Quel prix pour son installation électrique en Belgique ?

Le prix d’une installation électrique neuve en Belgique est entre 70 € et 120€/m². Quant au prix d’une rénovation électrique complète, il oscille entre 50 € et 100€/m².

Le prix horaire d’un électricien agréé en Belgique varie entre 35 et 45 €/HTVA. Cependant, ce tarif horaire ne tient pas compte du matériel nécessaire à la bonne réalisation des différentes prestations.

Afin de déterminer un prix plus proche de la réalité, il est nécessaire de différencier les prestations relatives à une installation électrique en deux catégories : la réalisation d’une nouvelle installation et la rénovation d’une installation existante. 

La réalisation d’une nouvelle installation

La réalisation d’une installation électrique neuve, efficace et sécurisée, qui répond aux normes en vigueur est nécessaire dans plusieurs situations. C’est le cas pour la construction d’une nouvelle maison ou lorsque qu’une installation existante est trop ancienne et ne permet pas d’effectuer une rénovation.

Pour la réalisation d’une nouvelle installation électrique, plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • La superficie de la maison : cette donnée influencera directement le coût de l’installation. En effet, une maison de grande superficie nécessitera davantage de matériel et de main-d’œuvre.
  • Le type de logement : une maison individuelle, un appartement ou un local commercial n’auront pas les mêmes besoins en termes d’installation électrique.
  • Le budget disponible : il est primordial de définir le budget que vous êtes prêt à consacrer à votre installation électrique. Cela permettra d’orienter le choix du matériel et la stratégie d’installation.
  • Le respect du RGIE (Règlement Général sur les Installations Electriques) : chaque nouvelle installation électrique doit être conforme à ce règlement. Un contrôle de conformité est nécessaire pour être raccordé au réseau d’électricité.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour assurer une installation sécurisée et conforme aux normes. Comme mentionné précédemment, lorsqu’un professionnel est amené à réaliser l’installation, le prix se calcule généralement au mètre carré et varie entre 70 € et 120 €/m². 

Vous souhaitez recevoir des conseils de la part d’électriciens actifs dans votre région ?
Alors remplissez rapidement ce formulaire. C’est totalement gratuit et sans engagement !
arrow Demander un devis

La rénovation d’une installation existante

Si vous envisagez de réaliser des rénovations au sein de votre habitation, c’est le moment opportun pour réaliser une rénovation de votre installation électrique. L’objectif est d’avoir un réseau électrique répondant aux normes et sécurisé. 

La rénovation coûte généralement moins cher que l’installation d’une toute nouvelle installation, car certains éléments qui composent le réseau électriques (câblage, prises, interrupteur, tableau électrique, etc.) peuvent être conservés. 

Le prix d’une rénovation varie en fonction de l’état de votre installation actuelle et donc de l’ampleur des travaux à réaliser par l’électricien. Le prix varie entre 50 € et 100 €/m². Cependant, ce coût peut différer en fonction de l’état général du système électrique existant. 

  • Remplacement des câbles : Si vos câbles sont anciens ou endommagés, ils devront être remplacés pour garantir la sécurité de votre installation.
  • Équilibrer le nombre d’appareils par ligne électrique : Pour éviter les surcharges et les risques d’incendie, il est crucial d’équilibrer le nombre d’appareils branchés sur chaque ligne.
  • Remplacement du tableau électrique et toutes ses composantes : Le tableau électrique est le cœur de votre installation électrique. S’il est défectueux ou obsolète, il devra être remplacé.
  • Mise en conformité du réseau : Toute installation électrique doit être conforme aux normes en vigueur. Cela implique notamment la mise en terre du circuit.

Afin de vous aider à choisir un électricien capable de répondre aux spécificités techniques de votre projet, découvrez comment faire la demande de plusieurs devis gratuits en ligne, sans engagement. 

Quelles sont les normes en Belgique ?

un électricien procède à l'installation de prise dans un bâtiment

La réalisation d’une installation électrique au sein d’une maison n’est pas à prendre à la légère. Qu’il s’agisse d’une toute nouvelle installation lors de la construction d’une maison ou d’une rénovation électrique, il existe des normes à respecter en terme de sécurité. 

En Belgique, il est obligatoire que les installations électriques respectent différentes normes pour prévenir les risques d’incendie ou d’électrocution. Afin de savoir si votre réseau électrique est conforme, il est nécessaire de réaliser un contrôle électrique par un organisme de contrôle agréé.

Le contrôle de l’installation électrique en Belgique

Le contrôle de l’installation électrique est obligatoire dans certains cas :

  • Avant le premier raccordement de l’installation sur le réseau ; 
  • Lors d’une modification ou d’une extension importante de l’installation existante ;
  • En cas de demande de renforcement de la puissance de raccordement ;
  • Au moment de la vente de l’habitation.

Après la réalisation du contrôle, un procès-verbal sur lequel figure tous les éléments qui ont été vérifiés ainsi que les éventuelles infractions présentes vous est remis. Si le contrôle révèle que l’installation est conforme, vous recevez un certificat de conformité valable durant 25 ans, du moment qu’aucune modification n’est apportée à l’installation électrique.

Quel est le prix d’un contrôle d’installation électrique ?

Le prix facturé est de 125 € TVAC, auquel sera majoré 76 € par compteur supplémentaire à la même adresse.

Qui doit l’effectuer ?

Le contrôle doit obligatoirement être réalisé par un organisme de contrôle agréé. Vous pouvez retrouver la liste ici.

Quels documents dois-je fournir ?

Les documents suivants sont à présenter le jour du contrôle :

  • Le schéma unifilaire de l’installation électrique ; 
  • Un schéma de situation reprenant la position des différents éléments de l’installation électrique.

Quand effectuer ces travaux dans sa maison ?

La mise aux normes une installation électrique est nécessaire, ou recommandé, dans différents cas de figure :

  • En cas d’installation trop vétuste qui ne permet pas de supporter vos besoins en électricité ;
  • Si votre installation électrique n’est pas conforme aux normes établies ;
  • Si vous effectuer des travaux de rénovation dans votre logement, c’est l’occasion idéale de rénover également le réseau électrique et ses composants.

Au moment de refaire votre installation électrique afin que celle-ci soit conforme, profitez-en pour investir dans des équipements plus sophistiqués ou dans un système domotique. En plus d’assurer la conformité de votre installation et un gain de sécurité, vous gagnerez plus de confort par la même occasion. 

De quoi est composée une installation électrique ?

Une installation électrique ne se résume pas simplement à un compteur, des prises de courant et des interrupteurs.

De nombreux éléments composent l’installation électrique afin de faire fonctionner vos éclairages et fournir de l’électricité à tous vos appareils électriques dans l’ensemble de votre maison.

Le compteur

Un câble d’alimentation permet de faire le raccord entre le compteur présent dans votre habitation et le réseau de raccordement dans la rue. Il existe deux types de compteurs :

  • Le compteur mono-horaire, qui enregistre votre consommation d’électricité à un seul tarif, jour et nuit.
  • Le compteur bi-horaire, qui différencie la consommation d’électricité en heures pleines et en heures creuses, avec un tarif différent pour chaque période.

C’est cet élément qui calcule votre consommation d’électricité en kWh et permet à votre fournisseur d’établir votre facture. L’installation du compteur est généralement prise en charge par le gestionnaire de réseau. 

Enfin, votre compteur peut être connecté à un système domotique pour permettre une meilleure gestion de votre consommation énergétique.

Le tableau électrique

Le tableau électrique, aussi appelé tableau de répartition, est relié au compteur à l’aide d’un câble d’alimentation. Ce tableau est l’élément central de l’installation et permet de répartir l’électricité entre les différents circuits de l’habitation. Il sert de point de départ aux différents câbles électriques qui vont vers les points lumineux et les prises électriques du bâtiment. 

Le disjoncteur automatique

Les différents circuits sont sécurisés par des disjoncteurs automatiques que l’on appelle plus communément : fusibles. Si le circuit électrique est surchargé (trop d’appareils connectés au même moment) ou en cas de court-circuit, ce disjoncteur se déclenche et permet de stopper automatiquement l’alimentation en électricité du circuit.

Il est généralement placé dans le tableau électrique et chaque circuit électrique de l’habitation doit être protégé par un disjoncteur. Le choix du disjoncteur est déterminé en fonction de l’intensité du circuit qu’il doit protéger.

Il existe différents types de disjoncteurs automatiques, mais en Belgique, le plus communément utilisé est le disjoncteur divisionnaire.

Notez que l’installation d’un disjoncteur doit toujours être réalisée par un électricien agréé pour garantir la sécurité et la conformité aux normes en vigueur.

Vous cherchez un électricien actif dans votre région ?
Comparez gratuitement des devis en ligne !

Le disjoncteur différentiel

Ce disjoncteur mesure la quantité d’électricité entrante et sortante. En cas de perte de courant détectée dans l’installation, il se déclenche et coupe l’alimentation. 

Le disjoncteur différentiel est composé d’un disjoncteur d’installation et d’un interrupteur de fuite à la terre, aussi appelé interrupteur différentiel. Dans les installations domestiques, des disjoncteurs différentiels sont généralement ajoutés pour les circuits électriques qui alimentent les pièces humides (salle de bain, buanderie, etc.).

Les circuits

L’ensemble du réseau électrique d’un bâtiment est divisé en plusieurs circuits qui permettent de faire circuler et répartir la puissance électrique entre les différents éclairages, interrupteurs et prises de courant au sein du bâtiment.

  • Les circuits d’éclairage : ils alimentent les points lumineux de la maison. Leur capacité dépend de la surface à éclairer et du nombre d’ampoules.
  • Les circuits de prises : ils permettent de brancher les appareils électriques. Les circuits destinés aux appareils gourmands en énergie (four, machine à laver, etc.) doivent être individualisés.
  • Les circuits spécialisés : ils sont réservés à des équipements spécifiques nécessitant une alimentation dédiée (chauffe-eau, climatisation, etc.).

En théorie, plus il y a d’appareils qui demandent une forte puissance électrique et plus le nombre de circuits nécessaires sera élevé afin d’éviter les surcharges et garantir la sécurité de l’installation. 

Comment se réalise une installation électrique ?

un électricien professionnel procède à un tirage de câble dans une maison

Avant toute chose, il est primordial de réaliser un plan en amont. Sur celui-ci, indiquez le nombre de prises de courant, d’interrupteurs et de luminaires que vous souhaitez dans votre habitation ainsi que l’emplacement de ceux-ci. Si des appareils nécessitant une forte puissance électrique seront installés, il est recommandé d’indiquer sur le plan l’endroit où une prise en triphasé (380 V) sera requise.

Une fois votre plan établit, la réalisation de l’installation électrique peut commencer. Ces travaux électriques sont divisés en plusieurs étapes et demandent en moyenne 7 jours ouvrables à un professionnel expérimenté.

Réalisation de saignées et tirage des câbles électriques

La réalisation de saignées et le tirage des câbles électriques consistent à creuser des entailles dans les murs pour y insérer les câbles. Cette étape doit se faire après le gros œuvre et en même temps que les installations sanitaires et thermiques. 

En Belgique, le tarif pour cette prestation est généralement inclus dans le prix de l’installation électrique au m². 

Vous devez également tenir compte des normes en vigueur pour l’installation électrique. Par exemple, selon le type de mur (porteuse ou non), le diamètre maximal des conduits à encastrer varie.

Enfin, le choix du type de câblage est également crucial. Ainsi, assurez-vous de choisir le câblage approprié à votre installation. 

L’installation des interrupteurs et des prises de courant

Après que le câblage électrique soit tiré et que les travaux de chape et de plafonnage soient réalisés, il faut réaliser l’installation des interrupteurs et des prises de courant dans les différentes pièces du bâtiment. 

Il existe plusieurs types d’interrupteurs et de prises de courant, chacun adapté à un usage spécifique. Par exemple :

  • Les interrupteurs simples permettent de contrôler un point lumineux depuis un seul endroit.
  • Les interrupteurs va-et-vient permettent de contrôler un point lumineux depuis deux endroits différents.
  • Les prises avec terre sont équipées d’une protection supplémentaire contre les chocs électriques.

L’installation de ces éléments nécessite un certain savoir-faire technique pour assurer leur bon fonctionnement et leur conformité aux normes de sécurité. Le coût de cette étape est généralement inclus dans le prix global de l’installation électrique. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour cette tâche.

Placement du tableau électrique

La dernière étape consiste à installer le tableau électrique dans une zone facile d’accès. Il est conseillé de réaliser un test de fonctionnement des différents circuits électriques.

L’endroit idéal pour son placement est un espace facilement accessible, à l’abri de l’humidité et des chocs.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour vous assurer d’une installation conforme aux normes en vigueur.

Vaut-il mieux faire appel à un professionnel ou réaliser les travaux soi-même ?

Vous pouvez tout à fait réaliser votre installation électrique vous-même, à partir du moment où vous avez les compétences nécessaires.

Il existe par exemple des kits électricité permettant de réaliser sa propre installation électrique, sans avoir des connaissances techniques approfondies. L’avantage principal est d’ordre financier, mais cela permet également de réaliser une installation sur mesure qui correspond entièrement à vos envies.

Si vous n’êtes pas bricoleur, faire appel à un électricien expérimenté est la solution la plus sûre. De cette manière, vous serez sûr et certain d’avoir une installation électrique fonctionnelle, sécurisée et conforme aux normes en vigueur. L’absence des risques d’électrocution n’est pas non plus à négliger.

Comment calculer le coût d’une installation électrique en Belgique : devis gratuits

Lorsque vous faites le choix d’avoir recours aux services d’un électricien agréé, il est indispensable de demander plusieurs devis afin d’obtenir l’offre la plus adaptée à vos besoins ainsi qu’à votre budget. Rendez-vous sur notre site web pour obtenir plusieurs devis, gratuits et sans engagement, d’électriciens agréés et expérimentés près de chez vous et partout en Belgique. 

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Décrivez votre projet
1*. Quel type de travaux d’électricité recherchez-vous?
2*. Dans quelles pièces désirez-vous effectuer des travaux d’électricité?
3*. Quand désirez-vous que l’électricien débute les travaux?
4*. A quel(s) moment(s) êtes-vous joignable?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Enchanté !
Veuillez indiquer votre prénom
Sympa
Veuillez indiquer votre nom de famille
C’est tout bon
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Parfait
Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide
C’est noté
Veuillez indiquer une adresse valide
Excellent !
Veuillez indiquer un code postal valide
Bien joué
Veuillez indiquer une ville valide
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre politique de confidentialité.

Comment mettre aux normes l’électricité ?

+
Pour mettre aux normes votre installation électrique, plusieurs étapes sont à suivre. Premièrement, un diagnostic électrique est nécessaire pour évaluer l’état actuel de votre installation. Il permet d’identifier les éléments non conformes ou défaillants. Ensuite, faites appel à un artisan électricien compétent pour effectuer les travaux nécessaires. Ce dernier doit respecter le Règlement Général sur les installations électriques en Belgique. Enfin, une fois les travaux terminés, une nouvelle inspection est nécessaire pour vérifier la conformité de l’installation rénovée. 

Comment estimer le prix d’une installation électrique dans une maison neuve (devis électricité) ?

+
Pour estimer le coût d’une installation électrique dans une maison neuve, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. (1) La superficie de la maison. (2) Le matériel nécessaire : le coût du matériel varie en fonction de la qualité et du nombre d’équipements nécessaires pour l’installation (compteur, tableau électrique, disjoncteurs, câbles, prises, etc). (3) La main d’oeuvre : le tarif horaire d’un électricien agréé en Belgique varie entre 35€ et 45€ hors taxes. Il est recommandé de solliciter plusieurs devis auprès d’électriciens agréés pour obtenir une estimation plus précise et choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Quel budget pour refaire l’électricité ?

+
Le budget pour refaire l’électricité dépend de plusieurs facteurs. En moyenne, le prix d’une installation électrique neuve oscille entre 3.500 et 10.000 € hors taxes. À cela, il convient de rajouter les 21 % de la TVA. Il est aussi important de prendre en compte le tarif horaire d’un électricien agréé en Belgique qui varie entre 35 et 45 €/heure hors TVA. Il faut également ajouter le prix du matériel nécessaire ainsi que, souvent, les frais de déplacement (entre 20€ et 40€). Il est recommandé de demander des devis à plusieurs professionnels pour avoir une estimation plus précise et adaptée à votre projet.

Mise en conformité des plans de la maison pour l’électricité

+
La mise en conformité des plans de la maison est une étape cruciale lors de la rénovation ou la réalisation d’une nouvelle installation électrique. Elle implique l’adaptation de l’installation électrique existante aux normes en vigueur. En cas de modifications ou extensions importantes de l’installation, un contrôle de conformité par un organisme agréé est obligatoire avant la mise en usage.
Travaux d'électricité
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 24 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.
Travaux d'électricité : les entreprises dans les autres régions