Escaliers

Comparez gratuitement et sans engagement

Rénover votre escalier ou en installer un nouveau ?

Un escalier détermine l'apparence de votre maison. Souvent, l'escalier est le premier élément que les gens voient dès qu'ils entrent dans votre maison. Et la première impression détermine tout, n'est-ce pas ?

Rénovation d'escalier existant
Pour les anciens escaliers, la rénovation est souvent le meilleur choix. Le sablage, le nettoyage et le traitement des escaliers est alors le meilleur choix.

Revêtement des escaliers / pose de marches transversales
Pas un bel escalier ? Vous pouvez choisir de placer des marches ou de couvrir vos escaliers. Votre escalier aura un nouveau look adapté à votre budget.

Placer un nouvel escalier
Vous n'avez pas encore d'escalier dans votre nouvelle maison ou voulez totalement remplacer celui existant? Demandez des devis gratuits pour connaître le budget dont vous avez besoin.

Dans une maison, l'escalier est certainement l'élément central de l'habitation. En effet, sans escalier, impossible d'accéder à l'étage ! Pourtant, la pose d'un escalier est souvent négligée, et peu réfléchie. Mais pas de panique ! Nous vous expliquons comment choisir le matériau et la forme de votre escalier ainsi que comment l'entretenir dans cet article !

Les différents matériaux pour votre escalier

Pour la construction d’un escalier, vous avez le choix entre plusieurs matériaux, selon vos goûts, vos envies ou selon le reste de la décoration de votre maison. Que ce soit en bois, en béton, en métal, ou en verre, nous vous expliquons comment faire votre choix et le budget à prévoir.

Prix des escaliers par matériaux

Matériaux Prix
Bois 800 à 8000 €
Béton 1500 à 4000 €
Métal 3000 et 6000 €
Bois 800 à 8000
Verre 4500 à 14000 €

Escalier en bois

escalier en bois

Le bois est le matériau le plus utilisé pour construire des escaliers et le moins onéreux. Si vous appréciez le style rustique, le naturel ou que vous ne voulez pas ôter à votre pièce son charme, choisissez l’escalier en bois. Ne pensez pas que tous les escaliers en bois se ressemblent ! Il est possible de complètement le personnaliser, en lui donnant la forme que vous désirez, et en utilisant l’essence de bois qui correspond le mieux à votre intérieur. Toutefois, ce matériau demande un entretien assez régulier : le bois doit être traité avec un produit hydrofuge lors de la pose, et régulièrement sa lasure doit être refaite. Il faut savoir que la fourchette de prix est très large, de 800 à plus de 8000€, selon la forme, l’essence ou encore la taille que vous choisissez.

Escalier en béton

Escalier en béton

Le béton est le matériau le moins onéreux (au poids), et le plus facile à obtenir. Ce qui est intéressant avec ce matériau c’est qu’il est imputrescible, il est donc durable et ne demande que peu d’entretien, même pour un escalier en extérieur. A l’état brut, sans travail, il ne convient pas à tous les intérieurs : le béton va casser l’aspect chaleureux d’une pièce, mais sera parfait pour un style industriel, surtout si vous décidez d’opter pour du béton ciré très design. Si vous souhaitez tout de même adopter le béton, il est possible de le revêtir d’un autre matériau, comme la moquette ou le carrelage. De manière générale, il faudra prévoir une enveloppe d’entre 1500 et 4000€ pour faire poser un escalier en béton. Il faut ajouter à cela le prix du revêtement si vous décidez d’en mettre un.

Escalier en métal

Escalier en métal

Le métal est le matériau le plus résistant et solide. Il vous donner le choix entre plusieurs possibilités de personnalisation : vous pouvez choisir le type de métal (fer forgé, aluminium, acier, etc), la couleur et la forme. Si vous avez opté pour un style loft pour votre intérieur, le métal apportera la touche design qui complètera parfaitement votre décoration. Cependant, si votre escalier est en extérieur, il devra être traité avec un produit anticorrosion pour qu’il dure plus longtemps et éviter que la rouille s’installe. Ce matériau est les moins accessible pour les petits budgets : comptez entre 3000 et 6000€ pour faire poser un escalier en métal.

Escalier en verre

Escalier en verre

Le verre n'est utilisé que depuis peu pour la construction d'escalier. Cela se comprend, cela reste un matériau fragile et coûteux, mais il est indéniable qu'il apporte à la pièce où il est placé un charme supérieur. Associé au bois et au métal, cela donne un escalier design que peu de gens auront chez eux. L'escalier suspendu en verre peut être également une bonne façon de donner à sa demeure un aspect chic, tout en permettant à la lumière de circuler. Toutefois, comme tout le monde le sait, le verre est fragile, il faut donc redoubler de prudence dans le choix de son matériau : ne rechignez pas sur la qualité et la solidité !

Les types d'escaliers

En plus des matériaux, vous avez le choix de la forme de votre escalier : selon le style que vous recherchez, la place dont vous disposez, l’emplacement choisir ou encore le budget disponible, il est possible d’adapter la forme de votre escalier : Escalier droit, tournant ou quart tournant, en colimaçon ou encore sur mesure, il existe une infinité de possibilité !

Escalier droit

L’escalier droit est la forme la plus classique et surtout la plus simple à installer. Il se place sur un axe droit. Cependant, il demande beaucoup de place au sol, ainsi, vous devez disposer d’une pièce suffisamment grande. Sa simplicité fait qu’il est aussi le type d’escalier le plus abordable.

Pour pallier sa simplicité, il est possible de personnaliser l’escalier : la rampe, les marches, etc. Il est aussi possible d’aménager l’espace créé en dessous de l’escalier : un petit espace cozy pour un bureau, une bibliothèque ou une petite penderie.

Escalier tournant

Si vous disposez que d’un petit espace, l’escalier quart tournant est idéal, car il permet une économie autant en largeur qu’en longueur. La forme de « L » est aussi très appréciée pour son esthétisme, notamment si vous choisissez des marches rayonnantes ou tournantes. L’autre façon d’installer un escalier quart tournant est de placer l’angle en formant un palier, au début, au milieu ou à la fin de l’escalier.

De nos jours, la mode est à l’escalier à limon central quart tournant : il laisse passer la lumière à travers les marches et donne un design loft à n’importe quelle pièce.

Les escaliers quart tournant sont les plus répandus, mais il existe également des escaliers deux-quarts tournant (ou demi tournant) ou tournant.

Pour faire installer cette forme d’escalier, il faudra prévoir un budget d’entre 1500 et 12 000€.

Escalier colimaçon

L’escalier en colimaçon, ou hélicoïdal est l’escalier que l’on retrouve souvent dans les châteaux : ce sont ceux qui s’enroulent autour d’un pilier central, épais ou non.

Cette forme d’escalier est très pratique si vous avez un petit espace, car l’axe d’installation est totalement vertical, et non à 45° comme les autres escaliers. De plus, il n’a pas besoin d’être adossé à un mur pour tenir, il est autoporteur : le pilier central doit être fixé au sol et au plafond de l’étage supérieur.

Toutefois, cette forme d’escalier rend compliqué les déplacements autres que celui de descendre et monter l’escalier : déplacer un meuble, ou un objet lourd est pratiquement impossible dans ce type d’escalier, par conséquent, si vous envisagez d’installer un escalier en colimaçon, prévoyez un autre moyen pour transporter les objets à l’étage supérieur.

En règle générale, un escalier hélicoïdal coûte entre 1500 et 8000€

Escalier sur mesure

Si la forme de votre pièce est trop atypique, ou que vous voulez une forme originale pour votre escalier, il vous est toujours possible d’opter pour un escalier sur mesure : vous avez donc la possibilité de choisir le matériau utilisé, la forme ainsi que les dimensions précises de l’escalier

Plusieurs possibilités et options s’offrent à vous, par exemple, vous pouvez choisir de faire installer des marches balancées qui permettent de rendre la pente de l’escalier moins escarpé en rajoutant des marches. Il vous est également possible de mélanger métal et bois, ou encore d’opter pour un escalier suspendu où chaque marche est désolidarisée de l’autre et fixée contre un mur.

Pour que le fabriquant vous aide au mieux dans votre choix, il est indispensable que vous preniez les mesures de l’espace où vous voulez placer l’escalier : mesurez la profondeur, la hauteur et la largeur afin d’indiquer au fabriquant la taille de l’escalier qu’il devra fabriquer et de produire un premier devis.

Pour ce genre de projet, il sera nécessaire d’avoir un budget d’entre 750 et 15 000€.

Quand faut-il rénover son escalier ?

Sachez qu’un escalier a une durée de vie d’environ une vingtaine d’année, mais cela dépendra évidemment du placement de l’escalier, en intérieur ou en extérieur, de son usage et de l’entretien du matériau.

Il sera nécessaire d’envisager une rénovation lorsqu’il commence à beaucoup grincer, ou lorsque certaines parties commencent à grandement s’abîmer. Si des marches sont cassées, il semble qu’il est temps de changer votre escalier.

Comment peindre un escalier ?

Peindre un escalier n’est pas la même chose que peindre un mur, il est nécessaire de suivre une méthodologie précise :

Choisissez une couleur en harmonie avec le reste de votre pièce, car si un escalier peint facilite grandement l’entretien, un mauvais choix de couleur peut donner l’impression que la pièce est minuscule alors que ce n’est pas le cas. Si votre escalier n’est pas proche d’une source de lumière directe, tournez vous vers des couleurs lumineuses, comme le blanc, le jaune doré, l’orange pastel, etc. A l’inverse, si l’escalier est bien éclairé, optez pour des couleurs plus froides, comme le vert ou le bleu.

Sachez qu’un jeu de couleur peut créer un effet d’optique et de rendre une pièce plus spacieuse sans casser aucun mur !

Il est ensuite nécessaire de choisir avec soin votre peinture : il faudra se diriger vers des peintures conçues pour supporter les nombreux passages et donc ne pas s’effacer dès que vous monterez l’escalier plus de trois fois ! Une peinture avec un revêtement filmogène est fortement recommandée, ainsi qu’une peinture imperméable. Si vous ne trouvez pas de peinture spécifiquement désignée comme étant pour escalier, choisissez une peinture pour sol faite pour résister à toutes les épreuves que vous lui imposerez.

Si votre escalier est ciré, vous devrez, avant de le repeindre, enlever la cire, avec un produit à base de thérébentine. S’il a déjà été peint, décapez la peinture et poncez la surface des marches. Veillez à poncer dans le sens de la fibre pour ne pas détériorer le bois.

Un escalier ciré devra être nettoyé à l'aide d'un décireur à base de thérébenthine. S'il est vitrifié ou déjà peint, décapez-le avec un décapant chimique puis poncez toute sa surface dans le sens de la fibre pour ne pas abîmer le bois.

Veillez aussi à réenfoncer les clous qui dépassent des marches et contremarches. Si cela n’est pas possible, enlevez-les à l’aide d’une pince puis bouchez les trous et les aspérités grâce à un mastic à bois.

Finissez par appliquer la peinture en commençant par l’ensemble des balustres et la main courantes. Laissez sécher puis passez aux contremarches et aux marches. Peignez de fines couches, cela sèchera bien plus vite. Commencez par le haut afin de ne pas à avoir à attendre que chaque marche sèche pour peindre la suivante. Passez deux couches.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la pose d'un escalier ?

Si des marches qui grincent ne sont pas souvent un sujet d’inquiétude, cela signifie souvent que la structure en elle-même est abîmée. Faire appel à un professionnel vous permet de vous assurer de la nécessité de remplacer votre escalier ou simplement le rénover. Il sera capable de vous donner des conseils d’entretien selon le matériau de votre escalier et sa forme. Ainsi, faire venir un professionnel vous permet de vous assurer d’obtenir une expertise de qualité.

En choisissant de faire poser votre escalier par un professionnel, vous bénéficierez d’une garantie biennale. Si vous constatez une malfaçon sur votre escalier dans les dix ans après son installation, vous êtes couverts par la garantie décennale. Toutefois, afin de bénéficier de cette garantie, assurez-vous que le professionnel que vous engagez est assuré et pratique son métier dans les règles.

Enfin, si vous choisissez de faire venir un professionnel pour poser votre escalier, cela vous coûtera peut-être plus cher au moment de l’installation, mais sur le long terme, vous économiserez en réparation et en remplacement : le revêtement sera durable, les nez de marches seront solides, les marches seront stables, et ce pour longtemps. De plus, le savoir-faire de l’artisan et ses outils adaptés vous font gagner du temps : en choisissant de poser vous-même votre escalier, vous n’êtes pas sur des faires les choses correctement et cela vous prend du temps, contrairement à un professionnel qui sait ce qu’il fait et qui peut travailler pendant que vous vaquez à vos autres occupations.