Contrôle d’une citerne à mazout : à quoi ça sert ?

Le contrôle de votre citerne à mazout est un élément important dans la gestion de ce type d’appareil. Ce contrôle représente une obligation légale à réaliser tous les 5 ans pour les citernes d’une capacité supérieure à 3000 litres. Cependant, même si pour certaines cuves à mazout, ce contrôle n’est pas obligatoire, il est tout de même fortement conseillé.

Ce contrôle est notamment réalisé pour éviter une potentielle pollution du sol (couche de dépôt) et de l’extérieur de la citerne. Il est également fait car ce type d’appareil vieilli assez mal donc, pour le conserver le plus longtemps et le mieux possible, cet examen est plus que nécessaire !    

Obtenez des devis en ligne

Contrôle d'une citerne à mazout
 

Que dit la loi ?

Sachez que la loi en vigueur diffère en fonction de région. La législation est différente en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

Contrôle de citerne mazout en région wallonne

En région wallonne, si vous possédez une citerne de moins de 3000 Litres, vous n’avez pas d’obligations légales de vous en débarrasser. Il est cependant conseillé de prévoir un système de sécurité anti-débordement sur votre réservoir. Vous pouvez également procéder à un test d’étanchéité valable 10 ans.

Pour les cuves entre 3000 et 25000 litres, la réglementation est différente. Lorsque les citernes ne sont plus utilisées, elles doivent être enlevées ou neutralisées. Le contrôle des citernes de plus de 3000 litres est dont obligatoire.

Et à Bruxelles ?

À Bruxelles, il y a une différence entre les citernes à mazout classées et les citernes non classées.

  • Si votre citerne est classée, vous devez d’abord prévenir l’autorité qui a accordé le permis ou la déclaration avant de vous lancer. Une fois les travaux acceptés, vous recevrez une procédure de mise hors service. Après que la citerne soit vidée, nettoyée et dégazée vous devrez confier les dépôts récoltés à un collecteur agréé de déchets dangereux. Pour neutraliser votre citerne, vous devrez encore une fois obtenir l’autorisation de l’autorité responsable de votre service.
  • Si elle est non classée, vous n’avez qu’une seule obligation : confier les dépôts récoltés lors de la vidange, nettoyage et du dégazage de votre citerne à un collecteur agréé de déchets dangereux.

À quelle fréquence faut-il faire contrôler sa citerne ?

Comme dit précédemment, tout propriétaire d’une citerne à mazout devrait procéder à un contrôle de l’appareil tous les cinq ans. Cependant, en fonction de la situation et de l’âge de la cuve à mazout, cet examen doit parfois être fait plus ou moins souvent. Les seules citernes ne devant pas obligatoirement subir un contrôle sont celles dont le réservoir est inférieur à 3000 litres

Les citernes enterrées ou difficilement accessibles

La durée de validité d’un contrôle d’une citerne non accessible (dans la cave ou sous terre) s’établit en fonction du type de paroi de la cuve. Pour une paroi simple, la validité est de 3 ans. Pour une paroi double, la validité est de 10 ans et, pour une cuve à simple paroi avec un système de détection de fuite, la validité se calcule en fonction de l’âge de l’appareil. 

Les citernes aériennes ou accessibles

Pour les citernes accessibles (dans le jardin ou dans un environnement extérieur), le contrôle se fait visuellement et la validité est établie en fonction de si votre cuve possède un encuvement 100 % étanche ou pas. Si oui, le contrôle sera valide 10 ans alors que, si votre cuve ne bénéficie pas de ce système, la validité sera de 3 ans

Validité selon l’âge

Si votre citerne à moins de 20 ans, le contrôle sera valide pendant un période de 10 ans. Pour les citernes ayant entre 20 et 30 ans, cette validité est de 5 ans alors que, pour les citernes de plus de 30 ans, le contrôle n’a de validité que pendant 3 ans

Les étapes d’un contrôle 

Le contrôle de la citerne se fait en plusieurs étapes. Une fois toutes les démarches administratives faites, un inspecteur spécialisé peut procéder aux contrôles suivants : 

  • Contrôle visuel de la citerne à mazout et de la sécurité anti-débordement
  • Contrôle visuel du système de détections des fuites, de l’encuvement et de la sécurité cathodique
  • Réalisation de tests d’étanchéité
  • Contrôle d’une potentielle pollution du sol (d’une couche de dépôt) et de l’extérieur de la citerne
  • Remise d’un rapport détaillé du technicien et pose d’une plaquette indiquant l’état de la cuve (verte, orange ou rouge)

Contrôle de citerne mazout : prix en Belgique

Pour une cuve aérienne, le prix du test sera autour des 200 € alors que, pour une cuve enterrée, ce montant se situera aux alentours de 250 €. Ces montants ne sont cependant applicables qu’aux cuves dont la capacité est inférieure à 10 000 ou 15 000 litres, selon l’entreprise que vous choisissez. 

En plus du test général, certains coûts supplémentaires peuvent s’appliquer. C’est notamment le cas d’un placement de sifflet avertisseur de haut niveau pour environ 50 € ou encore pour le placement d’une sonde anti-débordement pour environ 65 €

Faites appel à un professionnel pour votre citerne à mazout

Enlever ou placer votre citerne requiert des compétences que vous n’avez pas forcément. C’est pourquoi il est important d’appeler des techniciens professionnels, et chez Bobex, il est possible de recevoir plusieurs offres gratuitement et sans engagement.

Décrivez votre projet
1*. Quelle est la taille de votre citerne à mazout?
2*. Où se trouve votre citerne à mazout?
3*. Quand désirez vous faire effectuer le contrôle ou la certification?
4. Description de votre projet
5. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l'égard du traitement des données, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité