Comment se passe un séjour en maison de repos et de soins ? 

Les maisons de repos et de soins sont des établissements médicalisés qui proposent une prise en charge globale pour les personnes âgées ou souffrant de handicap. Ces maisons de repos offrent une prise en charge médicale et paramédicale, ainsi qu’un soutien psychosocial pour les personnes qui y résident, ainsi que des activités adaptées à leurs besoins et à leurs capacités.

Le but premier d’un hébergement en maison de repos et de soins est de maintenir l’autonomie des patients. En effet, cela évite les longs séjours dans les hôpitaux s’ils présentent des problèmes de santé conséquents. Elle représente en quelque sorte une passerelle entre l’hôpital et le retour chez soi. 

Ainsi, les centres de repos et de soins conviennent aux personnes âgées, mais également aux patients nécessitant une surveillance médicale soutenue, de même qu’aux patients présentant une pathologie psychiatrique qui demande un suivi journalier. Il est possible d’y séjourner de manière provisoire ou permanente

Personnes âgées recevant un traitement dans une maison de repos et de soins.

La maison de repos et de soins n’est pas à confondre avec une maison de retraite. En effet, le seul point commun entre ces deux établissements est qu’ils accueillent des personnes qui ne peuvent plus vivre seules à leur domicile. Toutefois, la prise en charge et la fonction de celle-ci n’est pas la même. 

Dans les maisons de retraite, une légère prise en charge est proposée afin de garantir le meilleur environnement possible pour des personnes âgées en situation de handicap léger ou des personnes âgées légèrement malades, mais qui gardent une certaine autonomie. 

Quant aux maisons de repos et de soins, elles n’accueillent pas forcément de personnes âgées, mais plutôt des personnes qui ont besoin d’être suivie très régulièrement au niveau médical ou psychologique. De ce fait, elles ne peuvent pas rester seules chez elles pour une question de santé mentale ou physique. 

Quelles sont les conditions pour entrer en maison de repos ?

Les conditions d’admission en maison de repos et de soins varient d’un établissement à l’autre, principalement selon l’état de santé et du niveau de dépendance. Ces critères sont évalués par le médecin traitant de la personne en fonction des critères indiqués dans l’échelle de Katz. 

L’échelle de Katz est une mesure pour définir le degré de dépendance de patients. Elle se présente sous forme de questionnaire dans lequel le patient doit donner des appréciations allant de “l’absence complète d’aide” à “la nécessité d’une aide totale” concernant 6 domaines différents de la vie quotidienne. 

Notion de coûts d’une maison de repos

Le prix mensuel pour séjourner dans une maison de repos et de soins en Belgique varie essentiellement en fonction de la région et du secteur public, privé ou associatif de l’établissement. 

Wallonie Bruxelles Flandre 
Environ 1306 € par moisEnviron 1475 € par mois Environ 1559 € par mois 
Privé Public Associatif 
Environ 1309 € par moisEnviron 1450 € par mois Environs 1520 € par mois 

Ces prix sont fournis à titre indicatif, si vous souhaitez avoir des montants prenant en compte votre situation spécifique, nous vous invitons à vous renseigner auprès de professionnels.

Comment est pris en charge une maison de repos ? Qui doit payer la maison de repos ? 

La couverture de la mutuelle comprend une partie, voire l’intégralité dans certains cas, des frais dû à un séjour dans une maison de repos et de soins. En réalité, elle couvre les frais considérés comme nécessaires pour le maintien de la personne, que ce soit l’accueil, les soins administrés, la blanchisserie, etc. 

De ce fait, il est important de regarder attentivement les options qui seront remboursées ou non lorsque que vous choisirez votre mutuelle soins de santé. En effet, certains centres de repos et de soins sont moins onéreux, car ils offrent moins de prestations, ou ne les prennent pas en compte dans le forfait mensuel. 

Vous souhaitez trouver la meilleure mutuelle disponible pour vous ou vos proches ?
Comparez les différentes couvertures

Aides financières de la mutuelle

Voici une liste des soins pris en compte par l’assurance soins de santé par l’INAMI : 

  • Les soins dispensés par les infirmiers
  • Les prestations de logopédie 
  • L’assistance dans les actes de la vie journalière et tout acte de réactivation et de réintégration sociale (ergothérapie par exemple)
  • Les produits et le matériel de prévention de maladies nosocomiales 
  • Le matériel de soins 
  • La formation et la sensibilisation du personnel aux soins palliatifs 
  • Les frais de gestion et de transmission de données 
  • Une intervention destinée à encourager l’utilisation de moyens de soins supplémentaires 
  • Le complément de fonction pour les paramédicaux en chef et les coordinateurs infirmiers ayant au moins 18 ans d’ancienneté 
  • Un financement supplémentaire pour le court séjour 
  • Le financement d’une personne de référence pour la démence 
  • Les séances de kinésithérapie 
  • Les tâches du médecin coordinateur et médecin-conseil 
  • Les compléments de fonction de l’infirmier en chef 
  • Le complément de fonction de l’infirmier en chef ayant au moins 18 as d’ancienneté 

Faire une demande de remboursement 

Chaque mutuelle a sa façon de procéder, cependant, voici deux étapes qui sont généralement requises indépendamment de la mutuelle à laquelle vous êtes affilié : 

  • Avancer les frais 
  • Remplir les documents demandés
  • Envoyer ces documents à l’INAMI sous le délai fixé 

Intervention du CPAS pour les maisons de repos

Professionnelle de la santé expliquant la notice d'utilisation d'un médicament à une personne âgée dans une maison de repos et de soins.

Si les personnes en maison de repos et de soins n’ont pas les moyens de couvrir les frais encourus par le séjour et que les proches ne participent pas financièrement non plus, il est possible de demander une intervention financière du CPAS.

Dans ces cas-là, une enquête “débiteurs alimentaires” est menée. Autrement dit, des professionnels vont évaluer si les descendants et ascendants directs sont capables de prendre part financièrement à l’avancement des frais de séjour ou pas.

Dans certains cas, le CPAS peut obliger les proches à contribuer. Par ailleurs, il peut aussi octroyer une aide au demandeur et récupérer une partie de cette aide auprès des proches. 

En revanche, s’il a été admis que les proches ne peuvent pas intervenir financièrement, alors le CPAS versera l’aide financière dans le but de couvrir les besoins de la personne qui a fait la demande. Il est possible que cette aide s’accompagne de mesures complémentaires, comme la prise d’hypothèque si la personne est toujours en possession d’un ancien logement. 

Calcul forfait INAMI

L’intervention de l’assurance soin de santé de l’INAMI fournit un appui forfaitaire global (forfait) en fonction des maisons de repos dans laquelle vous séjournez. Le forfait est versé directement au centre de repos et de soins. Le calcul du forfait par année civile se fait en fonction du : 

  • Nombre de lits agréés 
  • Degré de dépendance des résidents 
  • Personnel travaillant dans la maison de repos et de soins durant la période de référence (du 1er juillet au 30 juin de l’année suivante) 

Notion de court séjour – maison de convalescence

La notion de court séjour, ou maison de convalescence, est apparue dans les années 1950, dans le cadre d’une intervention mutuelle entre un hôpital et une maison de repos.

Elle consiste à assurer aux personnes hospitalisées une prise en charge adaptée à leurs besoins, en leur permettant de bénéficier d’un séjour de convalescence, de repos et de réadaptation, dans des conditions adaptées à leur état de santé.

La durée de séjour dans une maison de convalescence est de minimum 14 jours et peut d’étendre à 60 jours, voire 90 jours maximum en cas d’impossibilité de revalidation dans les 60 jours ou de traitements avec chimiothérapie. 

Notion de remboursement des frais

Pour obtenir un remboursement des frais occasionnés par un séjour dans une maison de convalescence, il est nécessaire de : 

  • Être affilié à une mutuelle et en ordre de cotisation d’assurance complémentaire 
  • Obtenir l’accord du médecin de la maison de convalescence 
Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Décrivez votre projet
1*. Quel est votre activité principale?
2*. Quel est votre âge ?
3*. Chez qui êtes-vous affilié?
4*. Êtes-vous titulaire ou personne à charge?
5. Information complémentaire
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Enchanté !
Veuillez indiquer votre prénom
Sympa
Veuillez indiquer votre nom de famille
C’est tout bon
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Parfait
Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide
C’est noté
Veuillez indiquer une adresse valide
Excellent !
Veuillez indiquer un code postal valide
Bien joué
Veuillez indiquer une ville valide
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre politique de confidentialité.

Bobex est une plateforme et ne vend pas de produits elle-même. Notre rôle se limite à réunir les parties. Nous ne sommes pas de distributeur d’assurances. Nous nous contentons de fournir de l'information sur les produits d'assurances, les intermédiaires d'assurances ou les sociétés d'assurances, aux assurés potentiels, et nous ne prenons aucune autre mesure pour les assister à la conclusion d'un contrat d'assurance. (Loi du 4 avril 2017 relative aux assurances et réassurances).
Mutuelle
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 24 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.