Bobex - Comparez les offres des meilleurs fournisseurs
Ouvrir session
Guide achat
02/504.00.80
Langue: NL  FR         Bobex Belgique | Autre pays

 search

Guide d'achat: La traduction et l'interprétariat

Ce guide d'achat pourra vous aider à mieux préparer votre appel d'offres. Vous y trouverez plus d'informations sur les produits et services que vous souhaitez acheter. Consultez le guide et renseignez-vous sur la terminologie, les générateurs de coûts et les astuces pour choisir un fournisseur.

Guide d'achat: La traduction et l'interprétariat

Sommaire

Demandez des devis à des prestataires agréés
recherche:Demande
de prix
Demande
de prix

Introduction: le marché de la traduction et de l'interprétariat

Dans le but d'être plus proche de ses partenaires étrangers, un client peut être amené à devoir communiquer dans une autre langue qui lui est peu ou pas du tout familière. Pour cela, vous pourriez avoir besoin de traduire une brochure ou un catalogue, ou bien vous recherchez quelqu'un qui peut vous aider à traduire une conversation ou négociation (par téléphone ou en réunion).

Un interprète vous permettra de comprendre les moindres termes de la conversation et de vous faire comprendre dans n'importe quelle langue par les expressions appropriées. Il vous sera également possible de choisir entre différents modes d'interprétariat selon vos besoins : consécutive, simultanée et puis quelques formes hybrides.

Par ailleurs, lorsque vous aurez besoin de traduire un document dans une autre langue, des traducteurs qualifiés vous aideront à préserver le message, le style original de votre texte ainsi que vos idées. De plus en plus de sites de traduction on-line se développent mais la technologie du secteur ne permet pas encore un travail de qualité suffisante. Il existe également des logiciels de traduction plus ou moins performants mais dont la limite tient au fait que la traduction se fait mot à mot.

Le secteur de l'interprétariat tout comme celui de la traduction est couvert par des interprètes ou traducteurs indépendants, par des sociétés spécialisées (agences) et par des associations de professionnels

Les types de services: comment définir son besoin?

Les services de traduction et d'interprétariat comprennent différentes caractéristiques qui doivent être définies par le client à la demande du fournisseur dans le but de l'établissement d'un devis :

-Le secteur d'activités ou champ d'application de la traduction: avant tout engagement, vous devez définir la mission pour laquelle vous voulez faire appel à un interprète ou traducteur. Le fait que le traducteur doive exercer dans un secteur spécifique va également influencer votre choix, surtout si le langage du secteur est spécifique (financier, technique?). Une certaine expérience dans un domaine spécialisé leur sera alors demandée. Dans votre demande d'offres, précisez bien le vocabulaire spécifique que votre traducteur ou interprète doit maîtriser.

-Le support contenant le document à traduire. Il peut s'agir d'un catalogue, d'un site Internet, ou encore d'une vidéo.

-Le délai que vous exigez pour la remise de la traduction.

-La quantité de travail à effectuer : pour une traduction , il faut spécifier le nombre de mots et estimer la difficulté du vocabulaire employé. Si il existe des documents préalablement établis sur le sujet, ceux-ci seront utiles aux traducteurs. Pour l'interprétariat, cibler la quantité de travail sera plus difficile, cela dépend du type de mission et de la durée estimée de la présentation ou de l'interview.

-La langue source (ou la langue d'origine) et la langue d'arrivée doivent être préalablement définies avant toute chose (ex : traduction allemand-japonais). Il est évidemment préférable que la langue cible soit la langue maternelle de l'interprète ou du traducteur.

-Le secteur de l'interprétariat recouvre différents domaines :

  • La traduction simultanée : ce mode de traduction se rapporte généralement à la traduction de congrès, de débats ou encore de conférences. Dans ce type de traduction, le discours de l'orateur est directement traduit par l'interprète qui le reçoit par un casque. Quant aux auditeurs, ils bénéficient également de la traduction grâce à un casque relié à un récepteur leur permettant de choisir la langue.

  • La traduction consécutive : elle est plus appropriée pour des réunions, des visites d'usines ou de laboratoires, des négociations ou encore des conversations téléphoniques. Ici, l'interprète restitue dans une autre langue les propos de l'orateur une fois son intervention terminée. À cette fin, il s'aidera des notes qu'il aura prises durant le discours original.

  • Les pratiques hybrides :

    le chuchotage : consiste à chuchoter la traduction pour des clients en nombre restreint (maximum 3). Il s'agit de traduction simultanée sans aucun équipement.

    le bidule : désigne un équipement très rudimentaire (casques et micro) qui assure la relation entre auditeurs et interprète. C'est en fait un chuchotage adapté à un nombre de personnes un peu plus important.

    Choisissez parmi ces différents modes de traduction celui qui correspond à vos besoins.

 

 

Comment choisir un fournisseur?

Votre choix parmi les différents fournisseurs va s'orienter en fonction de vos besoins et du secteur dans lequel vous travaillez.

  • Spécialisation sectorielle : outre une connaissance générale de la langue, veillez à sélectionner vos interprètes ou traducteurs en fonction de leur connaissance de votre secteur d'activité. Une spécialisation sectorielle suppose la maîtrise de termes spécifiques et d'un langage propre afin de vous assister efficacement dans votre travail.

  • Expérience en la matière : demandez à consulter ses références et ses clients. Si un traducteur a, dans le passé, déjà eu une mission semblable à celle que vous exigez de sa part, celui-ci sera plus apte à effectuer son travail dans les meilleures conditions.

  • Pratique de la langue cible: adressez-vous à des personnes dont la langue maternelle est la langue cible, ou mieux encore, à un habitant du pays dont la langue maternelle correspond à la langue cible. Vous pouvez jouer ainsi sur la qualité de la transcription.

  • Disponibilité : vous pourriez avoir besoin de votre interprète pour une période de temps indéterminée. Assurez-vous que votre interprète sera à votre entière disponibilité et qu'il ne vous abandonnera pas
  • Services particuliers : nous pensons ici, entre autres, aux conférences (interprètes spécialisés pour les conférences), àl'accompagnement en voyage, au conseil culturel...

  • Proximité : un traducteur de votre région sera plus facilement accessible et à moindre délai. Si vous comptez souvent faire appel à ses services, ne négligez pas ce facteur dans votre choix.aires linguistiques.

  • Réceptivité: Est-ce que votre interprète comprend réellement vos besoins? Est-il prêt à communiquer et collaborer avec vos spécialistes dans la matière afin de mieux saisir l'essence de son travail?

Ayez recours à plusieurs agences de traduction en même temps. Le fait d'acquérir un panel de traducteurs vous permettra d'améliorer votre capacité à effectuer des traductions dans tous les domaines. Le recours à une agence présente des avantages considérables à condition, ici encore, de fidéliser différentes agences car elles mettront à votre disposition les mêmes équipes de travail en permanence sur vos dossiers.

Quels sont les générateurs de coûts?

Secteur de l'interprétariat

  • Un des premiers facteurs de coût à considérer est la périodicité. Vous devez d'abord prendre en compte le fait que vous allez avoir besoin de l'interprète pour une seule mission ou pour une période continue.

  • L'interprète devra-t-il travailler durant la journée, la nuit ou bien encore les deux ? Le nombre d'heures de travail prestées par jour fera varier les tarifs.

  • Les frais de déplacement entrepris par l'interprète professionnel pour se rendre à son lieu de travail (si celui-ci habite à l'étranger, il faudra prendre en considération les frais d'avion et de logement de l'interprète), les frais exposés en vue de vous faire accompagner par votre interprète lors de vos déplacements à l'étranger,?

  • Allez-vous rémunérer votre interprète en fonction du nombre de jours de travail, par heures ou bien forfaitairement ?

  • L'originalité de la langue : une langue peu commune (tibétain) ou très complexe (mandarin) influencera vos coûts de traduction à la hausse.

Secteur de la traduction

  • Dans la traduction de texte, un des principaux facteurs de coût est la détermination du tarif : le fournisseur veut-il se faire rémunérer au mot, au nombre de lignes ou bien en fonction du nombre de pages ?

  • Si vous avez fréquemment recours à votre traducteur, et ce d'une manière régulière, vous pouvez négocier un contrat à long terme avec celui-ci qui vous accordera des tarifs préférentiels.

  • La langue source et plus encore la langue cible détermineront également le prix de votre traduction. Une traduction arabe-grec est moins facile à réaliser qu'une traduction français-anglais. Les prix augmenteront avec la difficulté de la traduction et la rareté des interprètes. Ces deux facteurs détermineront le tarif au mot.

  • Le délai exigé pour la remise de la traduction. Lorsque vous demandez à votre fournisseur d'effectuer un travail en urgence, le tarif variera en conséquence.

Les astuces

Comment vérifier la fiabilité et le professionnalisme des agences de traduction et d'interprétariat:

  • Demandez à consulter des travaux antérieurs dans les domaines qui vous concernent ou bien faites leur faire un test (sur quelques pages) représentatif du travail que vous demandez pour une traduction, ou sur une présentation antérieure similaire pour l'interprétariat.

  • À partir du moment où vous exigez un devis pour une traduction, demandez que ce devis soit établi sur base d'un tarif au mot ou à la ligne. En ce qui concerne la traduction, ce devis doit être établi sur base d'un tarif au mot. Exigez dans un second temps de coller ce devis à votre facture finale dans le soucis de faire respecter les engagements de votre fournisseur.

Il se peut que vous ayez un document confidentiel à traduire. Le traducteur ou son agence doit, si vous l'exigez, signer une clause de confidentialité dans le soucis de respecter le secret professionnel.



Secteur de l'interprétariat

  • Si vous comptez utiliser un interprète plusieurs fois par an, élaborez avec son agence ou avec lui-même un contrat qui visera à réduire vos coûts.

  • Essayez de négocier tant que possible le tarif au mot en évitant de vous voir facturer un coefficient élevé lorsque les langues cible et source sont respectivement l'allemand et l'anglais.

  • N'acceptez pas de vous faire facturer les moindres ajouts supplémentaires par rapport au devis initial ; tenez-vous autant que possible aux conditions du devis établi par votre traducteur

  • De même, si vous avez besoin de différents interprètes à différents moments, recourez à une même agence qui vous fournira un professionnel selon vos besoins du moment, et toujours à moindre tarif.

Secteur de la traduction

  • Dans le but de traduire un nombre important de textes dans un bref délai, l'utilisation de certains logiciels informatiques peut vous éviter de recourir à un traducteur professionnel.

  • Consultez nos rubriques Imprimerie pour la reproduction de vos documents ou Services Créatifs pour la reproduction de vos textes.

  • Travaillez en direct avec un indépendant si vos besoins sont réguliers : l'avantage de cette technique est bien évidemment le tarif car on s'adresse directement au traducteur sans passer par un intermédiaire. Mais le recours à des indépendants n'est souhaitable que dans la mesure où le travail que vous lui fournirez est régulier, bien réparti dans le temps et relativement en petite quantité. En effet, les traducteurs ne doivent pas être surchargés de commandes car leur travail pourrait en être affecté. De plus, les traducteurs indépendants sont souvent spécialisés dans des domaines particuliers, ce qui amène le client à s'informer préalablement de la spécialisation du traducteur auquel il s'adresse.

  • Essayez de négocier tant que possible le tarif au mot en évitant de vous voir facturer un coefficient élevé lorsque les langues cible et source sont respectivement l'allemand et l'anglais.

  • Assurez-vous que vous traitez toujours avec le même traducteur. Il se peut que des agences ou des indépendants confient vos documents à des collègues ou des autres indépendants. Comment savoir si ces autres personnes saisissent vos besoins? Demandez donc un contact régulier et une ligne de communication directe entre vous et votre traducteur..

  • N'acceptez pas de vous faire facturer les moindres ajouts supplémentaires par rapport au devis initial ; tenez-vous autant que possible aux conditions du devis établi par votre traducteur

  • De même, si vous avez besoin de différents interprètes à différents moments, recourez à une même agence qui vous fournira un professionnel selon vos besoins du moment, et toujours à moindre tarif.

  • Définissez ce que vous comprenez sous qualité. Est-ce que vous voulez une traduction linguistique, c'est à dire, très nuancée. Ou est-ce que vous mettez plus de poids sur la discrétion? Ou sur la rapidité? Préférez-vous que le traducteur n'utilise que la terminologie de votre entreprise.

  • Participez! Il peut s'avérér très important que vous fournissez votre traducteur non seulement avec le texte à traduire, mais aussi avec les numéros de téléphone de vos spécialistes et de vos représentants, bref, ceux qui comprennent la langue de votre entreprise. Méfiez vous des traducteurs qui préfèrent travailler tout seul. Ils sont sans doute très versés dans le domaine linguistique, mais vous voulez qu'ils traduisent à la taille de votre entreprise.

  • Vérifiez si le programme texte de votre traducteur est compatible avec celui de votre entreprise. Vérifiez quel programme anti-virus est employé pour protéger votre traduction et votre réseau.

Lexique

Langue source: langue d'origine sur laquelle la traduction ou l'interprétariat se concentre.

Langue cible : langue de destination dans laquelle le texte ou la parole est traduite et retranscrite.

Traducteur : professionnel qui restitue dans une langue cible (en principe, sa langue maternelle) un document rédigé dans une autre langue, dite langue source.

Interprète de conférence : spécialiste de la communication orale auquel une formation spécifique et une parfaite connaissance d'une ou plusieurs langues et cultures étrangères permettent de restituer dans toutes ses nuances un discours d'une technicité souvent très élevée dans quelque domaine que ce soit.

La traduction simultanée : ce mode de traduction se rapporte généralement à la traduction de congrès, de débats ou encore de conférences. Dans ce type de traduction, le discours de l'orateur est directement traduit par l'interprète qui le reçoit par un casque. Quant aux auditeurs, ils bénéficient aussi de la traduction grâce à un casque relié à un récepteur leur permettant de choisir la langue.

La traduction consécutive : elle est plus appropriée pour des réunions, des visites d'usines ou de laboratoires, des négociations ou encore des conversations téléphoniques. Ici, l'interprète restitue dans une autre langue les propos de l'orateur une fois son intervention terminée. À cette fin, il s'aidera des notes qu'il aura prises durant le discours original.

Le sous-titrage : procédé par lequel le script d'un film ou d'un autre montage vidéo est traduit sous forme de texte, ce texte étant placé sur le bas de l'image parallèlement au déroulement de la bande vidéo.

Commentaires linguistiques : le traducteur ne se contente pas de remettre le sens des mots d'une langue à l'autre mais explique comment ceux-ci peuvent être compris dans une culture différente (celle de la langue cible).

 

 

À lire aussi

Si vous avez d'autres questions, vous pouvez également nous contacter ou consulter nos autres guides d'achat :


     Bobex.be  |       Bobex.lu  |       Bobex.nl  |       Bobex.se

© 2000-2016 Bobex.com SA. Tous droits réservés.