre ménage. En fonction de celui-ci, vous appartenez à une certaine catégorie qui définira le montant que vous pouvez toucher.

Prime châssis

La prime châssis en Wallonie

De base, et ce depuis janvier 2019, la somme remboursée est de 0,15€/kWhéconomisé par rapport à vos vieux châssis. Une fois que les nouvelles menuiseries extérieures sont mises en place, un professionnel calcule le nombre de kWh qui va être économisé. Selon votre catégorie de revenus, le montant de la prime peut monter jusqu’à 0,90€/kWh.

Tableau avec les différents montants

Pour connaître votre catégorie, vous pouvez simplement faire la somme des revenus totaux du foyer et d’en retirer 5000€ par enfant à charge.

Catégorie

Revenu de référence

Calcul de la prime allouée

R1

Plus petit ou égal à 23 000€

0,15€/kWh économisé x 6 = 0,90€/kWh

R2

De 23 000,01 à 32 700€

0,15€/kWh économisé x 4 = 0,60€/kWh

R3

De 32 700,01 à 43 200€

0,15€/kWh économisé x 3 = 0,45€/kWh

R4

De 43 200,01 à 97 700€

0,15€/kWh économisé x 2 = 0,30€/kWh

R5

Au-dessus de 97 700€

0,15€/kWh économisé x1 = 0,15€/kWh

Quelles sont les conditions ?

Afin d’être éligible pour la prime châssis en Wallonie, il faut pouvoir respecter certains critères, en ce qui concerne votre habitation, vous-même et la pose de châssis :

Conditions pour vous

  • Être majeur : au moins 18 ans.
  • Avoir un droit réel de faire des travaux de rénovation sur le bien.
  • Ne pas gagner plus de 97 000€ et justifier votre revenu.
  • Autoriser les visites de l’Administration.

Conditions pour votre habitation

  • Être localisé sur le sol
  • Avoir été construite il y a plus de 15 ans lors du diagnostic énergétique.
  • L’objectif du bâtiment est le logement.
  • Avoir du simple vitrage ou ne pas suivre les normes d’étanchéité préconisées par la réglementation wallonne.

Conditions à réaliser pour la rénovation

  • Réaliser un audit énergétique avant les travaux, remboursable dans le montant de la prime.
  • Cet audit énergétique donne la marche à suivre pour les travaux.
  • L’audit est valable 7 ans.
  • Il faut commencer les travaux avant de recevoir l’argent de la prime.
  • Prendre des photos du chantier en travaux pour prouver qu’il y a bien rénovation.
  • Employer un entrepreneur agréé par la Banque Carrefour des Entreprises.

La prime châssis à Bruxelles
primes chassis bois

Dans la région Bruxelloise, il existe deux sortes de primes : la prime énergie et la prime châssis à la rénovation. L’une récompense les efforts d’économies d’énergie et l’installation de vitrage haute performance tandis que l’autre se concentre pleinement sur la rénovation de vos châssis dans une baie vitrée déjà existante. Ces deux primes peuvent être cumulées jusqu’à maximum 90% du montant investi total. Ces primes se retrouvent dans le point “énergie B4”.

Quelles sont les conditions ?

Comme pour la Wallonie, il existe des conditions préalables à remplir pour pouvoir bénéficier de la prime châssis à la rénovation à Bruxelles :

  • Le bien doit se trouver dans la région de Bruxelles-Capitale.
  • Il faut exercer un droit réel sur l’habitation (propriétaire, usufruitier, …).
  • Le bâtiment doit dater d’au moins 30 ans.
  • Il faut y habiter au minimum 5 ans après les travaux (pas de vente ni de location endéans cette période).
  • La rénovation ne doit pas encore avoir commencé avant d’introduire la demande.
  • Valable pour un logement ou bâtiment à destination commerciale.

Tableau avec les différents montants

En fonction de votre revenu, vous bénéficiez d’un pourcentage plus ou moins grand (entre 30 et 70%) de remboursement de vos travaux de rénovation, à compter entre 10 et 20€/m2 restitué.

A Bruxelles, vous pouvez vous trouver dans 3 catégories : A, B ou C.

Catégorie de revenus

Revenu d’une personne seule

Revenu d’un couple

Montant de ma prime

A (valable pour tout type de revenu)

Plus de 67 050,72€/an

Plus de 82 050,72€/an

10€/m2

B (valable pour les revenus moyens)

De 33 525,36 à 67 050,72€/an

De 48 526,36€/an à 82 050,72€/an

15€/m2

C (valable pour les petits revenus)

Moins de 33 525,36€/an

Moins de 48 526,36€/an

20€/m2

Et en Flandre ?

Le gouvernement flamand n’octroie pas de prime spéciale pour la rénovation de châssis. Par contre, la région flamande encourage la pose de vitrage à haut rendement (valeur U max de 1,0W/m2K) et offre une prime de 8€/m2. En termes d’économie d’énergie, les travaux d’isolation du toit, des murs et des sols font également l’objet d’une prime.

Spécialistes en Belgique