Prix installation électrique

Comparez gratuitement et sans engagement

La réalisation d'une installation électrique au sein d'une maison n'est pas à prendre à la légère. Qu'il s'agisse d'une toute nouvelle installation lors de la construction d'une maison ou d'une rénovation électrique, il existe des normes à respecter en terme de sécurité.

Retrouvez dans notre article comment se déroulent les travaux d'une installation électrique, les prix pratiqués par les professionnels, ainsi que les normes à respecter en Belgique. Afin de vous aider à choisir un électricien capable de répondre aux spécificités techniques de votre projet, découvrez comment faire la demande de plusieurs devis gratuits en ligne, sans engagement.

Quel prix pour son installation électrique en Belgique ?

Le prix d'une installation électrique neuve en Belgique est entre 70 et 120€/m². Quant au prix d'une rénovation électrique complète, il oscille entre 50 et 100€/m².

Le prix horaire d'un électricien agréé en Belgique varie entre 35 et 45 €/HTVA. Cependant, ce tarif horaire ne tient pas compte du matériel nécessaire à la bonne réalisation des différentes prestations. Afin de déterminer un prix plus proche de la réalité, il est nécessaire de différencier les prestations relatives à une installation électrique en deux catégories : la réalisation d'une nouvelle installation et la rénovation d'une installation existante. 

La réalisation d'une nouvelle installation

La réalisation d'une installation électrique neuve, efficace et sécurisée, qui répond aux normes en vigueur est nécessaire dans plusieurs cas, comme par exemple, la construction d'une nouvelle maison ou lorsque qu'une installation existante est trop ancienne et ne permet pas d'effectuer une rénovation. Lorsqu'un professionnel est amené à réaliser l'installation, le prix se calcule généralement au mètre carré et varie entre 70 et 120 €/m².

La rénovation d'une installation existante

Si vous envisagez de réaliser des rénovations au sein de votre habitation, c'est le moment opportun pour réaliser une rénovation de votre installation électrique. L'objectif est d'avoir un réseau électrique répondant aux normes et sécurisé. Le prix d'une rénovation varie en fonction de l'état de votre installation actuelle et donc de l'ampleur des travaux à réaliser par l'électricien. Le prix varie entre 50 et 100 €/m². La rénovation coûte généralement moins cher que l'installation d'une toute nouvelle installation car certains éléments qui composent le réseau électriques (câblage, prises, interrupteur, tableau électrique, etc.) peuvent être conservés.

prix installation électrique

Quelles sont les normes en Belgique ?

En Belgique, il est obligatoire que les installations électriques respectent différentes normes pour prévenir les risques d'incendie ou d'électrocution. Afin de savoir si votre réseau électrique est conforme, il est nécessaire de réaliser un contrôle électrique par un organisme de contrôle agréé.

Le contrôle de l’installation électrique en Belgique

Le contrôle de l'installation électrique est obligatoire dans certains cas :

  • avant le premier raccordement de l'installation sur le réseau,
  • lors d'une modification ou d'une extension importante de l'installation existante,
  • en cas de demande de renforcement de la puissance de raccordement,
  • au moment de la vente de l'habitation.

Après la réalisation du contrôle, un procès-verbal sur lequel figure tous les éléments qui ont été vérifiés ainsi que les éventuelles infractions présentes vous est remit. Si le contrôle révèle que l'installation est conforme, vous recevez un certificat de conformité valable durant 25 ans, du moment qu'aucune modification n'est apportée à l'installation électrique.

Quel est le prix d’un contrôle d’installation électrique ?

Le prix facturé est de 125 € TVAC, auquel sera majoré 76 € par compteur supplémentaire à la même adresse.

Qui doit l’effectuer ?

Le contrôle doit obligatoirement être réalisé par un organisme de contrôle agréé. Vous pouvez retrouver la liste ici.

Quels documents dois-je fournir ?

Les documents suivants sont à présenter le jour du contrôle :

  • le schéma unifilaire de l'installation électrique,
  • un schéma de situation reprenant la position des différents éléments de l'installation électrique.

Quand effectuer ces travaux dans sa maison ?

La mise aux normes une installation électrique est nécessaire, ou recommandé, dans différents cas de figure :

  • en cas d'installation trop vétuste qui ne permet pas de supporter vos besoins en électricité ;
  • si votre installation électrique n'est pas conforme aux normes établies ;
  • si vous effectuer des travaux de rénovation dans votre logement, c'est l'occasion idéale de rénover également le réseau électrique et ses composants.

Au moment de refaire votre installation électrique afin que celle-ci soit conforme, profitez-en pour investir dans des équipements plus sophistiqués ou dans un système domotique. En plus d'assurer la conformité de votre installation et un gain de sécurité, vous gagnerez plus de confort par la même occasion.

De quoi est composée une installation électrique ?

Une installation électrique ne se résume pas simplement à un compteur, des prises de courant et des interrupteurs. De nombreux éléments composent l'installation électrique afin de faire fonctionner vos éclairages et fournir de l'électricité à tous vos appareils électriques dans l'ensemble de votre maison.

Le compteur

Un câble d'alimentation permet de faire le raccord entre le compteur présent dans votre habitation et le réseau de raccordement dans la rue. Vous pouvez avoir un compteur mono-horaire (un seul index = un seul tarif de jour) ou un compteur bi-horaire (deux index = tarif de jour et tarif de nuit). C'est cet élément qui calcule votre consommation d'électricité en kWh et permet à votre fournisseur d'établir votre facture.

Le tableau électrique

Le tableau électrique, aussi appelé tableau de répartition, est relié au compteur à l'aide d'un câble d'alimentation. Ce tableau est l'élément central de l'installation et permet de répartir l'électricité entre les différents circuits de l'habitation. Il sert de point de départ aux différents câbles électriques qui vont vers les points lumineux et les prises électriques du bâtiment.

Le disjoncteur automatique

Les différents circuits sont sécurisés par des disjoncteurs automatiques que l'on appelle plus communément : fusibles. Si le circuit électrique est surchargé (trop d'appareils connectés au même moment) ou en cas de court-circuit, ce disjoncteur se déclenche et permet de stopper automatiquement l'alimentation en électricité du circuit.

Le disjoncteur différentiel

Ce disjoncteur mesure la quantité d’électricité entrante et sortante. En cas de perte de courant détectée dans l'installation, il se déclenche et coupe l'alimentation. Des disjoncteurs différentiels sont à ajouter pour les circuits électriques qui alimentent les pièces humides (salle de bain, buanderie, etc.)

Les circuits

L'ensemble du réseau électrique d'un bâtiment est divisé en plusieurs circuits qui permettent de faire circuler et répartir la puissance électrique entre les différents éclairages, interrupteurs et prises de courant au sein du bâtiment. En théorie, plus il y a d'appareils qui demandent une forte puissance électrique et plus le nombre de circuits nécessaires sera élevé.

Comment se réalise une installation électrique ?

Avant toute chose, il est primordial de réaliser un plan en amont. Sur celui-ci, indiquez le nombre de prises de courant, d’interrupteurs et de luminaires que vous souhaitez dans votre habitation ainsi que l'emplacement de ceux-ci. Si des appareils nécessitant une forte puissance électrique seront installés, il est recommandé d'indiquer sur le plan l'endroit où une prise en triphasé (380 V) sera requise.

Une fois votre plan établit, la réalisation de l'installation électrique peut commencer. Ces travaux électriques sont divisés en plusieurs étapes et demandent en moyenne 7 jours ouvrables à un professionnel expérimenté.

Réalisation de saignées et tirage des câbles électriques

Cette étape doit se faire après la réalisation du gros oeuvre et consiste à réaliser des saignées dans les murs afin de faire passer le câblage électrique en même temps que les installations sanitaires et thermiques.

L'installation des interrupteurs et des prises de courant

Après que le câblage électrique soit tiré et que les travaux de chape et de plafonnage soient réalisés, il faut réaliser l'installation des interrupteurs et des prises de courant dans les différentes pièces du bâtiment.

Placement du tableau électrique

La dernière étape consiste à installer le tableau électrique dans une zone facile d'accès. Il est conseillé de réaliser un test de fonctionnement des différents circuits électriques.

Vaut-il mieux faire appel à un professionnel ou réaliser les travaux soi-même ?

Vous pouvez tout à fait réaliser votre installation électrique vous-même, à partir du moment où vous avez les compétences nécessaires. Il existe par exemple des kits électricité permettant de réaliser sa propre installation électrique, sans avoir des connaissances techniques approfondies. L'avantage principal est d'ordre financier mais cela permet également de réaliser une installation sur mesure qui correspond entièrement à vos envies.

Si vous n'êtes pas bricoleur, faire appel à un électricien expérimenté est la solution la plus sûre. De cette manière, vous serez sûr et certain d'avoir une installation électrique fonctionnelle, sécurisée et conforme aux normes en vigueur. L'absence des risques d'électrocution n'est pas non plus à négliger.

Estimez le prix d’une installation électrique en Belgique : devis gratuits

Lorsque vous faites le choix d'avoir recours aux services d'un électricien agréé, il est indispensable de demander plusieurs devis afin d'obtenir l'offre la plus adaptée à vos besoins ainsi qu'à votre budget. Rendez-vous sur notre site web pour obtenir plusieurs devis, gratuits et sans engagement, d'électriciens agréés et expérimentés près de chez vous et partout en Belgique.