Quelle méthode d’isolation thermique choisir pour isoler ses murs ?

Le choix de la méthode d’isolation thermique pour vos murs dépend de plusieurs facteurs. Si vous recherchez une performance thermique élevée et que le budget n’est pas une contrainte, l’isolation par l’extérieur (ite) est recommandée. Cette méthode limite les ponts thermiques et protège mieux le bâti des risques hygrothermiques.

ouvrier isolant une maison par l'extérieur

Cependant, si vous êtes limité par des contraintes budgétaires ou techniques, l’isolation par l’intérieur (iti) est une alternative valable. Elle permet d’apporter une amélioration notable de l’isolation thermique, bien que moins performante que l’isolation par l’extérieur.

Pour une isolation intérieure, privilégiez des isolants avec une résistance thermique R comprise entre 3,7 et 5 m².K/W. Parmi les matériaux isolants, on retrouve les isolants minéraux, les isolants synthétiques, et les isolants biosourcés.

L’isolation des murs par l’extérieur : qu’est-ce que c’est ?

L’isolation des murs par l’extérieur, également connue sous le nom d’ITE, consiste à revêtir les murs extérieurs de votre habitation avec des matériaux isolants. Cette technique vise à limiter les transferts thermiques entre les murs et l’intérieur du bâtiment, permettant ainsi de lutter efficacement contre les ponts thermiques. En enveloppant les façades froides de l’habitation, on évite les pertes de chaleur en hiver et on protège mieux contre la chaleur en été.

L’ITE est souvent privilégiée lors d’une rénovation complète ou lorsque la façade est déjà en mauvais état. De plus, elle offre l’avantage de ne pas engendrer de perte de surface habitable, contrairement à l’isolation par l’intérieur.

Quels sont les avantages et inconvénients de l’isolation des murs par l’extérieur ?

L’isolation des murs par l’extérieur présente plusieurs avantages :

1

Elle offre une meilleure performance en termes d’isolation thermique.

2

Elle permet de lutter efficacement contre les ponts thermiques.

3

Elle n’entraîne pas de réduction de la surface habitable

4

Elle peut améliorer l’esthétique de la façade

Cependant, cette méthode présente aussi des inconvénients :

  • Son coût est généralement plus élevé que celui de l’isolation par l’intérieur.
  • Elle peut nécessiter une autorisation d’urbanisme.
  • Certains bâtiments avec des contraintes architecturales spécifiques ne sont pas adaptés à ce type d’isolation.

L’isolation des murs par l’intérieur : comment cela  fonctionne ?

L’isolation des murs par l’intérieur de la maison consiste à appliquer un matériau isolant sur la face intérieure des murs. Il existe plusieurs techniques pour accomplir cela :

  • Fixation d’un rouleau d’isolant : Cette méthode implique de fixer un rouleau d’isolant, généralement de la laine de verre, sur l’ensemble du mur. Le tout est ensuite maintenu par des montants métalliques et recouvert d’une plaque de parement.
  • Isolation par doublage collé : Cette technique consiste à coller directement l’isolant sur le mur existant, une méthode rapide et efficace.

Il est crucial de s’assurer que les murs soient bien sains et non humides avant la pose des matériaux. Un espace entre le mur et l’isolant doit être prévu pour éviter la condensation.

Isolation mur intérieur avec panneaux isolants

Avantages et inconvénients de l’isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur (iti) offre plusieurs avantages, dont une mise en œuvre relativement simple et rapide, ainsi qu’un coût généralement plus faible que l’isolation par l’extérieur. Elle permet également d’améliorer le confort thermique et acoustique de l’habitation, et de réaliser des économies d’énergie.

Cependant, cette méthode présente également des inconvénients. Elle peut entre autres entraîner une diminution de la surface habitable et nécessite souvent des travaux de finition à l’intérieur. De plus, elle peut être moins efficace pour traiter les ponts thermiques, et certains matériaux isolants peuvent présenter des risques en cas d’incendie. Il est par ailleurs important de bien gérer l’étanchéité à l’air et la pose d’un pare-vapeur pour éviter les problèmes de condensation.

Voici un résumé des principaux avantages et inconvénients de l’ITI :

Avantages :

  • Coût généralement plus faible
  • Mise en œuvre plus simple et rapide
  • Amélioration du confort thermique et acoustique
  • Économies d’énergie

Inconvénients :

  • Diminution de la surface habitable
  • Travaux de finition intérieure nécessaires
  • Efficacité moindre pour traiter les ponts thermiques
  • Risques liés à certains matériaux isolants en cas d’incendie
  • Nécessité d’une bonne gestion de l’étanchéité à l’air et de la pose d’un pare-vapeur.

L’isolation des murs par la coulisse : qu’est-ce que c’est ?

L’isolation des murs par la coulisse est une technique d’isolation qui consiste à remplir l’espace vide, appelé coulisse, présent entre le mur extérieur et le mur intérieur de votre maison.

Cette technique est couramment utilisée pour les maisons construites avec des murs creux, c’est-à-dire, comportant un espace d’air entre les deux parois de la structure murale.

L’isolant est généralement injecté ou soufflé dans la coulisse par des ouvertures préalablement créées dans le parement de façade. Cela permet d’infiltrer même les zones les plus difficiles d’accès, offrant ainsi une isolation efficace et durable.

Les matériaux isolants utilisés pour l’isolation par la coulisse peuvent varier, mais ils sont souvent sous forme d’isolants en vrac.

Isolation mur creux mousse polyuréthane

Avantages et inconvénients de l’isolation des murs en coulisse

L’isolation des murs en coulisse offre un excellent compromis entre l’isolation intérieure et extérieure. Elle présente plusieurs avantages :

  • Elle n’altère pas l’aspect extérieur de la maison.
  • Elle est facile et rapide à mettre en place.
  • Elle ne nécessite pas de permis d’urbanisme.
  • Elle n’entraîne pas de réduction de la surface habitable.

En termes de matériaux, on utilise généralement des laines minérales ou des perles de polystyrène expansé. Ces matériaux offrent une bonne performance d’isolation thermique et acoustique.

Cependant, cette méthode présente aussi des inconvénients :

  • Les isolants en vrac peuvent se tasser avec le temps, réduisant ainsi leur efficacité.
  • La technique requiert une isolation complémentaire en raison de la largeur limitée de la coulisse.
  • Les risques de ponts thermiques peuvent survenir si le matériau isolant n’est pas réparti de manière égale dans la coulisse.

Prix & primes pour l’isolation thermique des murs en 2024 en Belgique

En Belgique, le coût de l’isolation thermique des murs peut varier en fonction du type d’isolation (intérieure, extérieure ou en coulisse) et du matériau isolant choisi. En moyenne, les prix oscillent entre 100 et 150 euros par mètre carré. Pour l’isolation des murs extérieur

Des primes régionales pour pousser à l’isolation

Pour l’isolation des murs intérieurs, les primes peuvent varier entre 35 à 45 euros par mètre carré, et pour l’isolation des murs creux, la prime commence à 22 euros par mètre carré. L’isolation des murs extérieurs peut bénéficier d’une prime de 50 à 90 euros par mètre carré, en fonction des Régions.

 PrixPrimes 
Isolation des murs par l’extérieur 100 à 190€/m2 50-90€/m2
Isolation des murs par l’intérieur 20 à 50€/m2 35-45€/m2
Isolation des murs par la coulisse 15 à 30€/m2 à partir de 22€/m2

Peut-on combiner isolation extérieure plus isolation intérieure des murs ?

La combinaison d’une isolation intérieure et extérieure est envisageable, mais elle nécessite une analyse approfondie afin d’éviter des problèmes potentiels. Cette approche mixte pourrait maximiser l’efficacité de l’isolation, en se basant sur l’exposition de la maison aux éléments (soleil, vent, pluie).

Il est cependant crucial de prendre en compte le type de matériau isolant utilisé. Un matériau non respirant pourrait favoriser l’accumulation d’humidité dans les murs et contribuer à l’apparition de moisissures.

Voici quelques points essentiels à considérer lors de la combinaison d’isolation intérieure et extérieure :

  • Évaluation du bâtiment : L’exposition de la maison aux éléments, l’âge de la construction, l’état actuel de l’isolation et d’autres facteurs peuvent influencer la décision.
  • Choix du matériau isolant : Le matériau doit être adéquat pour l’isolation intérieure et extérieure. Certains matériaux peuvent ne pas être compatibles avec une double isolation.
  • Risques de condensation : Une attention particulière doit être portée à l’élimination de l’humidité qui pourrait se former entre les deux couches d’isolation.
  • Bilan coût-efficacité : La combinaison de l’isolation intérieure et extérieure peut s’avérer coûteuse. Il convient donc d’évaluer si les avantages thermiques potentiels justifient l’investissement.

Il est recommandé de consulter un spécialiste de l’isolation avant de se lancer dans ce type de projet.

Trouvez un spécialiste pour vous conseiller au mieux ! 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir jusqu’à 5 devis de professionnels qualifiés, le tout gratuitement et sans engagement 👇

arrow
Décrivez votre projet
1*. Que voulez-vous isoler?
2*. Quelle superficie devra être isolée (estimation)?
3*. Quand désirez-vous débuter l’installation de l’isolation?
4. Quel type de bâtiment désirez-vous isoler?
5. Description de votre projet
6. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos conditions générales et notre charte de confidentialité.
Envoyer ma demande
CONFIDENTIELLES | Vos données ne seront visibles que pour les spécialistes qui correspondent à votre demande.
Les Questions marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires.

Nous respectons votre vie privée. Conformément à la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification de vos données. Pour en savoir plus, consultez notre charte de confidentialité

Vaut-il mieux isoler une toiture par l’intérieur ou par l’extérieur ?

+
Le choix entre ces deux options dépend de plusieurs facteurs, dont le type de toiture, le budget disponible, les contraintes architecturales, etc.
L’isolation par l’intérieur est souvent privilégiée pour son coût plus abordable et sa simplicité de mise en œuvre. Toutefois, elle peut entraîner une réduction de l’espace habitable et nécessite une attention particulière pour éviter les problèmes de condensation.
Quant à l’isolation par l’extérieur, ou méthode Sarking, elle est généralement plus coûteuse, mais offre une performance thermique supérieure et n’impacte pas l’espace intérieur. Elle nécessite cependant des travaux plus importants et peut modifier l’aspect extérieur du bâtiment. 

Risque-t-on d’avoir un problème de condensation en isolant par l’intérieur ?

+
L’isolation par l’intérieur peut effectivement présenter un risque de condensation. Cela se produit lorsque l’humidité de l’air ambiant rencontre une surface froide, comme un mur mal isolé. Pour prévenir ce phénomène, il est crucial d’assurer une étanchéité à la vapeur optimale.

Est-ce que le polystyrène est un bon isolant thermique ?

+
Le polystyrène est effectivement un bon isolant thermique. Il est disponible en deux formes principales : le polystyrène expansé (PSE) et le polystyrène extrudé (XPS). Ces deux types offrent d’excellentes performances en matière d’isolation thermique. À noter que cet isolant n’est pas écologique.
Isolation des murs
Plus de 150 secteurs différents
La plus grande plateforme de devis en Belgique
Nous aidons chaque mois plus de 35.000 personnes
Le pionner de la comparaison de devis depuis 23 ans
Super service, agréablement surprise par le service et la rapidité de contact par les fournisseurs. Un bon suivi de do...Lire plus
Tumba M.
Grâce à Bobex, j'ai trouvé une entreprise très sérieuse, les travaux ont été effectués dans les règles de l'art...Lire plus
Johnny D.
Très performant et une aide précieuse quant au choix d'un entrepreneur sérieux et compétent. Je ne saurais plus m'en...Lire plus
Daniel L.