Chape : Types, prix de pose et infos

Souhaitez-vous effectuer des travaux de chape ? Une bonne chape plate est indispensable pour un sol stable. Choisissez la bonne solution et suivez nos conseils pour choisir un expert en chape :

Pose de chape traditionnelle, adhérente, flottante,
Choisissez ce que vous souhaitez… Les experts sont là pour repondre à vos souhaits et feront ce que vous demanderez !

Matériaux précis et durables
Les matériaux utilisés sont toujours de qualités et avec une longue durée de vie.

Meilleur solution pour isoler votre sol
Pour que votre sol ne laisse pas passer d’énergie, il faut l’isoler. La pose d’une chape est le meilleur moyen de le faire

Vous entreprenez de vous lancer dans ce qui est toujours, mine de rien, une petite aventure ? A savoir rénover un bien ancien ? Las, il apparaît vite que, pour poser -par exemple- le parquet de vos rêves, couler une chape s’impose. Comment faire ? Le Net vous a mené au bon endroit. Grâce à cet article, nous allons faire de vous un(e) expert(e) de la chape ! Type, usage, tarif, plus rien -c’est le cas de le dire- ne va vous échapper.

Prix de pose d’une chape

L’estimation du prix de votre chape sera étroitement liée à l’utilisation finale de la chape, vous devez donc en tenir compte dès le début.

Le prix d’une chape intérieure est calculé en m².

Il varie en fonction de la surface et de l’épaisseur de la chape, des matériaux utilisés (qualité ou non) pour son coulage, et du tarif horaire de l’expert.

Type Prix
Chape traditionnelle 10€ à 25€ / m²
Chape fluide 25€ à 35€ / m²
Maçon 40€ à 80€ / heure

Afin d’avoir une idée précise de combien cela vous couterait, chez Bobex il est possible de recevoir plusieurs devis selon la surface et l’épaisseur souhaitée. Nous vous aidons ainsi à faire le bon choix.

C’est quoi une chape ?

chape béton

Indispensable à la construction et souvent conseillée lors de la rénovation d’une maison, une chape est une couche de mortier (à base de ciment, de produits spécialisés spécifiques, etc...) qu’on fait couler sur la structure portante du sol, afin d’aplanir et de parfaitement mettre à niveau le sol d’un bâtiment. Histoire d’ensuite pouvoir y poser par-dessus le revêtement choisi, à savoir du carrelage ou du parquet par exemple. L’épaisseur de la couche varie parfois plus fortement mais elle tourne généralement aux alentours de 3 cm.

La chape a donc plusieurs utilités :

Attention: il ne faut pas confondre chape et dalle de béton , celle-ci étant un tout autre travail, avec une hauteur beaucoup plus épaisse. C’est la fondation de toute maison.

Les différentes types de chapes

Selon l’utilisation du sol et de la pièce, un type de chape adéquat devra être utilisé. Bien qu’il existe quatre techniques différentes de mise en œuvre d’une chape (adhérentes, désolidarisées, flottantes ou rapportées), il faut tout d’abord savoir distinguer les deux types de chape disponible sur le marché : les chapes traditionnelles ou celles dites fluides.

Quatre éléments principaux les distinguent l’une de l’autre : la composition, la production, l’application et la finition.

Chape traditionnelle

chape béton

Aussi appelée chape sèche ou chape classique, la chape traditionnelle est composée de mortier (mélange de sable, ciment et d’eau), et est fabriqué à la bétonnière directement sur place par des maçons. Sa spécificité est d’être damée manuellement et puis tirée, comme on dit,  à la règle. Elle nécessite la mise en place de joints de fractionnement. La chape traditionnelle n’est pas obligée d’être recouverte de carrelage, tapis, ou parquet, elle peut rester nue et constituer par elle-même le revêtement de sol définitif.

La chape traditionnelle peut être appliquée en intérieur comme en extérieur, car elle convient très bien aux deux usages. Autres avantage : la chape ne nécessite qu’un très court temps de séchage puisqu’elle ne demande que très peu d’eau.

La chape traditionnelle perd peu à peu de son succès au profit des chapes fluides, car fastidieuse, difficile à réaliser et au résultat non 100% garanti.

Chape liquide

chape béton

La chape fluide, ou également appelée chape liquide, est une chape autonivelante. Entendez qu’elle épargne la tâche, souvent chronophage, du lissage. Elle est, quant à elle, composée de mortier fluide (à base de ciment ou anhydrite, c’est à dire à base de sulfate de calcium très sec), qui est directement fabriqué en centrale à béton puis livrée sur le chantier par un camion toupie. Pour l’application, elle est d’abord pompée puis coulée grâce à des applicateurs agréés. Elle doit impérativement être recouverte d’un revêtement de sol.

Ses avantages ici sont : sa facilité et sa rapidité de pose sur le chantier, qui garantissent à eux deux un super résultat final. Mais aussi la possibilité de, grâce à la fluidité du mortier, réaliser des chapes de faibles épaisseurs, et donc d’augmenter le volume habitable de la maison.

Les chapes liquides sont surtout recommandées pour les chapes dont l’usage est : la mise à niveau des sols, l’amélioration de l’isolation thermique et acoustique, et ce qu’on appelle techniquement le ravoirage (la couche de ravoirage est la couche sous-jacente de la chape, ajoutée lors de la présence de canalisations, comme pour un plancher chauffant par exemple).

Différents types de poses

Selon ses différentes utilisations, une chape ne se réalise pas de la même manière. Il existe différentes techniques de pose de chape, comme la chape dite flottante ou la chape dite adhérente :

Flottante

Cette technique de pose est favorisée pour les intérieurs d’habitat étant donné qu’elle offre une très bonne isolation thermique et phonique. Cette technique est notamment utilisée lorsque l’on veut installer un chauffage au sol.

Adhérente

Cette technique est utilisée quand il n’y a pas d’isolant. Elle consiste à couler la chape directement sur la dalle de béton. Cette chape, comme son nom l’indique, adhère parfaitement à tout type de sol.

A noter : quel que soit le type de chape il faut attendre qu’elle soit totalement sèche avant de poser le revêtements de sol choisi (au risque sinon de devoir tout recommencer).

Comment poser une chape ?

Réaliser soi-même une chape? C’est toujours possible, surtout si vous pensez avoir les épaules solides et surtout des connaissances de base en maçonnerie. Évidemment, cela vous permettra de faire des économies, mais cela sera  complexe et vous risquez bien des aléas : mortier inutilisable, chape fissurée, défaut de planéité, décollage du revêtement, etc...

Nous vous conseillons donc vivement de faire appel à un chapiste agréé ou un maçon expert dans le domaine, afin d’avoir une chape réalisée avec un véritable savoir-faire. Car la pose nécessite des techniques et des outils appropriés. Chaque étape est importante afin d’éviter tout désagrément et seul un véritable professionnel connaît tous les pièges à éviter.

Voici ce qu’implique la réalisation d’ une chape étape par étape :  

Préparer le sol

N’oubliez pas de bien préparer le support initial et donc de bien nettoyer le sol , ceci afin de le préparer à bien recevoir la chape. Il doit également y avoir suffisamment d’espace pour stocker les matériaux utilisés pour la réalisation de votre chape.

Bien mesurer

Il sera également nécessaire de bien mesurer la taille de la pièce. Utilisez un mètre et un niveau à bulle pour vous assurer que le sol et la future chape obtiennent une bonne régularité. N’oubliez pas non plus de prendre en compte la hauteur du futur revêtement de sol, l’épaisseur de l’isolant s’il y a lieu.  Distraction récurrente chez certains bricoleurs : l’oubli de tenir compte de l’ouverture des portes.

Calculer le volume

Il sera aussi important de calculer avec précision le volume requis pour réaliser votre chape, afin de se doter de suffisamment de matériaux.

Poser un film polyane

Un film de polyane (le nom générique d’une gamme de films plastiques) devra être posé au sol afin d’éviter les remontées d’humidité et de limiter les risques de fissures.

Poser l’isolant (facultatif)

Si vous le souhaitez, vous pouvez isoler votre sol. Cette étape n’est pas obligatoire, mais on peut parfaitement placer des panneaux en polystyrène entre le film polyane et la chape. Cela est évidemment inutile sur une dalle déjà isolée.

Poser le treillis de carreleur

Posez au-dessus de l’isolant ou du film polyane les treillis de carreleur, et attachez-les entre eux.

Effectuer les cueillies

C’est la première étape de la réalisation de la chape : vous devez poser une bande de mortier le long des murs. Cela sert de repère de niveau pour la pose de la chape.

Poser la chape

Une fois les cueillies bien posées, vous devez travailler la pose de la chape sur la largeur de la pièce concernée.

Conseils : commencez toujours par le mur opposé à la porte de la pièce, afin de pouvoir quitter la pièce. De plus, vous aurez besoin de beaucoup de ciments, et donc il faut bien penser à placer la bétonnière près de la pièce à couvrir.

Les finitions

Il est nécessaire d’aplatir et lisser la surface afin d’égaliser le niveau. Pour cela, passez une règle en aluminium, et une taloche pour lisser. Faites des mouvements circulaires, et de manière régulière. 

Le séchage

Une fois la pose de la chape finie, vous devez attendre au minimum cinq jours avant de retourner sur le chantier. Si la chape est parfaitement plane, alors il faudra encore attendre trois à quatre semaines afin que le ciment ne sèche et devienne parfaitement solide. Une fois ce laps de temps passé, vous pouvez enfin revêtir votre sol, du revêtement de votre choix !

Décrivez votre projet
1*. Quel type d'installation désirez-vous?
2*. Vous désirez une chape sur combien de m2?
3. Description de votre projet
4. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Upload
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité

Spécialistes en Belgique